Les communistes du 5ème arrondissement contestent le Programme Lugdunum

Les communistes du 5ème arrondissement contestent le Programme Lugdunum

Cette nouvelle a soulevé la colère des communistes lyonnais.

Dans le cadre du projet immobilier "Programme Lugdunum", le promoteur Emilie Delloye va construire un immeuble haut de gamme dans l'arrondissement. Indigné du prix à débourser pour devoir s'y loger, soit 6000 euros du mètre carré, les militants communistes se sont mobilisés pour dénoncer sa création.Selon eux, le terrain sur lequel sera construit l'immeuble aurait pu "servir à l'intérêt général et non une minorité". Le programme Lugdunum prévoit également de créer des appartements et des villas pouvant aller jusqu'à 200 mètres carré. Dans l'intérêt général, il faudrait selon le groupe aller contre la loi prévue par la métropole visant à baisser l'achat du terrain à 12 millions d'euros et "décréter la construction de logements pour faire face à la forte demande".

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
limousin le 04/03/2015 à 09:55

mieux vaut tard que jamais.
Cependant, lorsque l'on fait partie de la "majorité municipale" on a tendance à être "en retard" et à se montrer complaisant
Les électeurs tâcheront de s'en souvenir aux prochaines élections locales.

Signaler Répondre

avatar
je suis mauvaise langue le 03/03/2015 à 18:32

Bizarre, juste avant les élection départementales... surement une coïncidence. D'habitude on ne les entend pas les cocos au sujet des autres programmes immobilier blingbling (la Confluence, le stade de l'ol, la rue Grôlée, l'hotel dieu, etc...) Et ils voulaient y mettre quoi à la place? Un goulag?

Signaler Répondre

avatar
nada le 02/03/2015 à 19:42

Manquait plus que ça... Après les éléphants tuberculeux de la Tête d'Or, des communistes !

Signaler Répondre

avatar
Comme de ma 1ere chemise le 02/03/2015 à 18:30

En même temps, l'avis des communistes...

Signaler Répondre

avatar
freefrance le 02/03/2015 à 17:47

Les cocos dans toute leur splendeur

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.