OL : Jean-Michel Aulas convoqué ce lundi par le conseil national de l'éthique

Le président de l'OL devra s'expliquer pour des critiques tenues après le match entre son club et le PSG le 8 février dernier.
Jean-Michel Aulas ne s'était en effet pas gêné pour attaquer sur les réseaux sociaux et à la télévision l'arbitrage du choc comptant pour la 24e journée de Ligue 1, et qui s'était soldé par un match nul (1-1) entre les deux équipes. "Bravo à tous mes joueurs et cette jeune équipe de l'OL ! La série d'erreurs d'arbitrage et /ou d'interprétations arbitrales est affligeante!", avait-il notamment affirmé.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
camaronero le 30/03/2015 à 11:16

Le PS n'admire que ce qui marche, et l'OL de Mr Aulas est un bon exemple de ce qui marche à Lyon.

Ne comptons pas sur le PS pour autre chose que de la gabegie financière, de l'hotel des régions au musée des confluence, ou encore pour engraisser des fonctionnaires sans objectifs et non sanctionnés en cas d'erreur!

On ne peut que taxer ce qui marche, même si nos services fiscaux ont inventé les impôts sur les impôts, ou encore les taxes sur les Chiffres d'affaires... Ils oublient que le CA n'est pas le résultat, et que la réussite financière créée de l'emploi uniquement quand elle créée des millionaires...
Moralité, bravo Mr Aulas qui est un acteur économique majeur, et qui a fait de l'OL bien plus qu'une danseuse de millionaire désoeuvré comme c'est souvent le cas des président de club.

En gros, je peux comprendre que Mr Aulas stigmatise, mais quel rapport avec le PS et le maire de Lyon?...

Signaler Répondre

avatar
Drôle de monde le 30/03/2015 à 11:03

Ce type se permet de tout critiquer, le fric permet tous les outrages, avec la bénédiction du PS local qui admire ce grand homme, et surtout sa fortune.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.