Lyon : une photo de pénis envoyée par l'animateur à un élève de Charles-Péguy ?

Lyon : une photo de pénis envoyée par l'animateur à un élève de Charles-Péguy ?
L'école Charles-Péguy - LyonMag

On connaît désormais la preuve dont disposent les enquêteurs pour remettre en question la défense de l'animateur.

Après la révélation par France 3 de l'affaire d'agression sexuelle présumée sur deux élèves de l'école Charles-Péguy dans le 8e arrondissement de Lyon, le Progrès rapporte que l'enfant qui a signalé le comportement de l'animateur des activités périscolaires avait reçu une photo compromettante sur son téléphone portable. Celle d'un pénis en érection, tandis que l'expéditeur - l'animateur - réclamait une vidéo de l'enfant nu en retour.

C'est après qu'un second élève aurait déclaré avoir été touché par l'homme âgé de 23 ans, à travers ses vêtements. Des faits que l'individu, très apprécié jusqu'à présent par les parents et le personnel de Charles-Péguy, nient en bloc.

Cela faisait presque 4 ans qu'il travaillait dans cette école du 8e. Le 6 février dernier, il a quitté les locaux avec les menottes aux poignets.


L'animateur est aujourd'hui mis en examen pour corruption de mineurs et agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Placé sous contrôle judiciaire, il n'a pas le droit d'entrer en contact avec des mineurs et donc de s'approcher d'écoles.

Tags :

périscolaire

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Psy le 11/04/2017 à 18:30

Il faut avoir des preuves et pas toujours croire les enfants

Signaler Répondre

avatar
triste le 20/02/2017 à 08:46

Beaucoup de pervers dans l'enseignement !!

Signaler Répondre

avatar
Nuzee le 20/02/2017 à 07:25

Ils sont les fachos Qui passent leur temps a poster leur haine ? C'est sur que dans un cas pareil ils sont muets ! Faire cela a des enfants c'est la pire des saloperies , c'est un comportement d'animal , au trou pour longtemps , c'est ce qu'il mérite !!!

Signaler Répondre

avatar
anymgab le 19/02/2017 à 19:28

Il n'est pas incarcéré ? On se moque du monde.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 16/02/2017 à 09:23

Rhooooooooooooooo le saligaud !!!!
Si ce n'est pas une honte !!!
BEURK

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.