Fillette fauchée dans l’Isère : la conductrice était sous l’emprise du cannabis

Fillette fauchée dans l’Isère : la conductrice était sous l’emprise du cannabis
La fillette hospitalisée à Bron est toujours entre la vie et la mort - DR

Les analyses ont parlé.

La jeune femme de 19 ans soupçonnée d’avoir fauché trois personnes mardi au Péage-de-Roussillon était sous l’emprise de stupéfiants. Elle a reconnu à la police avoir fumé un joint, deux ou trois heures avant le choc. Mercredi soir, sa garde à vue a été prolongée et elle devrait être mise en examen ce jeudi.
Quant à ses victimes, les deux adultes légèrement blessés dans le choc sont sortis de l’hôpital. En revanche, la situation est stable pour la fillette de quatre ans soignée à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron. Grièvement touchée à la tête, elle se trouve toujours dans le coma. Son pronostic vital est engagé.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Julie69009 le 21/05/2015 à 10:47

Les journalistes ont du mal avec les femmes, pour eux les femmes sont de gentils choses, pas des humains comme les hommes.

A 19 ans une femme est une jeune femme, encore sous l'emprise de la jeunesse.
A 4 ans une enfant est une fillette fragile.

A 40 ans un homme est un homme.
A 12 ans un jeune garçon est un homme.

Sexisme quant tu nous tiens, vive l'égalité homme/femme... Et bon rétablissement à la famille.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.