Horodateurs : machines à fric !

Horodateurs : machines à fric !
Jérémie Bréaud - DR

Les Lyonnais se sont réveillés avec la gueule de bois ce 1er janvier. Constat d’autant plus tragique que certains d’eux n’avaient pourtant rien bu la veille.

Ce mal de tête trouve son origine dans l’entrée en vigueur des nouveaux  tarifs de stationnement. Les automobilistes Lyonnais et Grands Lyonnais l’ont pris en pleine face, sans autre alternative que de payer et de se taire.

Très concrètement, en cas de non-paiement de l’horodateur, l’amende passe de 17 euros à 35 euros voire 60 euros en fonction des zones.  Mais soyez rassurés, si vous avez déjà payé un ticket, le montant de celui-ci en sera déduit, c’est déjà ça en moins !

Dans certaines zones, trois heures de stationnement vous coûteront 23 euros ! Une famille de l’Est ou de l’Ouest Lyonnais qui décide de venir déjeuner puis faire ses courses à Lyon, devra donc débourser cette somme. Elles ne viendront tout simplement plus et les commerçants seront donc les premiers perdants !



A l’automne, la majorité municipale s’est offusquée de la réaction des élus de Droite qui ont voté contre cette augmentation estimant inacceptable de ne pas être pour le système des sanctions.  Sanctionner d’accord !...mais, comme pour beaucoup d’autres sujets, l’abus n’est-il pas dangereux ?

C’est d’ailleurs drôle de voir ces mêmes élus de la majorité, qui ont tous soutenu en son temps la politique laxiste de Madame Taubira envers les délinquants, réclamer une tolérance zéro envers les automobilistes… Il est vrai qu’il est plus facile de s’attaquer à un contribuable lambda qu’à un vrai délinquant ou criminel.

Quant à la vignette résident, elle est dorénavant payante et vous en coûtera 40 euros. Pour les familles, il faudra débourser 60 euros supplémentaire pour le deuxième véhicule !


Il fallait voir la semaine dernière sur les différents marchés de la ville ou sur les réseaux sociaux la réaction des Lyonnais. La gronde fut terrible et surtout, ne semble pas prête de s’arrêter.

"Racket en bande organisée", "hold-up municipal", "on nous fait les poches", tout y est passé ! Madoff, Cahuzac ou Takkiedine seraient des petits joueurs à côté !

Et pourtant, ce changement de politique tarifaire pouvait partir d’un bon sentiment, celui de réduire le nombre d’automobilistes en ville mais aussi le stationnement de voitures "ventouses" qui occupent inutilement de la place.
 

Chacun entend ces arguments. Mais ils perdent malheureusement tout leur sens dès lors que l’on s’aperçoit que rien n’a été fait pour aller jusqu’au bout de cette logique.

On veut interdire la voiture en ville ? Pas de problème ! Mais alors on multiplie les offres de transports en commun. Les choses sont faites à l’envers, en dépit du bon sens,  un peu comme avec le déclassement de l’A6-A7 où l’on a déclassé sans rien prévoir pour absorber le trafic supplémentaire.

En l’espèce, on punit l’automobiliste sans rien lui proposer d’autre. Mais comme l’a dit une élue de gauche devenue macroniste lors d’un conseil d’arrondissement du 6e, "nous n’avons qu’à vendre notre voiture et aller travailler à pied ou en trottinette". Qu’elle aille dire cela en face à un artisan ou à n’importe quel actif qui a besoin de son véhicule dans le cadre de son travail !
 

Concernant la vignette résident, on nous dit qu’il y en avait trop par rapport aux places disponibles et qu’en la rendant payante, cela permettra de libérer de la place. Nous savons tous que c’est faux !

Ceux qui n’ont pas de garage payeront la vignette mais continueront à laisser leur voiture sur une place en surface en n’ayant pas d’autre alternative donc l’effet sera nul. Et au final, ceux qui utilisent quotidiennement leur voiture payeront donc cette vignette pour les autres. La même élue nous a dit que "100€ pour une famille ayant deux voitures, ce n’est pas grand-chose…" Tout est relatif Madame et chacun appréciera.


Avec cette hausse spectaculaire du prix du stationnement, le message est clair : on veut faire payer l’automobiliste. Et les grands perdants, encore une fois, seront notamment les classes moyennes, celles que l’on n’entend jamais et qui perdent chaque jour un peu plus de leur pouvoir d’achat.

Mais c’est peut-être une bonne nouvelle pour la Mairie centrale dont on peut se demander si son souhait n’est pas de faire fuir un peu plus ces classes moyennes et ainsi de faire de Lyon une ville coupée en deux où il n’y aurait plus que des personnes à faible revenu d’un côté et de l’autre des personnes très riches. J’espère que je me trompe mais quoiqu’il en soit, ce signal n’est pas le bon.

Retrouvez tous les billets de Jérémie Bréaud sur son site

Jérémie Bréaud est élu Les Républicains du 6e arrondissement en charge du Numérique et à l'International

46 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pleutres de droite le 22/10/2018 à 21:28

C'est marrant que cet "élu" ne se soit jamais posé la question de savoir pourquoi une amende de stationnement était moins élevée qu'une amende TCL ?

C'est justice rendue depuis 2018. Prochaine étape supprimer la voiture individuelle thermique de l'hypercentre, il parait que c'est possible le baron gégé est maintenant un écologiste con -vaincu

Signaler Répondre

avatar
Don le 15/02/2018 à 08:27
Heu ? a écrit le 16/01/2018 à 13h48

Vas faire du vélo avec tes 2 gosses entre Jean Macé et la Croix-Rousse...

Prends le métro et garde le vélo pour quand ils seront plus grands

Signaler Répondre

avatar
Heu ? le 16/01/2018 à 13:48
vélivélo a écrit le 16/01/2018 à 12h33

En même temps, 'faut arrêter de fournir la vaseline.

Le vélo, c'est 0% taxe, une meilleure forme physique et mentale.

Vas faire du vélo avec tes 2 gosses entre Jean Macé et la Croix-Rousse...

Signaler Répondre

avatar
Toujours le fric ? le 16/01/2018 à 13:45
Pompe à fric. a écrit le 16/01/2018 à 13h18

Dans ce monde tout est écoeurant.

Pas quand on met à disposition intelligemment.

Signaler Répondre

avatar
Pompe à fric. le 16/01/2018 à 13:18

Dans ce monde tout est écoeurant.

Signaler Répondre

avatar
vélivélo le 16/01/2018 à 12:33
evidence a écrit le 16/01/2018 à 11h11

j ai rien proposé!
je constate juste par ironie que ce sont toujours les mêmes qui passent a la casseroles parce que les collectivités ne veulent pas investir dans les transports

En même temps, 'faut arrêter de fournir la vaseline.

Le vélo, c'est 0% taxe, une meilleure forme physique et mentale.

Signaler Répondre

avatar
evidence le 16/01/2018 à 11:11
sacré a écrit le 16/01/2018 à 10h57

Non, les pauvres sont en voiture (c'est d'ailleurs en partie pour ça qu'ils sont pauvres), mais ils ne paieront rien suivant votre raisonnement de faire payer les amendes suivant ses revenus !

j ai rien proposé!
je constate juste par ironie que ce sont toujours les mêmes qui passent a la casseroles parce que les collectivités ne veulent pas investir dans les transports

Signaler Répondre

avatar
sacré le 16/01/2018 à 10:57
evidence a écrit le 16/01/2018 à 10h49

biensur!! les pauvres sont en vélos!! c est bien connus!!! ils habitent tous dans l hyper centre!

Non, les pauvres sont en voiture (c'est d'ailleurs en partie pour ça qu'ils sont pauvres), mais ils ne paieront rien suivant votre raisonnement de faire payer les amendes suivant ses revenus !

Signaler Répondre

avatar
evidence le 16/01/2018 à 10:49
sacré a écrit le 13/01/2018 à 15h10

Et en suivant votre raisonnement, les "pauvres" ne paieront rien. :D
Charlot.

biensur!! les pauvres sont en vélos!! c est bien connus!!! ils habitent tous dans l hyper centre!

Signaler Répondre

avatar
sacré le 13/01/2018 à 15:10
Le grand bond en avant a écrit le 13/01/2018 à 13h14

les classes moyennes sont toujours le dindon de la farce.

Une amende doit être proportionnelle aux revenus et au patrimoine.
Sinon les riches n'en n'ont rien à faire et les pauvres qui sont insolvables non plus.

Quel est le but des amendes, de réguler la société pour qu'elle fonctionne mieux ou bien de persécuter les classes moyennes et remplir les caisses de l'état en même temps ?

Et en suivant votre raisonnement, les "pauvres" ne paieront rien. :D
Charlot.

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 13/01/2018 à 13:14
Pigé a écrit le 13/01/2018 à 12h54

Excellent article. En effet, les classes moyennes sont visées. Les gouvernements et autorités locales successifs croient qu'elle ne se révoltera pas, parce qu'il s'agit de gens policés. Ainsi tout va aux possédants et aux quartiers car ils ont peur de l'explosion. Mais, à force... Attention.

les classes moyennes sont toujours le dindon de la farce.

Une amende doit être proportionnelle aux revenus et au patrimoine.
Sinon les riches n'en n'ont rien à faire et les pauvres qui sont insolvables non plus.

Quel est le but des amendes, de réguler la société pour qu'elle fonctionne mieux ou bien de persécuter les classes moyennes et remplir les caisses de l'état en même temps ?

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 13/01/2018 à 12:56

Que celui ou celle qui utilise indûment mon pseudo cesse de le faire. Merci.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 13/01/2018 à 12:54

Excellent article. En effet, les classes moyennes sont visées. Les gouvernements et autorités locales successifs croient qu'elle ne se révoltera pas, parce qu'il s'agit de gens policés. Ainsi tout va aux possédants et aux quartiers car ils ont peur de l'explosion. Mais, à force... Attention.

Signaler Répondre

avatar
Troll et demi le 13/01/2018 à 12:26
wapiti a écrit le 12/01/2018 à 19h01

Vous savez que pour ce type de personnes, il existe des abonnements ? Les trolls c'est bien joli, mais faut arreter a un moment....

Les commerçants n'ont absolument aucun droit a une vignette de stationnement.

Seuls sont concernés les professionnels du dépannage et les professionnels de santé qui se déplacent à domicile.

Vous diffusez des fakes news :)

Signaler Répondre

avatar
@wapiti le 13/01/2018 à 12:17

Des abonnements? Par quartier? Hors de prix. MDR . Encore une personne qui ne doit pas beaucoup sortir de son appartement.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 12/01/2018 à 19:39

LA priorité aurait du être d'abord d'appliquer la réglementation, càd de ne pas laisser un très grand nombre de véhicules garés en infraction (sans ticket ou en dépassement, sur des trottoirs ou des passages piétons...) sans aucun PV. Du coup avoir un PV est considéré comme une injustice.

Signaler Répondre

avatar
appel le 12/01/2018 à 19:04
rhooo!! a écrit le 12/01/2018 à 18h24

'même si c’était 200 euros la journée'

C'est pas toi qu'on appelle l'Américain ?

Non, on l'appelle l'employé du forum chargé d'animer par des réactions provocs.

Signaler Répondre

avatar
wapiti le 12/01/2018 à 19:01
nanard a écrit le 12/01/2018 à 15h56

Un commerçant du cours f.roosevelt présent 10 h par jour à son commerce devra payer 60€ par jour pour stationner soit 1200€ par mois ! Si j'ai bien compris les indications de l'horodateur ce qui est loin d'être évident !!

Vous savez que pour ce type de personnes, il existe des abonnements ? Les trolls c'est bien joli, mais faut arreter a un moment....

Signaler Répondre

avatar
karl le 12/01/2018 à 18:53

Il faut respecter le choix des ces lyonnais qui ne doivent pas beaucoup sortir de leur quartier (prendre l’air dans notre si beau pays) s’ils n’ont pas de voitures et fonctionnent qu’avec nos modestes transports en commun. Je plains tous les professionnels tels que plombiers , peintres en bâtiment , électriciens, commerçants qui vont devoir prendre le métro avec leurs outils afin de ne pas devoir payer une fortune dans leur quotidien pour travailler et rendre services à ses lyonnais qui aiment se faire dépouiller sans rien dire. J’ai besoin de ma voiture pour aller au travail, faire les courses, voyager , partir en week-end , faire du shopping , aller au cinéma. Heureusement que je trouve encore le moyen de faire des economie en prenant quotidiennement ma voiture . Et lyon ne fait plus parti de mes dépenses . J’ai trouvé bien mieux ailleurs. Je laisse les gones payer à ma place et je profite ainsi mieux de mon pauvre salaire durement gagné. Stop au racket

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesRTT le 12/01/2018 à 18:48
probleme a écrit le 12/01/2018 à 17h10

Nous à l’ouest nous n’avons pas ce genre de problème. Et quand on vient à Lyon toute une journée cela nous dérange absolument pas de payer le parking même si c’était 200 euros la journée. Il faut simplement se donner les moyens. C’est sûr que c’est plus simple de râler et de faire les feignants que se sortir les doigts du C...

'Nous à l’ouest nous n’avons pas ce genre de problème.'

Ok. Lyon, c'est donc un peu comme Berlin à l'époque du mur. Faudra quand même penser à arrêter le Beaujolais...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 12/01/2018 à 18:42

de mettre un pv , c'est moins de risque que d'envoyer des forces de l'ordre dans les quartiers racaille

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 12/01/2018 à 18:24
probleme a écrit le 12/01/2018 à 17h10

Nous à l’ouest nous n’avons pas ce genre de problème. Et quand on vient à Lyon toute une journée cela nous dérange absolument pas de payer le parking même si c’était 200 euros la journée. Il faut simplement se donner les moyens. C’est sûr que c’est plus simple de râler et de faire les feignants que se sortir les doigts du C...

'même si c’était 200 euros la journée'

C'est pas toi qu'on appelle l'Américain ?

Signaler Répondre

avatar
Gentrification le 12/01/2018 à 18:06
Fritch a écrit le 12/01/2018 à 11h47

Interrogez les gens autour de vous, et vous constaterez que beaucoup peuvent changer leurs habitudes de mobilité.

Mais comme franchir le pas est une difficulté, c'est à la collectivité de déclencher le déclic en établissant des barrières à l'usage de la voiture : renchérissement du stationnement, allongement des temps de parcours en voiture, surcoût à la possession d'une seconde voiture en ville, interdiction des véhicules les plus polluants, etc.

La voiture devrait être réservée à ceux qui en ont vraiment besoin, alors qu'elle est aujourd'hui abusivement utilisée par confort, habitude ou inculture.

On va bien se marrer à Lyon quand il ne restera que les hypers riches et leurs grosses bagnoles pour qui 60 euros c'est une paille et les pauvres qui rouleront en vélo et transports subventionnés.

Le rêve absolu de certains - le cauchemar des classes moyennes actives.

Signaler Répondre

avatar
probleme le 12/01/2018 à 17:10

Nous à l’ouest nous n’avons pas ce genre de problème. Et quand on vient à Lyon toute une journée cela nous dérange absolument pas de payer le parking même si c’était 200 euros la journée. Il faut simplement se donner les moyens. C’est sûr que c’est plus simple de râler et de faire les feignants que se sortir les doigts du C...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 12/01/2018 à 16:58
nanard a écrit le 12/01/2018 à 15h56

Un commerçant du cours f.roosevelt présent 10 h par jour à son commerce devra payer 60€ par jour pour stationner soit 1200€ par mois ! Si j'ai bien compris les indications de l'horodateur ce qui est loin d'être évident !!

Notre commerçant pourrait aussi changer ses habitudes, laisser sa voiture et prendre les transports en commun
Sur le cours Roosevelt, ce n'est pas ce qui manque il me semble non ?

Signaler Répondre

avatar
nanard le 12/01/2018 à 15:56

Un commerçant du cours f.roosevelt présent 10 h par jour à son commerce devra payer 60€ par jour pour stationner soit 1200€ par mois ! Si j'ai bien compris les indications de l'horodateur ce qui est loin d'être évident !!

Signaler Répondre

avatar
Jemecassailleur le 12/01/2018 à 13:34

La MOUTONNAILLE accepte tout .donc. Ils ont raisons et vont tous vous levez,mdrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
manip le 12/01/2018 à 12:24
Heu ? a écrit le 12/01/2018 à 12h14

Vous êtes bien naïf... ou de très mauvaise foi.
La gauche n'a pas le monopole de l'écologie.
La voiture n'est pas la seule nuisance en ville. Si vous habitiez près des quais, vous sauriez que les nuisances de votre quotidien peuvent prendre des formes diverses comme un alcolo sortant de boîte et hurlant dans votre rue, un joueur de tam-tam à 23h ou un type qui va uriner sur le pas de votre porte après l'avoir taguée.
Les gens votent pour se débarrasser de ça. Ils votent en fonction de l'utilisation de l'argent de leurs taxes diverses.
Etc.

Votre commentaire est rempli de contradictions.
Par exemple vous estimez que le centre-ville est envahi de dizaines de milliers de banlieusards (sales pauvres !) motorisés... mais en même temps vous nous assurez que la moitié des trajets à Lyon font moins de 3km !
Bizarre non ?

Pourquoi vous parlez de "banlieues pauvres" alors que toutes les banlieues Ouest, sont riches et viennent en proportion, bien plus en voiture en ville ?

Signaler Répondre

avatar
Heu ? le 12/01/2018 à 12:14
Fritch a écrit le 12/01/2018 à 10h01

La droite la plus bête du monde n'a toujours pas compris que les élections municipales se jouent justement sur la diminution de la place accordée à la voiture en ville.

Les villes-centre de quasiment toutes les grandes métropoles votent à gauche pour préserver leur qualité de vie, et éviter d'être envahies chaque matin par des dizaines de milliers de banlieusards motorisés.

La voiture en ville, c'est de la pollution, du bruit et du danger pour les enfants qui traversent. Elle est d'autant plus absurde qu'il existe un large panel de modes de transport alternatifs. Souvenons nous qu'à Lyon 50% des trajets en voiture font moins de 3 km !

Vous êtes bien naïf... ou de très mauvaise foi.
La gauche n'a pas le monopole de l'écologie.
La voiture n'est pas la seule nuisance en ville. Si vous habitiez près des quais, vous sauriez que les nuisances de votre quotidien peuvent prendre des formes diverses comme un alcolo sortant de boîte et hurlant dans votre rue, un joueur de tam-tam à 23h ou un type qui va uriner sur le pas de votre porte après l'avoir taguée.
Les gens votent pour se débarrasser de ça. Ils votent en fonction de l'utilisation de l'argent de leurs taxes diverses.
Etc.

Votre commentaire est rempli de contradictions.
Par exemple vous estimez que le centre-ville est envahi de dizaines de milliers de banlieusards (sales pauvres !) motorisés... mais en même temps vous nous assurez que la moitié des trajets à Lyon font moins de 3km !
Bizarre non ?

Signaler Répondre

avatar
Le poids du savoir le 12/01/2018 à 12:13
Fritch a écrit le 12/01/2018 à 11h47

Interrogez les gens autour de vous, et vous constaterez que beaucoup peuvent changer leurs habitudes de mobilité.

Mais comme franchir le pas est une difficulté, c'est à la collectivité de déclencher le déclic en établissant des barrières à l'usage de la voiture : renchérissement du stationnement, allongement des temps de parcours en voiture, surcoût à la possession d'une seconde voiture en ville, interdiction des véhicules les plus polluants, etc.

La voiture devrait être réservée à ceux qui en ont vraiment besoin, alors qu'elle est aujourd'hui abusivement utilisée par confort, habitude ou inculture.

Tant que vous continuerez à être soumis à la propagande pro voiture que sont les milliards dépensés dans les publicités pour ces objets,
vous vous battrez contre des moulins à vent.

Vous ne voulez pas entendre parler de transport en commun gratuits,
alors la voiture restera "plus attrayante".

Vous ne voulez pas changer l'image de la voiture ?
(parler des polluants cancérigènes)
alors rien ne changera.

Vous ne voulez pas organiser les villes autrement (déplacement pendulaires catastrophiques).
alors rien ne changera.

Et n'oubliez pas, les utilisateurs de voiture rapporte des milliards de taxe, donc vous "voulez moins de voiture" mais avez besoin des taxes...
Vous ne vous en sortirez pas dans ce modèle de société.

Signaler Répondre

avatar
Fritch le 12/01/2018 à 11:47
j ai vomi a écrit le 12/01/2018 à 10h46

c est sur que la pollution c est mieux chez les autres!

vous voulez forcer les "banlieusards" (mot totalement péjoratif provenant d un egosite nombrilisme... un marcheur) a venir en vélo?
parce que dans l absolu, les bus polluent plus que les voitures
et les aménagements du cours lafayette par exemple... ils créent des bouchons, des voitures qui polluent encore plus... j habite la, et c est juste ignoble!
la ville n est pas faite que pour les vélos! il y a des gens qui travaillent en dehors de Lyon, et qui sont bien forcé de prendre leur véhicule pour aller bosser... et financer les différentes taxes permettant a nos princes de vivre dans l opulence
réveillez vous, on nous monte les uns contre les autres, sans nous concerter! nous sommes censé être une nation, avec des valuers et un destin communs!!!!!!! aujourd'hui, Micron a réussi a nous diviser,... et imposer le dictate d une minorité ultra visible qui communique sur les réseaux "sociaux"
vous ne marchez pas, vous galopez! en piétinent vos semblables (que vous méprisez, parce qu ils ne vivent pas comme vous)

Interrogez les gens autour de vous, et vous constaterez que beaucoup peuvent changer leurs habitudes de mobilité.

Mais comme franchir le pas est une difficulté, c'est à la collectivité de déclencher le déclic en établissant des barrières à l'usage de la voiture : renchérissement du stationnement, allongement des temps de parcours en voiture, surcoût à la possession d'une seconde voiture en ville, interdiction des véhicules les plus polluants, etc.

La voiture devrait être réservée à ceux qui en ont vraiment besoin, alors qu'elle est aujourd'hui abusivement utilisée par confort, habitude ou inculture.

Signaler Répondre

avatar
Toujours le fric ? le 12/01/2018 à 11:21

N'est-ce pas ? Battez vous, c'est drôle.
Du pain et des jeux.

Signaler Répondre

avatar
coupables le 12/01/2018 à 11:18
n'oubliez jamais a écrit le 12/01/2018 à 10h58

Le probleme c'est pas nos concitoyens, c'est les politiciens.

Toujours la faute des autres !
Le problème, c'est en partie vous, ne l'oubliez jamais.

Signaler Répondre

avatar
n'oubliez jamais le 12/01/2018 à 10:58
j ai vomi a écrit le 12/01/2018 à 10h46

c est sur que la pollution c est mieux chez les autres!

vous voulez forcer les "banlieusards" (mot totalement péjoratif provenant d un egosite nombrilisme... un marcheur) a venir en vélo?
parce que dans l absolu, les bus polluent plus que les voitures
et les aménagements du cours lafayette par exemple... ils créent des bouchons, des voitures qui polluent encore plus... j habite la, et c est juste ignoble!
la ville n est pas faite que pour les vélos! il y a des gens qui travaillent en dehors de Lyon, et qui sont bien forcé de prendre leur véhicule pour aller bosser... et financer les différentes taxes permettant a nos princes de vivre dans l opulence
réveillez vous, on nous monte les uns contre les autres, sans nous concerter! nous sommes censé être une nation, avec des valuers et un destin communs!!!!!!! aujourd'hui, Micron a réussi a nous diviser,... et imposer le dictate d une minorité ultra visible qui communique sur les réseaux "sociaux"
vous ne marchez pas, vous galopez! en piétinent vos semblables (que vous méprisez, parce qu ils ne vivent pas comme vous)

Le probleme c'est pas nos concitoyens, c'est les politiciens.

Signaler Répondre

avatar
j ai vomi le 12/01/2018 à 10:46
Fritch a écrit le 12/01/2018 à 10h01

La droite la plus bête du monde n'a toujours pas compris que les élections municipales se jouent justement sur la diminution de la place accordée à la voiture en ville.

Les villes-centre de quasiment toutes les grandes métropoles votent à gauche pour préserver leur qualité de vie, et éviter d'être envahies chaque matin par des dizaines de milliers de banlieusards motorisés.

La voiture en ville, c'est de la pollution, du bruit et du danger pour les enfants qui traversent. Elle est d'autant plus absurde qu'il existe un large panel de modes de transport alternatifs. Souvenons nous qu'à Lyon 50% des trajets en voiture font moins de 3 km !

c est sur que la pollution c est mieux chez les autres!

vous voulez forcer les "banlieusards" (mot totalement péjoratif provenant d un egosite nombrilisme... un marcheur) a venir en vélo?
parce que dans l absolu, les bus polluent plus que les voitures
et les aménagements du cours lafayette par exemple... ils créent des bouchons, des voitures qui polluent encore plus... j habite la, et c est juste ignoble!
la ville n est pas faite que pour les vélos! il y a des gens qui travaillent en dehors de Lyon, et qui sont bien forcé de prendre leur véhicule pour aller bosser... et financer les différentes taxes permettant a nos princes de vivre dans l opulence
réveillez vous, on nous monte les uns contre les autres, sans nous concerter! nous sommes censé être une nation, avec des valuers et un destin communs!!!!!!! aujourd'hui, Micron a réussi a nous diviser,... et imposer le dictate d une minorité ultra visible qui communique sur les réseaux "sociaux"
vous ne marchez pas, vous galopez! en piétinent vos semblables (que vous méprisez, parce qu ils ne vivent pas comme vous)

Signaler Répondre

avatar
Solutions2050 le 12/01/2018 à 10:44

Les gens ne veulent pas payer pour le stationnement, mais personne ne veut vraiment payer pour quoi que ce soit.

Il ne faut pas être un économiste pour comprendre que l'abaissement du coût d'une ressource rare ne rend pas plus facile d'obtenir cette ressource. C'est exactement le contraire ! Le meilleur tarif pour l'emplacement sur voirie est le tarif le plus bas où se rencontre encore un nombre suffisant de places libres permettant un accès aisé à la zone considérée. Ça dépend sur le zone, mais à Lyon la disponibilité du stationnement est presque toujours un problème.

De plus, une amende faible élimine la motivation des conducteurs à payer, ce qui rend plus difficile la recherche des places libres pour les conducteurs qui sont prêts à payer. Les conducteurs qui ne payent pas leurs tarifs de stationnement délibérément sont les resquilleurs – juste comme les usagers du TCL qui ne payent pas. Sauf les gens qui ne payent pas leurs voyages du transport en commun risque une amende de 60 € dans toutes les zones !

Si vous êtes préoccupé par les conducteurs qui dépassent leur temps involontairement, proposez une amende progressive qui commence bas et augmente avec chaque amende subséquente. Ne pas récompensez les contrevenants qui monopolisent les places de stationnement sans payer - surtout quand il y a des conducteurs prêts à payer pour les meilleures places.

Signaler Répondre

avatar
Un peu de civisme SVP le 12/01/2018 à 10:10

C'est très bien car ça fluidifiera le stationnement.
Ou c'est le tout gratuit ou c'est le tout payant....
Mettre du gratuit seulement par endroits pousse les automobilistes à engorger ces endroits tout en bloquant les riverains.
Ceux qui ne peuvent pas payer le stationnement n'ont qu'à utiliser les transports en commun ou les vélos mis à leur disposition

Signaler Répondre

avatar
Fritch le 12/01/2018 à 10:01

La droite la plus bête du monde n'a toujours pas compris que les élections municipales se jouent justement sur la diminution de la place accordée à la voiture en ville.

Les villes-centre de quasiment toutes les grandes métropoles votent à gauche pour préserver leur qualité de vie, et éviter d'être envahies chaque matin par des dizaines de milliers de banlieusards motorisés.

La voiture en ville, c'est de la pollution, du bruit et du danger pour les enfants qui traversent. Elle est d'autant plus absurde qu'il existe un large panel de modes de transport alternatifs. Souvenons nous qu'à Lyon 50% des trajets en voiture font moins de 3 km !

Signaler Répondre

avatar
Tidou le 12/01/2018 à 09:55

Tout le monde parle des fameuses "voitures ventouses"...
Mais personne ne s'intéresse à la racine du "problème" que seraient ces voitures ventouses.
Attention, je ne parle pas des épaves qui pourrissent sur la voie publique, mais de ces véhicules qui peuvent rester une semaine ou un mois à la même place.

La politique municipale pour le stationnement incite de plus en plus de lyonnais à laisser leur voiture "au garage", donc en stationnement. Il faut bien des places pour garer ces voitures, tout le monde n'ayant pas la chance d'avoir un parking privatif.
De préférence des places gratuites, c'est normal, chacun souhaitant payer le moins possible.
Le problème, c'est que ces places deviennent une denrée rare à Lyon. Donc quand on en tient une... on a tendance à la garder aussi longtemps que possible.
Si la mairie continue à lutter contre la voiture en ville, il faut qu'elle donne aux citoyens les moyens de stationner près de chez eux gratuitement.
Et d'ailleurs... en quoi ça gène une voiture ventouse ? Que préférez-vous entre une voiture immobile et une voiture en circulation, polluant l'air, engendrant nuisances sonores et embouteillages ?

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 12/01/2018 à 09:40

On se paie notre tête avec les tarifs de stationnement...
un exemple hier 17h45 je stationne dans le quartier d'Ainay, bon et prudent citoyen je glisse une pièce de 2 € qui me donne le droit de stationner 1 heure soit jusqu'à 18h45...
je complète de 50cts histoire de bien terminer mon paiement pour 19h....mais surprise ces 50cts me donnent le droit de prolonger de 3 ou 4mm seulement
Car si j'ai bien compris les tarifs pour 1h c'est 2€..
.mais pour 1h30 c'est 5€...
et après on ira se plaindre de la désertification des centres ville !!

Signaler Répondre

avatar
un lyonnais de plus mecontent le 12/01/2018 à 09:32

Encore une fois racket... Les lyonnais se font voler par les élus qui ne sont pas irréprochables...scandaleux après la confluence et les affaires de Monsieur Mercier ...nous sommes toujours la pour payer...la ville sera bientôt désertée à cause des élus et que feront les commerçants ? Bravo à tous ces gens qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez...

Signaler Répondre

avatar
Pas pigé le 12/01/2018 à 09:08
PlGÉ a écrit le 12/01/2018 à 08h52

La vignette résident a toujours été payante. Ce monsieur se plaint que la mesure va éloignée les voitures du centre, je crois que c est le but?

Vous confondez la vignette annuelle jusque là gratuite et la vignette mensuelle (ou hebdo ou journalière) à acquitter en plus.

Les résidents paieront : 40 euros annuel (nouvelle taxe) + 11 fois 20 euros.

Pour ce qui est d'éloigner les voitures cela ne peut etre le but. Le stationnement payant n'est autorisé normalement que pour faciliter la rotation des véhicules. Pas pour les empêcher de venir.

Signaler Répondre

avatar
PlGÉ le 12/01/2018 à 08:52

La vignette résident a toujours été payante. Ce monsieur se plaint que la mesure va éloignée les voitures du centre, je crois que c est le but?

Signaler Répondre

avatar
Reveil le 12/01/2018 à 08:40
VoitureTropChere a écrit le 12/01/2018 à 08h21

La place de la voiture en ville est quand même très importante par rapport aux autres modes de transport (en Commun, piéton, velo, etc) - d'ailleurs il suffit de voir le nombre d'accidents impliquant la voiture. Souvenez-vous des morts au croisement cours Vitton Garibaldi. Ce n'est surement pas un radar qui va changer les choses.

Il est normal de vouloir la ré-ajuster mais la méthode n'est pas forcément la meilleure (sanction vs incitation).

Je vous rejoins tres partiellement
Si les transport en commun etaient surs, developpé, abordable et adapté a tous (handicapés, poussettes, faible revenu) la question ne se poserait pas... Les gens laisseraient leur voiture
Si j a envie de prendre une voiture, je suis libre! Ma liberté s arrete la ou commence celle de l autre... Et la reciprocité doit s appliquer!
Les accidents.... Tout d abord, le monde est plein de danger... Meme une randonnée peut se transformer carnage! C est la vie
On ne prend jamais en compte le contexte!!! Accident du a un conducteur alcoolisé/shooté/sous medicaments/fou... Ou victime alcolisée/shootée/inconciente???? Ou encore les infrastructures en tres mauvais etat (sur les quais, le marquage au sol est presque invisible)
Et les cyclistes qui cause t des accidents en ne respectant pas le code de la route?? Installez vous 1h rue vaubà, et vous verrez, c est flagrand, et heureusment que les automibilistes ont de bons refelxe!!!
Et puis, certains pietons qui traverses n importe ou... N importe comment... C est dangereux aussi

Chacun a une aprt de responsabilite, sauf que le plus simple pour cacher son incompetence en matiere de securite et de previsions, c est de taper sur le seul qui est facilement identifiable: l automobiliste
Par contre, personne pour interpeller les autre usagers de la ville qui sont saoul (je vous rappel que l ebriete sur la voies public est reprehensible)... Ou encore ceux qui ne respectent rien et personne!

La prochaine etape c est d interdire les chaussure glissantes, parce qu on n est pas capable de precoir que des plaque metallique sur les,trottoires peuvent etre glissantes,????

Signaler Répondre

avatar
VoitureTropChere le 12/01/2018 à 08:21

La place de la voiture en ville est quand même très importante par rapport aux autres modes de transport (en Commun, piéton, velo, etc) - d'ailleurs il suffit de voir le nombre d'accidents impliquant la voiture. Souvenez-vous des morts au croisement cours Vitton Garibaldi. Ce n'est surement pas un radar qui va changer les choses.

Il est normal de vouloir la ré-ajuster mais la méthode n'est pas forcément la meilleure (sanction vs incitation).

Signaler Répondre

avatar
ailleurs le 12/01/2018 à 08:09

Dans plusieurs autres pays européens, on peut régulariser à l'horodateur si on est contrôlé en temps dépassé. Simplement en payant le complément. Si on ne le fait pas, ou si c'est trop dépassé, on paye automatiquement l'amende, normal. En France, pas de bon sens mais punir punir punir et fric fric fric. Qui n'a jamais eu un rdv en retard ou plus long que prévu ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.