Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le festival débute ce mercredi soir dans le quartier de la Confluence - LyonMag.com

Nuits sonores : début des festivités ce mercredi à Lyon

Le festival débute ce mercredi soir dans le quartier de la Confluence - LyonMag.com

Le 13e festival des Nuits Sonores débute ce mercredi soir dans le quartier de la Confluence et se terminera dimanche. Des artistes du monde entier se produiront sur 50 scènes au quatre coins de la ville.

D’années en années le rendez-vous lyonnais est devenu incontournable pour les amateurs de musique électronique. Sur les quatre jours de festivités environ 150 000 personnes sont attendues sur les différents sites payants et gratuits.

Cette année, la programmation joue la carte de l’internationale avec plus de 22 nationalités représentées (Pologne, Grèce, Turquie, Brésil, Liban, Algérie, Portugal, Bulgarie …).

Comme d’habitude, le rendez-vous le plus fort du festival lyonnais est le circuit. La nuit 2 du festival proposera ainsi un circuit de 15 étapes à travers la ville de Lyon : du Ninkasi, au Transbordeur jusqu’à l’Epicerie Moderne ou la Plateforme. Mises à disposition par les TCL, des navettes (de 19h à 6 h du matin) permettront aux participants de relier les différentes étapes du parcours.

Ce mercredi soir, les amateurs d’électro pourront également se régaler pendant la soirée d’ouverture à l’ancien Marché de gros, dans le quartier de la Confluence. Ils pourront notamment retrouver le duo Tale of Us, très connu dans le circuit "club". La nuit 1 présente également des artistes et des groupes tels que  Factory Floor, Kink, Daniel Avery, Recondite, le Lyonnais Agoria, Mazalda, Cheb Lakhdar ou encore Halawella.

Des nuisances sonores et des problèmes de circulation sont donc à prévoir durant ces quatre jours de fête dans le quartier de Confluence mais également au quatre coins de la capitale des Gaules. Certains axes seront coupés près de l’hôtel de Région. Le réseau TCL est renforcé durant l’événement. D’ailleurs, un ticket spécial, permettant de voyager sans limite pendant 24h est proposé aux festivaliers au tarif de 5,50 euros.

Les forces de l'ordre et les secours resteront également vigilants. Chaque année, quelques dealers sont interpellés alors qu'ils fournissaient les festivaliers en MDMA.



Tags : nuits sonores | Lyon | Sucrière | electro |

Commentaires 9

Déposé le 17/07/2016 à 01h34  
Par :^) Citer

BINGE DRINKING a écrit le 13/05/2015 à 17h11

Que des clichés ????? Franchement , il faut faire preuve d'angélisme pour croire que de nos jours les jeunes savent s'amusé en soiré sans se bourré la gueule (BINGE DRINKING) et biensur exta et fumette à gogo . De toute façons soit on suis le troupeau soit on passe pour un rabat-joie aigris .

Ah c'est sûr que nos illustres parents voire grand-parents eux ne buvaient et ne fumaient pas pour faire la fête. Des vrais modèles de vertu. Sales jeunes ! Laissez nous profiter, nous les baby boomers de nos appartements et maisons qu'on a payé 15% de ce qu'ils valent en 2016 (on a un peu abusé c'est vra, mais on s'est vraiment gavés sur votre dos). Et interdiction de s'amuser ! Allez bosser sans espoir de jamais avoir un quart de ce que l'on a en patrimoine et retraite et vous plaignez pas. Non mais.

Déposé le 16/07/2016 à 21h46  
Par gilbert Citer

Les nuisances sonores du Transbordeur continuent en juillet 20016, avec des nuits outdoor!.

A 500 m à la ronde, au moins, on a l'impression que ce sont les voisins qui font une boum, ou le bar mitiyen qui fait une soirée rock.

C'est tout à fait scandaleux. Toutes les nuits des vendredis de juillet sont "plombés" de 23h30 à 5 heures du matin, par cette agression sonore agreste et délétère .

Nous n'avons pas à subir les nuisances du transbordeur.

"Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité". Article R. 1334-31 du code de la santé publique.

Bravo pour votre article.

Déposé le 01/08/2015 à 01h19  
Par gilbert Citer

Tartuffe. Excentré? vous plaisantez, surtout avce une source de nuisances qui émet sur plus d'un km à la ronde. Merci à Lyon mag d'avoir signalé cee nuisances.

Déposé le 01/08/2015 à 01h16  
Par gilbert Citer

Aucun respect des habitants de la part du transbordeur qui continue de mépriser les riverains en les arrosant de ses nuisances sonores jusqu'à point d'heure. Cest une honte.

Déposé le 13/05/2015 à 17h45  
Par Zola Charbon Citer

Toute façon, tous ces jeunes
Ben y sont méchants

Déposé le 13/05/2015 à 17h11  
Par BINGE DRINKING Citer

tartuffe a écrit le 13/05/2015 à 11h39

que de clichés!!!!
nuisances sonores... dans un lieu excentré... comme tous les ans
trafic de drogue.... comme tous les weekend en ville

... qui a écrit se torchon?

les NS sont une institution et une marque lyonnaise qui montent! (meme si je ne m'y retrouve plus... surement pcq je me fais vieux)
Ces clichés sont justes dégueulasses!...
vous plaignez vous du bruit lors de la fetedes lumieres?

Que des clichés ????? Franchement , il faut faire preuve d'angélisme pour croire que de nos jours les jeunes savent s'amusé en soiré sans se bourré la gueule (BINGE DRINKING) et biensur exta et fumette à gogo . De toute façons soit on suis le troupeau soit on passe pour un rabat-joie aigris .

Déposé le 13/05/2015 à 13h52  
Par tartuffe Citer

skyzo a écrit le 13/05/2015 à 12h21

on en trouvera toujours pour cracher sur ce qui fait l'attractivité de notre ville. Les mêmes se désoleront du "centralisme parisien" et de la faiblesse du tourisme...

tout a fait d accord!
mais c est quand même moche quand c'est un "journal' local qui l'écrit...
d ailleurs l article n est meme pas signé

Déposé le 13/05/2015 à 12h21  
Par skyzo Citer

tartuffe a écrit le 13/05/2015 à 11h39

que de clichés!!!!
nuisances sonores... dans un lieu excentré... comme tous les ans
trafic de drogue.... comme tous les weekend en ville

... qui a écrit se torchon?

les NS sont une institution et une marque lyonnaise qui montent! (meme si je ne m'y retrouve plus... surement pcq je me fais vieux)
Ces clichés sont justes dégueulasses!...
vous plaignez vous du bruit lors de la fetedes lumieres?

on en trouvera toujours pour cracher sur ce qui fait l'attractivité de notre ville. Les mêmes se désoleront du "centralisme parisien" et de la faiblesse du tourisme...

Déposé le 13/05/2015 à 11h39  
Par tartuffe Citer

que de clichés!!!!
nuisances sonores... dans un lieu excentré... comme tous les ans
trafic de drogue.... comme tous les weekend en ville

... qui a écrit se torchon?

les NS sont une institution et une marque lyonnaise qui montent! (meme si je ne m'y retrouve plus... surement pcq je me fais vieux)
Ces clichés sont justes dégueulasses!...
vous plaignez vous du bruit lors de la fetedes lumieres?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.