Mory Global en liquidation judiciaire, 80 emplois supprimés à St Priest

Mory Global en liquidation judiciaire, 80 emplois supprimés à St Priest
LyonMag.com

Le tribunal de commerce de Bobigny a prononcé ce mardi après-midi la liquidation judiciaire de Mory Global.

Le transporteur avait été placé en redressement judiciaire en février dernier, mais aucune offre de reprise n'a abouti. Le projet le plus sérieux avait été retiré en fin de semaine dernière.
Cette décision entraine la suppression de 2150 emplois en France, dont 80 à St Priest.

Une cellule de reclassement devrait maintenant être mise en place et les 50 millions d'euros d'actifs de MoryGlobal devraient être utilisés pour financer le plan social.

C'est la deuxième fois en un an que le groupe est touché. Début 2014, Mory Ducros avait fait faillite, et 2800 postes avaient déjà été supprimés. 35 agences avaient fermé, dont celle de Vénissieux.

Tags :

MoryGlobal

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Socialisme escroquerie le 02/04/2015 à 09:07
Nostromo a écrit le 01/04/2015 à 11h34

C'est pas pour dire mais...
Ils ont été élus par qui les socialistes ?
Et qui ignorait la nullité (et la bêtise) de François Hollande, à moins d'être parti en Amazonie ces 20 dernières années ?
Faut pas déconner quand même hein

Selon les sondages, François Hollande a été élu de justesse grâce à la diversité fraîchement devenue française.
Sinon, il ne passait pas.
C'est pourquoi, les socialistes ont abandonné le peuple trop franchouillard et trop volatil éléctoralement au profit de la diversité qui n'a pas encore l'expérience des cocufiades permanentes de la gauche.

Signaler Répondre

avatar
milte le 01/04/2015 à 23:28

Les socialistes de ce gouvernement se peignent de peinture couleur prolétaire pour cacher leur train de vie de grand bourgeois

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 01/04/2015 à 11:34
Valls Démission a écrit le 31/03/2015 à 19h17

Ces socialistes, c'est vraiment la pire des racailles.

C'est pas pour dire mais...
Ils ont été élus par qui les socialistes ?
Et qui ignorait la nullité (et la bêtise) de François Hollande, à moins d'être parti en Amazonie ces 20 dernières années ?
Faut pas déconner quand même hein

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 01/04/2015 à 07:16
Robert a écrit le 31/03/2015 à 20h41

Le choix de leur avocat, en l'espèce le fils de flanby le magnifique, ne manque pas de piquants !

Il y a fort a parier que ces salariés ont voter même récemment pour les socialistes et leurs amis de l'ump.

Certains vont répliquer que la politique n'a rien a y voir.
Dans notre société tout est politique.

L'absence d'implication, voir complicité, des représentants du personnel dans la gestion de l'entreprise.
Un syndicat proche du gouvernement, qui s'oppose à la vente de biens immobilier...

Ces ventes, auraient permis un apport confortable en trésorerie et ainsi donner de l'oxygène à l'entreprise (50 millions €).
Ce syndicat a fait le choix, de la faillite de l'entreprise.

Les patrons du transport routier, ont voulu un libéralisme toujours plus poussé, induisant le regroupement et concentration des moyens entre un énorme groupe appartenant pour partie à l'état.

Des gouvernements qui augmentent de jours en jours, la pression fiscale sur les entreprises et citoyens.
Les clients des transporteurs, produisent moins et réduisent leurs coûts.
Le transporteur, qui est un des maillons de cette spirale vers le fond, s'enfonce comme les autres.

Donc, plutôt que de se lamenter après le chaos.
Il serait temps que ces salariés comme les autres citoyens, se sortent les doigts du derrière et agissent notamment dans les urnes !

Les 6 et 13 décembre prochain, vous aurez l'occasion de vous exprimer lors des élections régionales.

je viens de découvrir que c'était le fils d'Hollande leur avocat(sic), il est bien comme son père et sa mère tout ce qu'ils touchent ils le détruisent.
C'est la" famille porte scoumoune"
Hollande est juste bon à faire tomber la pluie, faudrait l'envoyer à demeure en Ethiopie ou au Sahel, là bas ils ont besoin de ses compétences^^

Signaler Répondre

avatar
seb calade le 01/04/2015 à 02:58

Dans le dossier mory l état a mis les mains dans le moteur mais juste pour ralentir l arrêt du moteur. Moins de casse et encore un peu moins de chômeurs juste avant les elections. Mais le problème n est pas la. 80 emplois sur le rhone dans une grosse structure ce n est qu une petite semaine pour l équivalence des pertes d emplois dans les TPE. PME. de notre département. Libéralisation du travail et laissez travailler ceux qu il le souhaite.

Signaler Répondre

avatar
Robert le 31/03/2015 à 20:41

Le choix de leur avocat, en l'espèce le fils de flanby le magnifique, ne manque pas de piquants !

Il y a fort a parier que ces salariés ont voter même récemment pour les socialistes et leurs amis de l'ump.

Certains vont répliquer que la politique n'a rien a y voir.
Dans notre société tout est politique.

L'absence d'implication, voir complicité, des représentants du personnel dans la gestion de l'entreprise.
Un syndicat proche du gouvernement, qui s'oppose à la vente de biens immobilier...

Ces ventes, auraient permis un apport confortable en trésorerie et ainsi donner de l'oxygène à l'entreprise (50 millions €).
Ce syndicat a fait le choix, de la faillite de l'entreprise.

Les patrons du transport routier, ont voulu un libéralisme toujours plus poussé, induisant le regroupement et concentration des moyens entre un énorme groupe appartenant pour partie à l'état.

Des gouvernements qui augmentent de jours en jours, la pression fiscale sur les entreprises et citoyens.
Les clients des transporteurs, produisent moins et réduisent leurs coûts.
Le transporteur, qui est un des maillons de cette spirale vers le fond, s'enfonce comme les autres.

Donc, plutôt que de se lamenter après le chaos.
Il serait temps que ces salariés comme les autres citoyens, se sortent les doigts du derrière et agissent notamment dans les urnes !

Les 6 et 13 décembre prochain, vous aurez l'occasion de vous exprimer lors des élections régionales.

Signaler Répondre

avatar
Valls Démission le 31/03/2015 à 19:17
Parano a écrit le 31/03/2015 à 17h38

Il y a une explosion cette semaine des annonces de suppression d'emplois.
Cela n'a rien avoir avec le fait qu'il ne fallait pas les annoncer ces deux semaines auparavant.

Ces socialistes, c'est vraiment la pire des racailles.

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 31/03/2015 à 18:27

MOI PRÉSIDENT JE SRAIS IRRÉPROCHABLE. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Parano le 31/03/2015 à 17:38

Il y a une explosion cette semaine des annonces de suppression d'emplois.
Cela n'a rien avoir avec le fait qu'il ne fallait pas les annoncer ces deux semaines auparavant.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.