Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag.com

Lyon : une directrice laisse un enfant seul dans un square car ses parents ont du retard

LyonMag.com

Les faits se sont déroulés le 20 mai dernier dans une école du 6e arrondissement de Lyon.

Marco, un enfant de 7 ans scolarisé en CE1, devait être récupéré, comme tous les mercredis, par sa mère à 12h30 pour ensuite retourner à l’école pour participer aux activités périscolaires qui débutent à 13h30. Mais ce n’était pas un mercredi comme les autres. "Je pensais que ce jour-là mon fils était pris en charge à l’heure du déjeuner car une sortie était prévue à Miribel. Je lui ai même mis un pique-nique dans son cartable. Mais je me suis trompée de semaine", a confié la mère de l’enfant à 20 Minutes.

Constatant ce retard, la directrice de l’école, et responsable du périscolaire, décide alors d’appeler le père du jeune garçon. Mais travaillant à plusieurs kilomètres de l’établissement, le père demande à la jeune femme de patienter jusqu’à qu’il arrive. Mais la responsable n’attend pas et abandonne l’enfant dans le square Viricel, situé en face de l’école. Heureusement, un ami des parents du garçon est arrivé quelques minutes plus tard. Le lendemain, les parents et la direction se sont expliqué mais la directrice a refusé de s’excuser.

Les parents devraient déposer plainte et ont alerté les services académiques et la Ville de Lyon.

Mise à jour à 15 h :
La Ville de Lyon a réagi ce lundi après-midi expliquant qu’à "la base les parents ont commis une erreur de compréhension de la date du projet de sortie dans le cadre "des Mercredis de Lyon" à Miribel". Mais "quand la responsable du périscolaire a constaté l’absence des parents, elle les a contactés par téléphone. L’échange ne s’est visiblement pas déroulé de façon constructive. Dans le même temps, la responsable du périscolaire n’en a pas référé à sa hiérarchie au sein de la Ville de Lyon. Seule, plutôt que de mettre les parents dans la délicate situation d’avoir à aller chercher leur enfant au commissariat le plus proche,  elle a opté pour une solution que la Ville de Lyon ne peut approuver" , expliquent les services de la Ville dans un communiqué.
Un membre de la direction de l’éducation va maintenant "faire un travail de médiation  et de rappel à la règle,  de sorte que ces événements ne se reproduisent plus. Il convient de permettre aux parents, à l’équipe enseignante et périscolaire de pouvoir renouer un dialogue constructif dans l’intérêt des enfants de l’école, et de cet enfant en particulier".
La Ville indique également que seront établies "les suites à donner au regard de la réglementation s’imposant aux professionnels du périscolaire" et rappelle "qu’aucun incident n’avait jamais eu lieu à ce jour avec l’équipe périscolaire de cette école".




Tags : périscolaire |

Commentaires 45

Déposé le 30/06/2015 à 12h09  
Par dodo Citer

alexandra a écrit le 02/06/2015 à 21h40

Je suis maman dans cet établissement scolaire d un petit garçon de huit ans et demi en CE2 et je suis atterrée touchée de lire ce tombereau d insultes a l'encontre de notre directrice.Comment pouvez vous vous permettre de tel propos alors que vous n'avez ni les tenants et les aboutissants de ce malentendu qui a pris des proportions qui n'avait pas lieux d'être.
Je rappelle à tout les internautes que c'est la mère qui s'est tromper de semaine :"faut le faire"!!! et que notre directrice à appelez les parents le père ne pouvant pas venir ainsi que la mère.La directrice a attendu que celui-ci trouve une solution qui à tardé elle a tout simplement fait ce que le règlement stipule :remettre l'enfant au commissariat qui se trouve a 20M de l’école mais celui-ci était fermé a 12H30 elle à tout simplement remis cet enfant dans le square a deux mamans de l'école en leur demandant de le surveiller le temps que le père le récupère celui-ci est arrivé quelque minutes après.Je vous rappelle également qu'une médiation avait ete prevu entre la mère et l'etablissement scolaire a la date de cet effet elle n'a pas pu y venir car "sois disant son fils avait une gastro" hors ce jour la elle etait avec la presse les journalistes.Comment cette mère peut inventer que la directrice a refuser de s'excuser alors que c'est elle ,rappelons le, qui s'est trompée de semaine les excuses auraient dues se faire d abord par les parents.Le problème vient de plus haut au dernier conseil de classe il a ete soulever de savoir; que faisons nous lorsque un parent tarde a recuperer son enfant?: cette lacune qui n'a jusqu'à l'heure trouvée aucune solution lorsque les parents ne récupèrent pas leurs enfants aux horaires prévu de l’école ils n'appartiennent donc aucunement à la responsabilité de l'école.
La mère est malheureusement procédurière et en agissant de la sorte elle un temps soit peu fait du tort à notre école et cela nous rappelle haut combien à la bêtise humaine .Des demain une pétition de soutient a l encontre de notre directrice ainsi que des lettres personnelles de parents seront remise sur son bureau et je terminerai par cette citation de Zola :
"Lorsque l'attaque et la défense se risque au jeu de l’ÉLOQUENCE il faut des hommes IRRÉPROCHABLES ou dans le doute on S'ABSTIENDRA"!!!!!

ce qui serait bien c'est de citer zola sans fautes d'orthographe ou d'accord (risquent et non risque). Le reste de votre texte est du même tonneau...si je puis me permettre.
Par ailleurs, classique conflit Ecole/Parents. Quelqu'un s'est demandé si la directrice n'avait pas elle même un minot à récupérer à cette même heure ?

Déposé le 29/06/2015 à 21h31  
Par titide Citer

à la porte !! une telle attitude est inexcusable et mérité une revoquation immédiate de cette directrice !!!Les parents ont raison de porter plainte et il faut espérer une sanction forte face à cette attitude irresponsable !!!!

Déposé le 17/06/2015 à 13h01  
Par 123456 Citer

alexandra a écrit le 02/06/2015 à 21h40

Je suis maman dans cet établissement scolaire d un petit garçon de huit ans et demi en CE2 et je suis atterrée touchée de lire ce tombereau d insultes a l'encontre de notre directrice.Comment pouvez vous vous permettre de tel propos alors que vous n'avez ni les tenants et les aboutissants de ce malentendu qui a pris des proportions qui n'avait pas lieux d'être.
Je rappelle à tout les internautes que c'est la mère qui s'est tromper de semaine :"faut le faire"!!! et que notre directrice à appelez les parents le père ne pouvant pas venir ainsi que la mère.La directrice a attendu que celui-ci trouve une solution qui à tardé elle a tout simplement fait ce que le règlement stipule :remettre l'enfant au commissariat qui se trouve a 20M de l’école mais celui-ci était fermé a 12H30 elle à tout simplement remis cet enfant dans le square a deux mamans de l'école en leur demandant de le surveiller le temps que le père le récupère celui-ci est arrivé quelque minutes après.Je vous rappelle également qu'une médiation avait ete prevu entre la mère et l'etablissement scolaire a la date de cet effet elle n'a pas pu y venir car "sois disant son fils avait une gastro" hors ce jour la elle etait avec la presse les journalistes.Comment cette mère peut inventer que la directrice a refuser de s'excuser alors que c'est elle ,rappelons le, qui s'est trompée de semaine les excuses auraient dues se faire d abord par les parents.Le problème vient de plus haut au dernier conseil de classe il a ete soulever de savoir; que faisons nous lorsque un parent tarde a recuperer son enfant?: cette lacune qui n'a jusqu'à l'heure trouvée aucune solution lorsque les parents ne récupèrent pas leurs enfants aux horaires prévu de l’école ils n'appartiennent donc aucunement à la responsabilité de l'école.
La mère est malheureusement procédurière et en agissant de la sorte elle un temps soit peu fait du tort à notre école et cela nous rappelle haut combien à la bêtise humaine .Des demain une pétition de soutient a l encontre de notre directrice ainsi que des lettres personnelles de parents seront remise sur son bureau et je terminerai par cette citation de Zola :
"Lorsque l'attaque et la défense se risque au jeu de l’ÉLOQUENCE il faut des hommes IRRÉPROCHABLES ou dans le doute on S'ABSTIENDRA"!!!!!

Vous racontez n'importe quoi! La directrice a bien appelé le père mais celui-ci n'ayant pas le don d'ubiquité elle a refusé de l'attendre 1\2h, la mère quant à elle était immobilisée suite à un accident subit la veille et dont la directrice était au courant. Le père lui ayant demandé de patienter ne serait ce que 5mn pour trouver une solution, elle a à nouveau refusé et pris la décision de laisser l'enfant seul dans le parc depuis son bureau d'où elle ne pouvait pas voir s'il y aurait un parent d'élève capable de le surveiller. Ça n'est pas le père qui est venu chercher l'enfant mais un collègue.
Cette mère est la 1ere à s'excuser de s'être trompée de semaine évidemment et c'est d'ailleurs la 1ere chose qu'a fait le père lors de l'appel téléphonique !
La mère n'est absolument pas procédurière, vous la connaissez pour dire de telles choses?

Déposé le 05/06/2015 à 10h26  
Par marcel Citer

nico75 a écrit le 05/06/2015 à 10h17

Nan mais aretter vos conneries. Oui ok la mere c'est gourrer de semaine pour une sortie scolaire...Ca arrive c'est pas une mauvaise mere pour autant! Vous etes sans pitier tout le monde fait des erreurs elle a pas fait de mal a son gosse detendez-vous. Je suis obliger de critiquer la directrice tu ne laisse pas un enfant dans un parc limite fout le a la boulangerie ou a un cafe avec un chocolat chaud sous la surveillance des serveurs qui peuvent bien jeter un coup d oeil de temps en temps. Moi je suis la directrice le gamin bah limite je le ramene chez moi aant de le laisser dans un parc si j'ai aucune alternative. On parle quand meme d'un enfant qui peut etre kidnapper ou violer il est petit !

va falloir lire le commentaire d'une des maman de l’école car le gosse n’était pas sans surveillance car deux mamans veillaient sur lui
Et une question à tous les donneurs de leçon qui condamnent que ce soit la directrice ou la maman
moi à sept an je rentrais tous seul de l’école et j'habitais Meyzieu donc si on suis votre raisonnement débile j'ai une mauvaise mère et un directeur d’école inconscient
mais à force de vouloir mettre vos gosses dans du papier de soie on en fait des adultes assistés et après on viens pleurer que personne ne s'assume

Déposé le 05/06/2015 à 10h17  
Par nico75 Citer

Nan mais aretter vos conneries. Oui ok la mere c'est gourrer de semaine pour une sortie scolaire...Ca arrive c'est pas une mauvaise mere pour autant! Vous etes sans pitier tout le monde fait des erreurs elle a pas fait de mal a son gosse detendez-vous. Je suis obliger de critiquer la directrice tu ne laisse pas un enfant dans un parc limite fout le a la boulangerie ou a un cafe avec un chocolat chaud sous la surveillance des serveurs qui peuvent bien jeter un coup d oeil de temps en temps. Moi je suis la directrice le gamin bah limite je le ramene chez moi aant de le laisser dans un parc si j'ai aucune alternative. On parle quand meme d'un enfant qui peut etre kidnapper ou violer il est petit !

Déposé le 05/06/2015 à 09h28  
Par loucoucou Citer

yaya a écrit le 04/06/2015 à 18h56

houla, on focalise sur les fautes d'orthographe,
mais c'est bien la mére qui n'est pas venu récupéré son bambin. Que doit faire la directrice de l'école ? elle n'est pas là pour garder la marmaille.

La fautive c'est la mère. Mme la directrice aussi a quelque chose à faire comme les parents de ce garçon.

Déposé le 05/06/2015 à 00h07  
Par marcel Citer

db a écrit le 04/06/2015 à 18h49

Quand je constate le nombre de "fotes d'aurtografes des parants de cete écaule, je m'ainkiéte ossi pour lé zanfents " !

Merci de vous relire, apprenez à écrire svp !

L'attitude de cette directrice est inqualifiable, même si la faute initiale est clairement de la responsabilité des parents. Au "système" de définir des palliatifs / amendes pour que les erreurs de ces parents qui pénalisent l'ensemble de la collectivité soient pris en compte / sanctionnées (suppression temporaire d'allocation par exemple ...).

Si l'enfant avait été enlevé ou agressé, lirions nous encore que la "gentille" directrice avait bien fait !

encore un donneur de leçon qui passe sa vie devant son PC à tout critiquer
il est effectivement plus important de critiquer la forme que de voir le fond du problème
et pour information les écoles ne sont pas des garderies comme vous semblez le croire
après effectivement si on tombe sur des gens comme vous on a ce genre d'article nauséabond qui ne sert qu'a alimenter la crétineries ambiantes dont vous avez l'air de vous délectez
Et si mes fautes d'orthographes vous gênent et bien je m'en tamponne le coquillart

Déposé le 04/06/2015 à 22h15  
Par La choquée Citer

C'est scandaleux ! Peu importe les raisons et les échanges que les parents et la directrice ont pu avoir, cette dernière a commis une faute professionnelle grave. Si c'était son enfant qui se retrouvait dans cette situation, elle aurait réagit comment ?

Déposé le 04/06/2015 à 20h33  
Par Une prof Citer

alexandra a écrit le 02/06/2015 à 21h40

Je suis maman dans cet établissement scolaire d un petit garçon de huit ans et demi en CE2 et je suis atterrée touchée de lire ce tombereau d insultes a l'encontre de notre directrice.Comment pouvez vous vous permettre de tel propos alors que vous n'avez ni les tenants et les aboutissants de ce malentendu qui a pris des proportions qui n'avait pas lieux d'être.
Je rappelle à tout les internautes que c'est la mère qui s'est tromper de semaine :"faut le faire"!!! et que notre directrice à appelez les parents le père ne pouvant pas venir ainsi que la mère.La directrice a attendu que celui-ci trouve une solution qui à tardé elle a tout simplement fait ce que le règlement stipule :remettre l'enfant au commissariat qui se trouve a 20M de l’école mais celui-ci était fermé a 12H30 elle à tout simplement remis cet enfant dans le square a deux mamans de l'école en leur demandant de le surveiller le temps que le père le récupère celui-ci est arrivé quelque minutes après.Je vous rappelle également qu'une médiation avait ete prevu entre la mère et l'etablissement scolaire a la date de cet effet elle n'a pas pu y venir car "sois disant son fils avait une gastro" hors ce jour la elle etait avec la presse les journalistes.Comment cette mère peut inventer que la directrice a refuser de s'excuser alors que c'est elle ,rappelons le, qui s'est trompée de semaine les excuses auraient dues se faire d abord par les parents.Le problème vient de plus haut au dernier conseil de classe il a ete soulever de savoir; que faisons nous lorsque un parent tarde a recuperer son enfant?: cette lacune qui n'a jusqu'à l'heure trouvée aucune solution lorsque les parents ne récupèrent pas leurs enfants aux horaires prévu de l’école ils n'appartiennent donc aucunement à la responsabilité de l'école.
La mère est malheureusement procédurière et en agissant de la sorte elle un temps soit peu fait du tort à notre école et cela nous rappelle haut combien à la bêtise humaine .Des demain une pétition de soutient a l encontre de notre directrice ainsi que des lettres personnelles de parents seront remise sur son bureau et je terminerai par cette citation de Zola :
"Lorsque l'attaque et la défense se risque au jeu de l’ÉLOQUENCE il faut des hommes IRRÉPROCHABLES ou dans le doute on S'ABSTIENDRA"!!!!!

Alexandra, se tromper dans les dates, ça s'appelle une erreur. Ce n'est pas une faute grave. Ça peut arriver à tout le monde. Par contre, la directrice n'a pas fait son travail correctement et ça c'est une faute professionnelle. C'est aussi simple que ça. La directrice est responsable de la sécurité de ses élèves.

Les parents veulent porter plainte. Ils ont raison. La justice tranchera.

Déposé le 04/06/2015 à 19h19  
Par Une prof Citer

Je suis enseignante. Je travaille dans le secondaire. Tout le monde peut se tromper dans les dates. Ce sont des choses qui arrivent et cela ne compromet pas la sécurité de l'enfant. Par contre, abandonner un enfant et le laisser seul dans la rue, c'est vraiment n'importe quoi. Je trouve le comportement de cette directrice irresponsable. Les parents ont raison de porter plainte.

Déposé le 04/06/2015 à 19h00  
Par Didx Citer

De la manière dont l'affaire nous est présentée, c'est sur qu'on ne peut que desaprouver. Maintenant, règlement, règlement, comme les capitaine de navire, les directeurs d'ecole sont tenus de rester sur le pont jusqu'au naufrage. C'est sur que ce code d'honneur tend à disparaître ces temps ci.

Déposé le 04/06/2015 à 18h56  
Par yaya Citer

houla, on focalise sur les fautes d'orthographe,
mais c'est bien la mére qui n'est pas venu récupéré son bambin. Que doit faire la directrice de l'école ? elle n'est pas là pour garder la marmaille.

Déposé le 04/06/2015 à 18h49  
Par db Citer

Quand je constate le nombre de "fotes d'aurtografes des parants de cete écaule, je m'ainkiéte ossi pour lé zanfents " !

Merci de vous relire, apprenez à écrire svp !

L'attitude de cette directrice est inqualifiable, même si la faute initiale est clairement de la responsabilité des parents. Au "système" de définir des palliatifs / amendes pour que les erreurs de ces parents qui pénalisent l'ensemble de la collectivité soient pris en compte / sanctionnées (suppression temporaire d'allocation par exemple ...).

Si l'enfant avait été enlevé ou agressé, lirions nous encore que la "gentille" directrice avait bien fait !

Déposé le 04/06/2015 à 18h38  
Par Bescherelle Citer

Beaucoup de parents d'élèves devraient retourner sur les bancs de cette école...

Déposé le 04/06/2015 à 15h18  
Par Kochang Citer

Faites des gosses, faites des gosses, et surtout ne vous en occupez pas ! Les autres sont là pour ça, n'est ce pas, bande d'assistés !

Déposé le 03/06/2015 à 08h01  
Par gillesbb Citer

alexandra a écrit le 02/06/2015 à 21h40

Je suis maman dans cet établissement scolaire d un petit garçon de huit ans et demi en CE2 et je suis atterrée touchée de lire ce tombereau d insultes a l'encontre de notre directrice.Comment pouvez vous vous permettre de tel propos alors que vous n'avez ni les tenants et les aboutissants de ce malentendu qui a pris des proportions qui n'avait pas lieux d'être.
Je rappelle à tout les internautes que c'est la mère qui s'est tromper de semaine :"faut le faire"!!! et que notre directrice à appelez les parents le père ne pouvant pas venir ainsi que la mère.La directrice a attendu que celui-ci trouve une solution qui à tardé elle a tout simplement fait ce que le règlement stipule :remettre l'enfant au commissariat qui se trouve a 20M de l’école mais celui-ci était fermé a 12H30 elle à tout simplement remis cet enfant dans le square a deux mamans de l'école en leur demandant de le surveiller le temps que le père le récupère celui-ci est arrivé quelque minutes après.Je vous rappelle également qu'une médiation avait ete prevu entre la mère et l'etablissement scolaire a la date de cet effet elle n'a pas pu y venir car "sois disant son fils avait une gastro" hors ce jour la elle etait avec la presse les journalistes.Comment cette mère peut inventer que la directrice a refuser de s'excuser alors que c'est elle ,rappelons le, qui s'est trompée de semaine les excuses auraient dues se faire d abord par les parents.Le problème vient de plus haut au dernier conseil de classe il a ete soulever de savoir; que faisons nous lorsque un parent tarde a recuperer son enfant?: cette lacune qui n'a jusqu'à l'heure trouvée aucune solution lorsque les parents ne récupèrent pas leurs enfants aux horaires prévu de l’école ils n'appartiennent donc aucunement à la responsabilité de l'école.
La mère est malheureusement procédurière et en agissant de la sorte elle un temps soit peu fait du tort à notre école et cela nous rappelle haut combien à la bêtise humaine .Des demain une pétition de soutient a l encontre de notre directrice ainsi que des lettres personnelles de parents seront remise sur son bureau et je terminerai par cette citation de Zola :
"Lorsque l'attaque et la défense se risque au jeu de l’ÉLOQUENCE il faut des hommes IRRÉPROCHABLES ou dans le doute on S'ABSTIENDRA"!!!!!

Merci de rétablir la vérité et de nous donner un autre son de cloche, car je n'imaginais même pas une directrice agir ainsi.

Le problème des empêchements et des retards je l'ai connu aussi (qui n'a pas ragé d'être bloqué sur la rocade alors que tu dois récupérer tes enfants à la garderie?), et il m'est arrivé que les enseignants qui ont eux aussi une vie de famille avaient confiés des enfants à des parents sympas en attendant que les retardataires arrivent.

Il m'est aussi arrivé d'attendre aussi avec d'autres parents car tout le monde était bloqué par la neige.


Après l'aspect "tiré à boulet rouge" et se répandre dans la presse je n'aime pas trop

Déposé le 03/06/2015 à 07h52  
Par Est si Citer

D'après l'état, la CAF , un enfant de plus de 6 ans se garde seul, la preuve, il ne bénéficie pas de remboursement de frais de garde ( nourrisse ou autre). Dans ce cas précis, l'enfant a la gastro mais la mère donne une conférence de presse, c'est bizar

Déposé le 02/06/2015 à 21h40  
Par alexandra Citer

Je suis maman dans cet établissement scolaire d un petit garçon de huit ans et demi en CE2 et je suis atterrée touchée de lire ce tombereau d insultes a l'encontre de notre directrice.Comment pouvez vous vous permettre de tel propos alors que vous n'avez ni les tenants et les aboutissants de ce malentendu qui a pris des proportions qui n'avait pas lieux d'être.
Je rappelle à tout les internautes que c'est la mère qui s'est tromper de semaine :"faut le faire"!!! et que notre directrice à appelez les parents le père ne pouvant pas venir ainsi que la mère.La directrice a attendu que celui-ci trouve une solution qui à tardé elle a tout simplement fait ce que le règlement stipule :remettre l'enfant au commissariat qui se trouve a 20M de l’école mais celui-ci était fermé a 12H30 elle à tout simplement remis cet enfant dans le square a deux mamans de l'école en leur demandant de le surveiller le temps que le père le récupère celui-ci est arrivé quelque minutes après.Je vous rappelle également qu'une médiation avait ete prevu entre la mère et l'etablissement scolaire a la date de cet effet elle n'a pas pu y venir car "sois disant son fils avait une gastro" hors ce jour la elle etait avec la presse les journalistes.Comment cette mère peut inventer que la directrice a refuser de s'excuser alors que c'est elle ,rappelons le, qui s'est trompée de semaine les excuses auraient dues se faire d abord par les parents.Le problème vient de plus haut au dernier conseil de classe il a ete soulever de savoir; que faisons nous lorsque un parent tarde a recuperer son enfant?: cette lacune qui n'a jusqu'à l'heure trouvée aucune solution lorsque les parents ne récupèrent pas leurs enfants aux horaires prévu de l’école ils n'appartiennent donc aucunement à la responsabilité de l'école.
La mère est malheureusement procédurière et en agissant de la sorte elle un temps soit peu fait du tort à notre école et cela nous rappelle haut combien à la bêtise humaine .Des demain une pétition de soutient a l encontre de notre directrice ainsi que des lettres personnelles de parents seront remise sur son bureau et je terminerai par cette citation de Zola :
"Lorsque l'attaque et la défense se risque au jeu de l’ÉLOQUENCE il faut des hommes IRRÉPROCHABLES ou dans le doute on S'ABSTIENDRA"!!!!!

Déposé le 02/06/2015 à 18h41  
Par lyon Citer

voireuil a écrit le 02/06/2015 à 09h11

" Au combien même il serait rentré chez lui aurait-il eu les clés pour rentrer dans son domicile . "

La débrouillardise et l'intelligence sont l'affaire des parents. Mais déjà, s'ils ont du mal à s'intégrer eux-mêmes et imposent leurs pratiques; on peut comprendre les peurs légitimes.

La première des intégrations est de maîtriser la langue du pays qui nous accueille (donc de prendre des cours si nécessaire ou lire).

L'expression "Quand bien même" dont on trouve quelque explication, ici: http://fr.wiktionary.org/wiki/quand_bien_même
, signifie "même en tenant compte". Votre phrase ne veut donc rien dire.

En outre, si vous aviez lu mon post complètement; la compréhension de la langue vous aurez permis de voir que j'invitais les parents à confier les clés à l'enfant!

Enfin, puis-je vous suggérez comme le ferait une institutrice aux parents d'un enfant de 5 ans de vous mettre à lire (des livres) en français; en vous aidant d'un dictionnaire en français? Ce travail vous permettra de parfaire votre connaissance de la langue, d'aider vos enfants et, la prochaine fois, faire des réponses fort à propos.

Vous vous permettez de donner des leçons! pourtant vous faites des fautes!
"la compréhension de la langue vous aurez permis... ..."
et non! il faudrait réviser vos cours de grammaire...

il convient donc d' écrire:
... la compréhension de la langue vous AURAIT PERMIS ...

Déposé le 02/06/2015 à 14h58  
Par Cloclo Citer

Lapie a écrit le 02/06/2015 à 02h00

une proie facile pour un maniaque, quelques minutes suffisent...Qui est responsable de l'enfant en attendant un parent ?

La directrice reste responsable et ne peut confier un enfant qu'à la police qui doit venir le chercher. il ne faut surtout pas transporter un enfant soi même.

Déposé le 02/06/2015 à 14h56  
Par Cloclo Citer

Il ne faut pas faire un amalgame de tout. Certes il y a faute car dans un pareil cas il faut appeler la police si l'on ne peut pas garder un enfant. A la justice de faire son travail et arrêtons de vouloir la remplacer.

Déposé le 02/06/2015 à 09h47  
Par à voile et à vapeur Citer

voireuil a écrit le 02/06/2015 à 09h11

" Au combien même il serait rentré chez lui aurait-il eu les clés pour rentrer dans son domicile . "

La débrouillardise et l'intelligence sont l'affaire des parents. Mais déjà, s'ils ont du mal à s'intégrer eux-mêmes et imposent leurs pratiques; on peut comprendre les peurs légitimes.

La première des intégrations est de maîtriser la langue du pays qui nous accueille (donc de prendre des cours si nécessaire ou lire).

L'expression "Quand bien même" dont on trouve quelque explication, ici: http://fr.wiktionary.org/wiki/quand_bien_même
, signifie "même en tenant compte". Votre phrase ne veut donc rien dire.

En outre, si vous aviez lu mon post complètement; la compréhension de la langue vous aurez permis de voir que j'invitais les parents à confier les clés à l'enfant!

Enfin, puis-je vous suggérez comme le ferait une institutrice aux parents d'un enfant de 5 ans de vous mettre à lire (des livres) en français; en vous aidant d'un dictionnaire en français? Ce travail vous permettra de parfaire votre connaissance de la langue, d'aider vos enfants et, la prochaine fois, faire des réponses fort à propos.

voireuil qui parle d'intégration, alors qu'il passe une bonne partie de son temps à cracher sur Najat Vallaud-Belkacem uniquement à cause de ses origines.

Laissez nous rire

Déposé le 02/06/2015 à 09h28  
Par voidouble Citer

voireuil a écrit le 02/06/2015 à 09h11

" Au combien même il serait rentré chez lui aurait-il eu les clés pour rentrer dans son domicile . "

La débrouillardise et l'intelligence sont l'affaire des parents. Mais déjà, s'ils ont du mal à s'intégrer eux-mêmes et imposent leurs pratiques; on peut comprendre les peurs légitimes.

La première des intégrations est de maîtriser la langue du pays qui nous accueille (donc de prendre des cours si nécessaire ou lire).

L'expression "Quand bien même" dont on trouve quelque explication, ici: http://fr.wiktionary.org/wiki/quand_bien_même
, signifie "même en tenant compte". Votre phrase ne veut donc rien dire.

En outre, si vous aviez lu mon post complètement; la compréhension de la langue vous aurez permis de voir que j'invitais les parents à confier les clés à l'enfant!

Enfin, puis-je vous suggérez comme le ferait une institutrice aux parents d'un enfant de 5 ans de vous mettre à lire (des livres) en français; en vous aidant d'un dictionnaire en français? Ce travail vous permettra de parfaire votre connaissance de la langue, d'aider vos enfants et, la prochaine fois, faire des réponses fort à propos.

"la compréhension de la langue vous aurez permis" !!!

On écrit "vous aurait permis" quand on maitrise la langue de son pays, comme vous pensez naïvement le faire..

Pour le reste je ne vois pas le rapport entre intégration et protection des enfants selon la sensibilité des parents.

ps: on écrit aussi "puis je vous suggérer" et pas "suggérez" (sic)

Déposé le 02/06/2015 à 09h14  
Par SED LEX Citer

voireuil a écrit le 01/06/2015 à 21h06

Ah le périscolaire... pour faire des économies!

Mais bon, 7 ans, il doit savoir rentrer chez lui seul... être un peu débrouillard... à moins qu'il n'ait était couvé! A-t-il au moins un double des clés de l'appartement familial?

Quant au "communiqué" de la ville de Lyon, il est risible au possible tant il dédouane totalement la politique suicidaire du "périscolaire" voulu par une résidente marocaine de la ville passée Ministre.

C'est le NAJATISME. Il faut s'habituer ...

Déposé le 02/06/2015 à 09h11  
Par voireuil Citer

AïdaB a écrit le 02/06/2015 à 08h48

Alors un poste m à bien fait rire:" à 7 ans il devrait être débrouillard pour rentrer seul" ! Alors moi mon fils a 9 ans et il est clair et net qu il ne rentre pas seul avec les fous qu on trouve à chaque coins de rues . Le nombre de disparition d enfants sa ne vous parle pas ? Au combien même il serait rentré chez lui aurait-il eu les clés pour rentrer dans son domicile . Cette directrice en carton aurait dû contacter les deux parents pas qu un des deux et au pire des cas le déposer au poste de police et de dire au parents où récupérer les enfant.

" Au combien même il serait rentré chez lui aurait-il eu les clés pour rentrer dans son domicile . "

La débrouillardise et l'intelligence sont l'affaire des parents. Mais déjà, s'ils ont du mal à s'intégrer eux-mêmes et imposent leurs pratiques; on peut comprendre les peurs légitimes.

La première des intégrations est de maîtriser la langue du pays qui nous accueille (donc de prendre des cours si nécessaire ou lire).

L'expression "Quand bien même" dont on trouve quelque explication, ici: http://fr.wiktionary.org/wiki/quand_bien_même
, signifie "même en tenant compte". Votre phrase ne veut donc rien dire.

En outre, si vous aviez lu mon post complètement; la compréhension de la langue vous aurez permis de voir que j'invitais les parents à confier les clés à l'enfant!

Enfin, puis-je vous suggérez comme le ferait une institutrice aux parents d'un enfant de 5 ans de vous mettre à lire (des livres) en français; en vous aidant d'un dictionnaire en français? Ce travail vous permettra de parfaire votre connaissance de la langue, d'aider vos enfants et, la prochaine fois, faire des réponses fort à propos.

Déposé le 02/06/2015 à 08h48  
Par AïdaB Citer

Alors un poste m à bien fait rire:" à 7 ans il devrait être débrouillard pour rentrer seul" ! Alors moi mon fils a 9 ans et il est clair et net qu il ne rentre pas seul avec les fous qu on trouve à chaque coins de rues . Le nombre de disparition d enfants sa ne vous parle pas ? Au combien même il serait rentré chez lui aurait-il eu les clés pour rentrer dans son domicile . Cette directrice en carton aurait dû contacter les deux parents pas qu un des deux et au pire des cas le déposer au poste de police et de dire au parents où récupérer les enfant.

Déposé le 02/06/2015 à 07h25  
Par Petit pierre Citer

Bonjour quand on fait des enfants il faut s en occuper l école n'est pas une garderie ....en plus vous percevez les allocations

Déposé le 02/06/2015 à 06h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par azer Citer

Nous on a un planning affiché sur le frigo, comment peut on se tromper ? Et dans le doute la veille, on demande. L'éducation est la responsabilité des parents non de l'école...qui ramasse une fois de plus les pots cassés

Déposé le 02/06/2015 à 03h09   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par la pie dbdpage Citer

faute professionnelle vidente...quelle formation a eu cette responsable ?

Déposé le 02/06/2015 à 02h00   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Lapie Citer

une proie facile pour un maniaque, quelques minutes suffisent...Qui est responsable de l'enfant en attendant un parent ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.