Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Meltz - DR

Le périscolaire à Lyon, partie 1 : le Chat et le Soleil

Romain Meltz - DR

La petite Anne B (adjointe au maire de Lyon) ronchonne.

Le vent qui souffle en rafale en ce vendredi 22 mai, ça lui rappelle le Sud-Est, elle n’aime pas trop ça. Mais ça ne suffit pas pour l’empêcher de faire ses devoirs. Et ce vendredi après-midi-là, son devoir c’est de piloter la visite de l’accueil périscolaire de l’école Saint John Perse à Lyon, à la tête d’une petite délégation de journalistes, de l’adjoint à l’Education de l’arrondissement Paolo da Costa et de membres des services de la Mairie (et dans ce qui suit tout est vrai, sauf ce que j’ai modifié, bien sûr).

Ça commence. Anne B conduit son groupe avec fermeté mais amabilité. Dans la cour de l’école, de magnifiques épouvantails en pots de yaourts splashés à l’acrylique se préparent à accueillir les parents pour la kermesse.
Cette année, elle sera deux fois plus festive, grâce au travail de préparation d’un parcours d’animation bi-cours de récré (celle des maternelle et celle des primaires) rendue possible par les vendredis après-midi et leurs  ateliers "fais ta fête" (même si, au final, la kermesse ne se fera que dans une cour à cause du mauvais temps du vendredi 12 juin).

En attendant c’est activité-sportive et motricité au sol pour les moyennes sections. La petite Priscilla (5 ans ?) saute dans les deux derniers cerceaux posés au sol. Irman (pareil) en fait tenir quatre autour du pied droit. Prune (animatrice) vient annoncer à Thibaut (animateur) qu’est venu le moment de "tourner". Mot qui, en langage d’animateur,  veut dire : échanger de groupes d’enfants. "Posez-moi cette caisse par terre", râle gentiment Thibaut. Prune et Ilian (10 ans à eux deux) font valser la caisse à cerceaux pour empêcher Priscilla de ranger les siens.

On passe à l’activité herbier. Emmanuelle (directrice de l’accueil périscolaire) a conçu l’activité herbier en trois séances, gérées par Pauline dans une classe prêtée par l’école. Semaine 1 : fabrication du support des herbiers. Des feuilles A4 cartonnées pliées format paysage et perforées à motif  sapins. Et pour la  Semaine 2  ?
"- La semaine prochaine on fait une sortie au Stade de Gerland pour ramasser des plantes, explique Perrine
- Au stade de Gerland  …..  y’a surtout  de l’herbe non ?
- Pardon : au Parc de Gerland".

Deux mamans en renfort pour la sortie de l’après-midi de la Semaine 2. Puis, le 5 juin fin du cycle : collage des plantes dans les herbiers. Ces herbiers reposent, à l’heure où vous lisez ces lignes, dans les familles.

Anne B fonce vers l’atelier vidéo des plus grands (CE1 ?). Largué par le dédale, j’arrive vers un atelier… basket encadrée par Lenie.
"- Ce sont des CM2 explique la jeune fille.  Je les fais jouer habituellement sur les terrains du collège Gabriel Marquez. C’est une activité  passerelle. Ils repèrent leur collège pour l’année prochaine.  Mais aujourd’hui l’animateur qui nous les amène à Gabriel Marquez est absent et moi je n’ai pas le droit de les sortir dans la rue donc c’est moi qui suis venu de Gabriel Marquez pour les faire jouer.
- Ah ! c’est une bonne idée : des CM2 rencontrent des 6e par le biais du basket"

Emmanuelle  intervient : "Oui… enfin…. des 6e qui restent le vendredi après-midi pour jouer au basket à Gabriel Marquez il y en a pas des milliers non plus".
Ok.
 Le groupe basket- hors-les-murs-mais-pas-cette-fois se disloque, une jeune fille bondit vers Leni pour lui glisser "merci, j’ai bien aimé" et disparait.

 Je rattrape le groupe de Anne B. J’arrive en plein tournage
"Julien, tu es sur que tu es dans mon groupe ? demande Debrah [Deborah] l’animatrice vidéo
- Ruummf"
, répond Julien (à peu près)
Deborah l’accueille quand même. Emmanuelle  explique : entre octobre et décembre, Debrah a réalisé un film en stop motion d’une minute intitulé : Le Chat et le Soleil. Il parait que la recette d’une  activité réussie en périscolaire c’est de faire se rencontrer l’intérêt des enfants avec les compétences des animateurs. Debrah est forte en cinéma. Je demande si je peux voir "Le Chat et le Soleil". Bien sûr, me rassure Emmanuelle.

Mais pour l’instant c’est le tournage du nouveau film, avec de vrais petits acteurs. Le  scénario a été écrit par le groupe. Le pitch : une petite fille, Anna, passionnée par la danse, va s’entrainer jusqu’à réussir à intégrer Danse avec les stars. Dans la scène en question, seule dans son école (ça tombe bien), Anna s’entraine avec une grande rigueur en tutu rose.
Debrah donne des indications à un futur cameraman : "Tu appuies là ou là. Tu déplaces le cadre comme ça. Nour tu veux bien laisser la caméra maintenant ?" Puis quelques indications sont données à l’actrice :
"Anna fait des étirements puis dois faire quelques pas de danse
- Je pourrais faire quelques pas chassés",
propose l’actrice.
Les paroles rituelles sont dites : "Attention on va tourner. Silence demandé. Moteur. Ça tourne. Action !"
Un silence incroyable s’installe dans cette grande salle où l’on entend seulement le frottement des chaussons sur le sol, pourtant remplie d’enfants en plus du groupe d’Anne B (qui a pris la suite du petit Yves F renvoyé après avoir redoublé 12 ans sur son poste).

La visite continue. Plein de choses à raconter encore. Je le ferai la semaine prochaine. Juste un mot. Parfois mes amis me disent : "Tes éditos sont ambigus. Regarde celui sur Wauquiez. On ne sait pas ce que tu en penses à la fin". J’imagine qu’on me pose la question pour celui-là : "Alors cet accueil du vendredi après-midi ? C’est bien ou pas ? Tu y mettrais tes enfants ?"
Je dirais que oui bien sûr. Toute cette énergie, cette disponibilité de tous ces gens, ces activités amusantes. Mais j’ajouterai quand même que j’ai un doute. A cause du Chat et du Soleil. Je me demande si Anne Brugnera nous a vraiment montré une école prise au hasard. Peut-être que cette visite s’est faite dans la meilleure école du périscolaire de Lyon, dans sa meilleure saison.

Quel rapport avec le Chat et le Soleil me direz-vous ? C’est simple. Dès le 22 mai j’ai demandé si je pouvais voir ce petit film d’animation. J’ai relancé par mail, j’ai appelé, j’y suis allé avec une clef USB, accroché à la grille de l’école, suppliant. On ne m’a pas donné l’autorisation de le voir et encore moins de le récupérer.
Je me dis que si je n’ai pas eu le droit de voir un film d’enfant avec un chat et un soleil dedans, il doit y avoir des tas de choses que j’aurais dû voir pour vous les raconter. Comment ça, paranoïaque ?

Romain Meltz
@lemediapol



Tags : Meltz | périscolaire |

Commentaires 9

Déposé le 16/06/2015 à 15h29  
Par Big picture Citer

Certes, la première année du périscolaire, il y aura des difficultés à essuyer (personnel, organisation, endroits, etc); certes, de ma vue sur la cour de récré en face, j'ai l'impression de voir une récréation prolongée. J'ai bon espoir que cela va évoluer dans le temps et devenir quelque chose de constructive dont la ville et tous les acteurs (enfants et adultes) peuvent être fiers. Mais j'ai cette petite arrière pensée que sur ce dossier on regarde surtout les détails et pas the big picture. Je vois des jeux pour les enfants, pas des projets. Je vois une implication qui s'arrête à '3 heures vendredi après-midi' et pas '3 heures tous les vendredis pour monter/créer/s'impliquer/faire'. Je vois des enfants consommateurs, et pas créateurs.

Déposé le 16/06/2015 à 10h21  
Par @lemediapol Citer

Quel bel article vivement la suite... a écrit le 15/06/2015 à 15h35

Joliment écrit, efficacement résumé...Ma fille n'a rien fait d'intelligent ni de concret en péri-scolaire. Aucune sorties et la plupart du temps elle est restée dans la cour de l'école sous une surveillance plus qu'approximative des soi-disant adultes qui "l'encadraient". Elle a fini par se plaindre de devoir y rester....Elle a eu de la chance, un changement d'horaire de son papa l'a délivrée de ces après-midi sans intérêt. Bon on a continué à payer bien sûr (Gérard Collomb s'y entend en matière d'économie) une fois inscrit on est condamné à payer (mensuellement) un péri-scolaire auquel l'enfant ne participe plus....Abusif ? quelque peu....comme toutes les décisions de cette municipalité d'ailleurs....

Merci pour votre témoignage. J'espère que l'année prochaine le papa de votre petite pourra encore la garder le vendredi après midi... ou que l'équipe peri de son école trouvera de nouvelles façons de l'intéresser plus. Peut-être que moi aussi, si je redouble, je ferai un nouvel article là dessus l'année prochaine.

Déposé le 15/06/2015 à 15h35  
Par Quel bel article vivement la suite... Citer

Joliment écrit, efficacement résumé...Ma fille n'a rien fait d'intelligent ni de concret en péri-scolaire. Aucune sorties et la plupart du temps elle est restée dans la cour de l'école sous une surveillance plus qu'approximative des soi-disant adultes qui "l'encadraient". Elle a fini par se plaindre de devoir y rester....Elle a eu de la chance, un changement d'horaire de son papa l'a délivrée de ces après-midi sans intérêt. Bon on a continué à payer bien sûr (Gérard Collomb s'y entend en matière d'économie) une fois inscrit on est condamné à payer (mensuellement) un péri-scolaire auquel l'enfant ne participe plus....Abusif ? quelque peu....comme toutes les décisions de cette municipalité d'ailleurs....

Déposé le 15/06/2015 à 08h13  
Par @lemediapol Citer

La petite Noiraude a écrit le 14/06/2015 à 19h59

Votre article montre remarquablement bien les failles d'un aménagement qui pourrait pourtant vraiment apporter un plus à l'éducation dans le primaire, une chose me dérange cependant:quel est l'intérêt parler de "la petite Anne B" à part un arrière gout sexiste? Elle est adjointe au maire, c'est une femme qui tente de faire son parcours dans la politique et dans son propre domaine professionnel et peu importe le malaise que vous ayez ressenti devant sa présentation façon ancien système soviétique, vous n'auriez jamais dit "petit" si ça avait été un homme. (bon le reste du paragraphe où vous l'assimilez à une élève avec les "devoirs" est du même gout, mais vu le contexte, c'est beaucoup moins dérangeant)
Je suis convaincue que ça n'était pas votre intention mais ce mot est malheureux.

Chère petite Noiraude.
Nulle pulsion sexiste dans "la petite Anne B". D ailleurs vous noterez que plus loin dans l article j écris "le petit Yves F" (il s agit d Yves Fournel ancien adjoint à l éducation avant Anne Brugnera). Et Yves Fournel est un garçon.
Il s agit juste de faire dans cet article comme si les adultes étaient aussi perdus que les enfants par le fait de la nécessité de mettre en place ces nouveaux rythmes et l accueil du vendredi après midi.

Déposé le 14/06/2015 à 20h37  
Par @lemediapol Citer

Steven Scie Gale a écrit le 13/06/2015 à 12h23

Nooon vous voulez dire que ce genre de visite officielle est préparée à l'avance ??
Tout le monde au garde-à-vous et surtout fermez-la ? Ah oui pareil que quand un big boss vient voir comment cela se passe dans un service.

Un ami m a raconté que dans sa boîte quand le big boss américain était venu visiter, ils avaient refait la moquette du seul couloir qui allait être emprunté par la delegation des huiles. Mais ce n était pas le cas ici. On était libre de se perdre dans les salles et de parler à qui nous voulions. En tout cas PENDANT la visite :-)

Déposé le 14/06/2015 à 20h19  
Par Mornex Citer

tps periscolaire nul a écrit le 14/06/2015 à 08h07

Le temps périscolaire une réussite ! Non ??? Par contre en tant que parents je peux vous dire que sur Lyon c'est nul ! Quand on les récupère le vendredi c'est un bor..l monstre. Dans de petits village du 74 c'est mieux préparé avec de vrais projets, ici on comble le vendredi après midi. En plus nous n'avons pas le choix. Le grand jeu est comment faire pour les y mettre le moins possible ! De l'argent pour construire des tours des centres commerciaux augmenter ses indemnités il y en a dans cette ville mais pour mettre en place de réelle activités : rien. Anne B me semble au vue de l'activité de nos petits d'une mauvaise foi peu commune, bref dirais m le maire a su inculquer ses valeurs à ses adjoints .

Je serai moins sévère que vous. Le coût de la réforme pour une ville comme Lyon ç est plusieurs millions d euros. Encadrer autant d enfants trois heures de plus par semaine ce n est pas très facile à réussir du premier coup. Il y a beaucoup de paramètres qui influent sur le résultat final : espace disponibles, équipe d animation, envie de faire ce métier. Quand tout se met au vert le résultat est vraiment bien. Sinon ...

Déposé le 14/06/2015 à 19h59  
Par La petite Noiraude Citer

Votre article montre remarquablement bien les failles d'un aménagement qui pourrait pourtant vraiment apporter un plus à l'éducation dans le primaire, une chose me dérange cependant:quel est l'intérêt parler de "la petite Anne B" à part un arrière gout sexiste? Elle est adjointe au maire, c'est une femme qui tente de faire son parcours dans la politique et dans son propre domaine professionnel et peu importe le malaise que vous ayez ressenti devant sa présentation façon ancien système soviétique, vous n'auriez jamais dit "petit" si ça avait été un homme. (bon le reste du paragraphe où vous l'assimilez à une élève avec les "devoirs" est du même gout, mais vu le contexte, c'est beaucoup moins dérangeant)
Je suis convaincue que ça n'était pas votre intention mais ce mot est malheureux.

Déposé le 14/06/2015 à 08h07   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par tps periscolaire nul Citer

Le temps périscolaire une réussite ! Non ??? Par contre en tant que parents je peux vous dire que sur Lyon c'est nul ! Quand on les récupère le vendredi c'est un bor..l monstre. Dans de petits village du 74 c'est mieux préparé avec de vrais projets, ici on comble le vendredi après midi. En plus nous n'avons pas le choix. Le grand jeu est comment faire pour les y mettre le moins possible ! De l'argent pour construire des tours des centres commerciaux augmenter ses indemnités il y en a dans cette ville mais pour mettre en place de réelle activités : rien. Anne B me semble au vue de l'activité de nos petits d'une mauvaise foi peu commune, bref dirais m le maire a su inculquer ses valeurs à ses adjoints .

Déposé le 13/06/2015 à 12h23  
Par Steven Scie Gale Citer

Nooon vous voulez dire que ce genre de visite officielle est préparée à l'avance ??
Tout le monde au garde-à-vous et surtout fermez-la ? Ah oui pareil que quand un big boss vient voir comment cela se passe dans un service.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.