Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La marche pour le cannabis l'année dernière à Lyon - LyonMag

La marche mondiale pour le cannabis à Lyon ce samedi

La marche pour le cannabis l'année dernière à Lyon - LyonMag

Comme chaque année, début mai, les défenseurs de la légalisation du cannabis se retrouveront dans le cadre d’une marche mondiale.

A Lyon, la manifestation partira à 15h de la place Carnot avant de prendre la direction de la place des Terreaux.
"Cette année encore, dans le monde entier, les partisans de la réforme de la législation sur les stupéfiants exigeront des alternatives à la prohibition afin de libérer le cannabis. Avec pour thèmes de revendications en France : Dépénalisation de l’usage – Débat du public national – Cannabis thérapeutique – Prévention sans stigmatisation – Autoproduction & Cannabis Social Clubs", explique le Collectif d’Information et de Recherche Cannabitique (CIRC) qui coordonne la marche mondiale en France.
Plus d’une dizaine d’associations et de formations politiques (Europe Ecologie Les Verts, Ligue des Droits de l’Homme, Nouveau Parti Anticapitaliste…) ont pour l’instant annoncé leur participation.



Tags : marche pour le cannabis |

Commentaires 10

Déposé le 04/05/2015 à 16h54  
Par Samia Citer

Il est vrai que la légalisation serait bien plus efficace que la prohibition pour lutter notamment la consommation des jeunes car elle donnerait les moyens à l'Etat de contrôler et de limiter l'âge des consommateurs. Aujourd'hui, on laisse le pouvoir aux trafiquants et l'Etat est en situation de non assistance à mineurs en danger

http://www.smokeway.fr/57-vaporisateur

Déposé le 03/05/2015 à 13h17  
Par Steven Cigale Citer

Aucune prévention sérieuse et comme le shit se trouve de partout... Je vois des adolescents se faire des tarpets de bons matins quand je vais au boulot. Donc à la fin de la journée combien de fumés ?? Sans compter les produits de merde qui servent à couper le shit ou alors le taux hallucinant de THC !
On dirait que c'est devenu un truc tabou de parler de la consommation de cette drogue ??!
Pourtant il faut poser le problème et regarder les solutions possibles.
Mais ce n'est pas fait.
A mon avis les pouvoirs publics ont peur de la seule solution viable : faire une grosse prévention sans langue de bois, ouvrir des coffee-shop interdits au moins de 18 ans avec carte de membre + suivi médico-psychologique + quantité mensuelle limitée de produits non coupés au pneu.
Quand à la répression je vous rappelle que Charles Pasqua est passé par là et que lui aussi n'est arrivé à rien.
Le statu quo actuel et passé (vu que depuis 40 ans rien n'est fait) est une catastrophe sanitaire.

Déposé le 03/05/2015 à 12h57  
Par BenC Citer

EricdeLyon a écrit le 02/05/2015 à 22h52

Pathétique, leur seul but dans la vie c'est de pourvoir se droguer ? Et surtout de rendre ça normal, pour que dès l'enfance la drogue soit "normale" ?

C'est du foutage de gueule.

Allez donc manifester en Indonésie, vu que c'est une marche mondiale, ils n'attendent que ça.

Ah oui, j'avais oublié que l'alcool et la cigarette était bonne pour la santé.
Je suis pas fumeur de canabis, mais je trouve pas ça beaucoup plus dangereux que les jeunes qui se mettent des mines au wisky/vodka

Déposé le 03/05/2015 à 09h07  
Par Pragmatique Citer

Que ceux qui veulent continuer la guerre à la drogue la financent eux-mêmes. Ya n'a marre de payer pour une lutte sans fin alors qu'on peine à payer les retraites (par exemple). Que d'argent jeté par les fenêtres et servi sur un plateau d'argent aux mafias et au terrorisme. Comment peut-on ne pas comprendre cela ?

Légaliser est la seule solution...avant qu'il ne soit trop tard.

Déposé le 02/05/2015 à 22h52  
Par EricdeLyon Citer

Pathétique, leur seul but dans la vie c'est de pourvoir se droguer ? Et surtout de rendre ça normal, pour que dès l'enfance la drogue soit "normale" ?

C'est du foutage de gueule.

Allez donc manifester en Indonésie, vu que c'est une marche mondiale, ils n'attendent que ça.

Déposé le 02/05/2015 à 22h47   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par pegida Citer

il etaient a peine 40

Déposé le 02/05/2015 à 19h41  
Par SED LEX Citer

Non a écrit le 02/05/2015 à 17h48

Familles de France a établi une corrélation entre l'addiction à la drogue souvent appelée " petite drogue" " petit joint", " pet " et l'addiction aux jeux vidéo et aux jeux d'argent !

J'ai lu qui'on allait ouvrir des "salles de shoot " !!!

Déposé le 02/05/2015 à 17h48  
Par Non Citer

Familles de France a établi une corrélation entre l'addiction à la drogue souvent appelée " petite drogue" " petit joint", " pet " et l'addiction aux jeux vidéo et aux jeux d'argent !

Déposé le 02/05/2015 à 14h49  
Par Exemple de loi non appliqué Citer

La plupart des comédies américaines diffusées en France sont en théorie interdite, alors qu'attend t'on pour arrêter les patrons de chaines pour prosélytisme d'usage de drogue illicite, le "that 70's show" aurait du être interdit !

Article L3421-4 - Lutte contre la toxicomanie
La provocation au délit prévu par l'article L. 3421-1 ou à l'une des infractions prévues par les articles 222-34 à 222-39 du code pénal, alors même que cette provocation n'a pas été suivie d'effet, ou le fait de présenter ces infractions sous un jour favorable est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.

Est punie des mêmes peines la provocation, même non suivie d'effet, à l'usage de substances présentées comme ayant les effets de substances ou plantes classées comme stupéfiants.

Lorsque le délit prévu par le présent article constitue une provocation directe et est commis dans des établissements d'enseignement ou d'éducation ou dans les locaux de l'administration, ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux, les peines sont portées à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 euros d'amende.

Lorsque le délit prévu par le présent article est commis par voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables.

Les personnes coupables des délits prévus par le présent article encourent également la peine complémentaire d'obligation d'accomplir, le cas échéant à leurs frais, un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants.

Déposé le 02/05/2015 à 11h55  
Par SED LEX Citer

Que veulent ils la légalisation de cette drogue ou bien la seule dépénalisation pour les consommateurs ? Cela n'a aucun sens car quand il y a une demande, il y aura une offre
donc encore plus de trafic et de violence. En l'état actuel , si on est cohérent, il faudrait légaliser et que ces produits soient vendus en pharmacie ( par exemple) , mais de quoi
vivrait-on dans les quartiers ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.