Stéphane Guilland (LR) : "L'actuelle majorité met fin à l'école publique gratuite à Lyon"

Le leader de l'opposition de droite et du centre à Lyon, Stéphane Guilland, était l'invité ce mardi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Stéphane Guilland (LR) : "L'actuelle majorité met fin à l'école publique gratuite à Lyon"
Stéphane Guilland - LyonMag

Après le vote en conseil municipal des nouveaux tarifs des activités périscolaires, l'élu de droite a justifié son choix de s'opposer à cette nouvelle politique mise en place par la Mairie. "On a voté contre car on estime que cette proposition n'était pas bonne (…). La nouvelle réforme des rythmes scolaires nous est proposée en plein de petits morceaux (…) et cela pose quand même un problème de fonctionnement de ne pas pouvoir avoir de vision globale. Sur les tarifs, la délibération n'a pas été soumises aux conseils d'arrondissements ce qui est un vrai scandale puisque c'est quand même, par définition, une décision de proximité. Et puis les tarifs proposés sont tout bonnement prohibitifs... Il faut en prendre acte et le dire aux Lyonnais", estime Stéphane Guilland.

Sur le fond, le conseiller métropolitain s'interroge sur les conséquences de ces nouveaux tarifs. "Si seuls les gens qui ont des moyens peuvent payer, les autres iront ailleurs. Ils trouveront d'autres solutions de garde (…) qui peuvent être moins chères (…). Et ce qui me cause problème, c'est qu'à un moment, ils vont peut-être être tentés d'enlever leurs enfants du public. Et s'ils le font, c'est toute la mixité sociale qui est mise en péril. Je l'avais déjà dénoncé avec les vendredis après-midi. (…) Les enfants qui auraient le plus besoin d'être encadrés sont ceux qui le sont le moins. Est-ce que le rôle de l'école publique c'est ça ? Nous on dit non", déplore Stéphane Guilland.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.