Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Rentrée 2018 : vers un retour de la semaine de 4 jours à Lyon

Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi matin, le maire de Lyon Georges Képénékian doit révéler le résultat du vote des conseils d'école.

Ces derniers étaient sollicités sur deux scénarios proposées en vue de la rentrée 2018 : 4,5 jours de classe et périscolaire prévu vendredi après-midi ou 4 jours de classe et offre périscolaire mercredi matin.

 

Puisque certains conseils de classe faisaient fuiter leurs résultats, la Ville de Lyon a décidé de communiquer en amont de sa propre conférence de presse. Et elle confirme qu'une majorité de conseils, à 51% voire plus, ont choisi la seconde option, celle du retour à 4 jours de classe.

 

Ce sera donc ce scénario, pourtant absolument pas envisagé par la Ville au début, qui sera soumis au vote des élus du conseil municipal avant que l'inspecteur d'académie ne valide tout pour la rentrée scolaire de septembre prochain.

 

Les 200 écoles primaires de la ville vont donc devoir se préparer à un important chamboulement dans les prochains mois.



Tags : périscolaire | rythmes scolaires | rythmes scolaires lyon |

Commentaires 15

Déposé le 08/02/2018 à 22h37  
Par Au cas où Citer

Pouvez vous rappeler le nombre d'habitant en France et à Singapour.....

Pigé Déposé le 08/02/2018 à 19h17  
Par Pigé Citer

@soviet suprem a écrit le 08/02/2018 à 18h50

et en France c'est combien les cours de soutien? acadomia et autres étudiants payés au black pour compéter le niveau faible reçu par le système éducatif français qui va régresser avec la semaine des 4 jours?

Bien répondu.

La méthode singapourienne pour les mathématiques n'a rien à voir avec une supposée idéologie opposée à l'Homme : elle est efficace puisque les élèves comprennent, assimilent, progressent, contrairement à ce qui se passe en France.

Un bon dossier sur ce sujet :
http://www.lepoint.fr/dossiers/sciences/maths-methode-singapour/

Déposé le 08/02/2018 à 19h10  
Par record battu Citer

Vive l'économie de marché??? a écrit le 08/02/2018 à 18h36

Le troll du mec qui hurle "Vive Singapour 1er du PISA éloigné de ces dogmes!! " considérant cette dictature juste comme "une société aux mœurs différentes".

En oubliant bien sur de préciser que 70% des élèves de Singapour sont obligés de suivre des cours de soutien pour un cout total annuel de 1.1 milliards d'euros...

https://www.planetoscope.com/Etonnant/1150-chiffre-d-affaires-du-soutien-scolaire-en-france.html

Déposé le 08/02/2018 à 18h50  
Par @soviet suprem Citer

Vive l'économie de marché??? a écrit le 08/02/2018 à 18h36

Le troll du mec qui hurle "Vive Singapour 1er du PISA éloigné de ces dogmes!! " considérant cette dictature juste comme "une société aux mœurs différentes".

En oubliant bien sur de préciser que 70% des élèves de Singapour sont obligés de suivre des cours de soutien pour un cout total annuel de 1.1 milliards d'euros...

et en France c'est combien les cours de soutien? acadomia et autres étudiants payés au black pour compéter le niveau faible reçu par le système éducatif français qui va régresser avec la semaine des 4 jours?

Déposé le 08/02/2018 à 18h36  
Par Vive l'économie de marché??? Citer

Abscond a écrit le 07/02/2018 à 23h09

Non seulement vous n avez pas compris le lien entre éducation et travail pour répondre à " pige "qui mettait les csp+ comme responsable du retour à la semaine de 4 jours ,mais vous faites du hors sujet pour parler d une société aux moeurs différentes de nos pays occidentaux alors que le sujet était de voir l efficacité de l école selon les critères du pisa mis en avant par Pigé qui rappelle la baisse de la France au classement.
Vous avez bien du mal à décrypter les arguments contradictoires : en finalité vaut mieux avoir une tête bien pleine qu une tête vide (en réponse à votre référence)

Le troll du mec qui hurle "Vive Singapour 1er du PISA éloigné de ces dogmes!! " considérant cette dictature juste comme "une société aux mœurs différentes".

En oubliant bien sur de préciser que 70% des élèves de Singapour sont obligés de suivre des cours de soutien pour un cout total annuel de 1.1 milliards d'euros...

Pigé Déposé le 08/02/2018 à 14h00  
Par Pigé Citer

Oh Gabi a écrit le 07/02/2018 à 13h46

@Pigé, vous avez fort mal choisi votre pseudo ! Ce sont les conseils d'école qui ont voté donc essentiellement des enseignants et des parents élus représentants (on repassera pour le complot CSC++). Et ils ont bien voté en fonction soit de leur intérêt corporatiste soit de leur intérêt personnel. L'intérêt de l'enfant et des temps d'apprentissage est malheureusement la variable d'ajustement.

Cher forumeur,
Vous avez dû passer à côté de la sortie d'un rapport très récent montrant que les profs ne comprennent plus les parents desquels ils se sont éloignés, car ce sont justement des CSP+ désormais (l'INSEE les classe avec les cadres supérieurs). En effet, ils agissent en connaissance du système éducatif de façon que leurs propres enfants réussissent du mieux possible, alors que les instituteurs, hussards de la République, s'attachaient à faire réussir les plus défavorisés.
Je répète que les différentes comparaisons internationales, montrant toujours plus crûment le défaut d'application de la devise de la République, sont corrélées avec ce constat.
De même, les parents représentants aux conseils d'école ne représentent qu'eux-mêmes.
Donc, l'intérêt de ces gens est que la semaine soit coupée (les profs d'école fatiguent voyez-vous), que leurs chérubins aient de multiples activités le mercredi, que le weekend soit complet.
Tous les spécialistes de l'éducation, les chronobiologistes montrent que le problème français est une journée scolaire trop longue, trop peu de journées de classe dans l'année et surtout il faut absolument cinq matinées de classe dans la semaine.
À votre service.

Déposé le 07/02/2018 à 23h09  
Par Abscond Citer

singulière dictature a écrit le 07/02/2018 à 19h54

Comparer l'éducation et le travail est complètement stupide.

De plus faire passer votre économie de marché avant l'être humain en est un autre exemple.

On comprend aisément pourquoi avec de tels "raisonnements" vous en arrivez à idolâtrer Singapour royaume de la censure, ou rien que le droit de rouler en voiture coute 30 000€ pour dix ans plus l'achat du véhicule, ou les droits de l'homme (et encore moins ceux des femmes) ne sont qu'une vague idéologie de l'ancien monde.... en revanche le trafic d'être humain dérange peu.

Ce n'est pas le hasard si leur dernier "président" n'a même pas été élu faute d'opposant.

Et côté culture Singapour est ouvertement considéré comme la ville la plus ennuyeuse.

Comme l'écrivait si bien Montaigne: "Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine"

Non seulement vous n avez pas compris le lien entre éducation et travail pour répondre à " pige "qui mettait les csp+ comme responsable du retour à la semaine de 4 jours ,mais vous faites du hors sujet pour parler d une société aux moeurs différentes de nos pays occidentaux alors que le sujet était de voir l efficacité de l école selon les critères du pisa mis en avant par Pigé qui rappelle la baisse de la France au classement.
Vous avez bien du mal à décrypter les arguments contradictoires : en finalité vaut mieux avoir une tête bien pleine qu une tête vide (en réponse à votre référence)

Déposé le 07/02/2018 à 19h54  
Par singulière dictature Citer

@nonpigé a écrit le 07/02/2018 à 18h43

le débat sur la semaine raccourcie date depuis les années 80-90 avant la semaine des 4 jours, et la suppression du samedi pourtant critiquée par les chronobiologistes est autant difficile à remettre en cause que de faire revenir les salariés à travailler plus de 35 heures (désorganisation dans les hôpitaux,baisse de compétitivité des entreprises... ...)
Demandez à ceux dont vous faites parti (défense de la gauche et des syndicats pour la réduction du temps de travail), s'ils seraient prêt à accepter que leurs enfants aillent à l'école le samedi et on verra les réponses négatives :" vive les weekend prolongé en famille"..
Penser que travailler moins comme étudier moins est un bienfait pour la société est un dogme incompatible avec l'économie de marché:
Vive Singapour 1er du PISA éloigné de ces dogmes!!

Comparer l'éducation et le travail est complètement stupide.

De plus faire passer votre économie de marché avant l'être humain en est un autre exemple.

On comprend aisément pourquoi avec de tels "raisonnements" vous en arrivez à idolâtrer Singapour royaume de la censure, ou rien que le droit de rouler en voiture coute 30 000€ pour dix ans plus l'achat du véhicule, ou les droits de l'homme (et encore moins ceux des femmes) ne sont qu'une vague idéologie de l'ancien monde.... en revanche le trafic d'être humain dérange peu.

Ce n'est pas le hasard si leur dernier "président" n'a même pas été élu faute d'opposant.

Et côté culture Singapour est ouvertement considéré comme la ville la plus ennuyeuse.

Comme l'écrivait si bien Montaigne: "Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine"

Déposé le 07/02/2018 à 18h43  
Par @nonpigé Citer

Pigé a écrit le 07/02/2018 à 12h28

Les CSP+, qui ont élu Macron et les dépités de la marche arrière, qui ont le pouvoir local également, décident en fonction de leur intérêt personnel (rien de nouveau donc).
Les constats de Pisa et des autres études internationales seront donc, encore et encore, que la France renforce les inégalités plutôt que de les compenser.

le débat sur la semaine raccourcie date depuis les années 80-90 avant la semaine des 4 jours, et la suppression du samedi pourtant critiquée par les chronobiologistes est autant difficile à remettre en cause que de faire revenir les salariés à travailler plus de 35 heures (désorganisation dans les hôpitaux,baisse de compétitivité des entreprises... ...)
Demandez à ceux dont vous faites parti (défense de la gauche et des syndicats pour la réduction du temps de travail), s'ils seraient prêt à accepter que leurs enfants aillent à l'école le samedi et on verra les réponses négatives :" vive les weekend prolongé en famille"..
Penser que travailler moins comme étudier moins est un bienfait pour la société est un dogme incompatible avec l'économie de marché:
Vive Singapour 1er du PISA éloigné de ces dogmes!!

Déposé le 07/02/2018 à 13h54  
Par @Pigé Citer

Pigé a écrit le 07/02/2018 à 12h28

Les CSP+, qui ont élu Macron et les dépités de la marche arrière, qui ont le pouvoir local également, décident en fonction de leur intérêt personnel (rien de nouveau donc).
Les constats de Pisa et des autres études internationales seront donc, encore et encore, que la France renforce les inégalités plutôt que de les compenser.

Ce ne sont pas plutôt les parents chômeurs ou inactifs qui ont voté massivement pour la semaine de 4 jours ?

Les CSP+ travaillent le mercredi, et vont donc devoir trouver des solutions pour garder/occuper leurs enfants.

Déposé le 07/02/2018 à 13h46  
Par Oh Gabi Citer

@Pigé, vous avez fort mal choisi votre pseudo ! Ce sont les conseils d'école qui ont voté donc essentiellement des enseignants et des parents élus représentants (on repassera pour le complot CSC++). Et ils ont bien voté en fonction soit de leur intérêt corporatiste soit de leur intérêt personnel. L'intérêt de l'enfant et des temps d'apprentissage est malheureusement la variable d'ajustement.

Déposé le 07/02/2018 à 12h57  
Par Sixa69 Citer

Les 4 jours et demi auraient pu être intéressants : 09h-12h 13h30 -15h mais la société n est pas prête et du coup c etait du bricolage avec une réduction de 30mn de classe pour un mercredi en plus sans service de cantine... Il faut revenir nationalement au 4 jours pour homogénéiser. Pour Pisa et autre, si on s attaquait aux vrais problemes? Désinvestissement des familles, manque d attractivité du métier d enseignant, baisse des effectifs?

Pigé Déposé le 07/02/2018 à 12h28  
Par Pigé Citer

lauremelodye a écrit le 07/02/2018 à 12h03

semaine scolaire sur 4 jours...... on voit que le choix a sacrément été fait dans le respect du rythme de l'enfant

Les CSP+, qui ont élu Macron et les dépités de la marche arrière, qui ont le pouvoir local également, décident en fonction de leur intérêt personnel (rien de nouveau donc).
Les constats de Pisa et des autres études internationales seront donc, encore et encore, que la France renforce les inégalités plutôt que de les compenser.

Déposé le 07/02/2018 à 12h03  
Par lauremelodye Citer

semaine scolaire sur 4 jours...... on voit que le choix a sacrément été fait dans le respect du rythme de l'enfant

Déposé le 07/02/2018 à 09h02  
Par Enfin de l'équilibre! Citer

Enfin la fin d'un rythme vraiment tordu de chez tordu!
Il fallait bien des élus pré-macronistes pour pondre une chose pareille!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.