Rillieux : l'homme faisait des propositions sexuelles à ses belle-filles

Rillieux : l'homme faisait des propositions sexuelles à ses belle-filles
LyonMag

Jeudi matin, les enquêteurs sont allés à Rillieux pour interpeller un homme de 36 ans.

Ce dernier est soupçonné d'avoir agressé sexuellement en 2013 sa belle-fille de 14 ans mais aussi d'avoir multiplié les propositions indécentes avec cette dernière dans leur ancien domicile montée de l'Observance dans le 9e arrondissement.
Par ailleurs, le trentenaire avait approché son autre belle-fille âgée de 18 ans pour lui faire les mêmes propositions.
L'homme, poursuivi pour corruption de mineur de 15 ans, agression sexuelle sur mineure de 15 ans et corruption de mineure de 18 ans, passera devant la justice en décembre prochain.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gillesbb le 12/06/2015 à 16:22
mefiance a écrit le 12/06/2015 à 16h06

et si il est innoncent et que la loi s en rend compte trop tard.. quelques années apres... genre Outrau,ou Dills...

Ne soyons pas plus criminel que le crime.. mefions nous

cela n empeche que ces faits, si il s agit bien de faits, sont juste ignobles et meritent une sanction lourde de la part de la justice... pas de la part de la rue

Bien dit car depuis Outreau je fais gaffe à ce qui se dit .

Des innocents condamnés parce le peuple le voulait? l'avenir nous a montré que ceux qui avaient accusés n'avaient fait que mentir. Laissons le justice nous dire si cela est vrai ou pas comme à Villefontaine

Signaler Répondre

avatar
mefiance le 12/06/2015 à 16:06
taxxxi69 a écrit le 12/06/2015 à 14h57

Dans ce genre d'affaire, une fois la personne reconnue coupable et condamn, on devrait afficher sa photo et son nom dans les mdias.

et si il est innoncent et que la loi s en rend compte trop tard.. quelques années apres... genre Outrau,ou Dills...

Ne soyons pas plus criminel que le crime.. mefions nous

cela n empeche que ces faits, si il s agit bien de faits, sont juste ignobles et meritent une sanction lourde de la part de la justice... pas de la part de la rue

Signaler Répondre

avatar
nathasha le 12/06/2015 à 15:05

et détournement de mineur par personne ayant l autorité ça vous parles les pro des lois et du code pénal, c est une circonstance aggravante , comme pour un instit ou un policier , le beau père a une autorité parental donc la majorité sexuel n entre pas en compte c est un acte de harcèlement

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 12/06/2015 à 14:57

Dans ce genre d'affaire, une fois la personne reconnue coupable et condamn, on devrait afficher sa photo et son nom dans les mdias.

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 12/06/2015 à 14:54

Sinon un soi - disant beau pre qui agresse ses belles filles a ne vous choque pas ?? Il faut lui couper les c. ... ce pervers. J'espre que le vrai pre des gamine va s'occuper de son cas ce tordu.

Signaler Répondre

avatar
1974 le 12/06/2015 à 14:17

La majorité sexuelle étant à 15 ans, il n'y a pas de corruption ou alors l'article est complétement faux et fait référence à des ages actuel et non aux ages de l'époque de l'infraction.
Par contre il reste le cas de l'agression, mais pas de détails.

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 12/06/2015 à 13:45
Commissaire a rien a écrit le 12/06/2015 à 11h42

CORRUPTION DE MINEURE DE 18 ANS C'est nouveau ça viens de sortir. !!!!!!!

Il n'y a pas de corruption de mineures de 18 ans!! ; depuis 1974, la majorité est fixée à 18 ans. Il ya éventuellement agression sexuelle.

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 12/06/2015 à 11:42

CORRUPTION DE MINEURE DE 18 ANS C'est nouveau ça viens de sortir. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.