Shimon Peres à Lyon : "Je salue le rôle de la résistance"

Dans le cadre de sa visite en France, le président de l’Etat d’Israël, Shimon Peres, était à Lyon ce mercredi. Une visite très attendue car c’est la première fois qu’un chef d’Etat israélien se déplace à Lyon. Il a été accueilli par le maire Gérard Collomb, le président du conseil régional Jean-Jack Queyranne et le prefet, Jacques Gérault. Pendant près d’une heure, Shimon Peres a visité le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation, situé avenue Berthelot dans le 7e arrondissement, en saluant “la simplicité de ce lieu plein d’émotion”. Mais il a également pu s’entretenir avec le Dr François Guillin, ancien adjoint du général Delestraint, et avec Benjamin Oreinstein, un des derniers survivants de la Shoa. Sans oublier Jean Nallit, un “Juste” qui a sauvé des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.
"Remercier la France"
Puis Shimon Peres a inauguré l’espace Hillel, le plus grand centre culturel juif de France, situé boulevard Vivier Merle dans le 3e. En soulignant l’importance du soutien des Français au peuple juif pendant la Seconde Guerre mondiale : “Israël va fêter ses 60 ans et il est grand temps pour notre peuple de remercier la France, car aucun autre Etat n’a autant aidé les juifs”. Mais aussi en rappelant le rôle joué par Lyon dans la résistance, notamment grâce à Jean Moulin. De nombreuses personnalités politiques étaient présentes à cette cérémonie : Michel Mercier, Dominique Perben, Thierry Philip... Mais aussi Michel Barnier, le ministre de l’Agriculture.

Tags :

peres

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.