L'artiste qui a imaginé la place des Terreaux envisage d'attaquer la Ville de Lyon en justice

L'artiste qui a imaginé la place des Terreaux envisage d'attaquer la Ville de Lyon en justice
La place des Terreaux - LyonMag

"On se fiche de ma figure depuis 15 ans".

Daniel Buren a le poil qui s'hérisse à la simple évocation de Lyon et de la place des Terreaux. Une place dont il a imaginé le réaménagement avec l'architecte Drevet en 1994. Et qui aujourd'hui le pousse à envisager une solution radicale.

Dans un entretien au Progrès ce mardi, Daniel Buren explique que l'état de la place du 1er arrondissement est catastrophique et nécessite une rénovation rapide. "Ils (la mairie ndlr) se sont engagés il y a quinze ans, je ne les crois plus. Le maire n'est même pas foutu de voir devant sa fenêtre que la place n'est pas tout à fait en état de fonctionner", dénonce l'artiste qui se dit "désespéré" et qui ne veut "plus mettre les pieds place des Terreaux", "un lieu complètement à l'abandon".

Pour obliger la Ville de Lyon à prendre les choses en main, Daniel Buren ne s'interdit pas d'avoir recours à la justice. "Sans une attaque juridique, je pense, je suis même convaincu, qu'ils ne veulent rien faire", a-t-il rajouté au Progrès.

Le projet de Daniel Buren avait coûté 40 millions de francs à l'époque. Aujourd'hui, l'équipe de Gérard Collomb n'envisage pas d'avoir recours à une somme équivalente, surtout avec la baisse des dotations de l'Etat. Ce mandat sera pourtant consacré à la réflexion sur l'avenir de la place des Terreaux avec de potentiels travaux d'ici une dizaine d'années. La fontaine Bartholdi partira elle en rénovation après la Fête des Lumières.
Mais même l'inscription de l'espace public à la PPI ne rassure pas Buren qui a la "conviction" que le seule projet de Gérard Collomb est "de tout raser et de faire autre chose".

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antiburen le 21/08/2015 à 09:24

Buren, une escroquerie socialiste de plus. Et bien sûr il demande encore plus d'argent. Lui se moque de nous les contribuables depuis très longtemps. des artistes de ce genre les classes de maternelle en sont pleines.

Signaler Répondre

avatar
mega69 le 21/08/2015 à 00:21

quelle honte cette place ....il a deja pas assez pris de fric ? c'est la ville qui devrait lui dedmander des dommages interets pour avoir bouzillé notre environnement !!!
combien il a deja touché ?

Signaler Répondre

avatar
léo gradé le 20/08/2015 à 15:04
azer a écrit le 20/08/2015 à 14h24

Et une place avec des arbres, des bancs et voire même des jeux pour les enfants ça serait sympa non ?

remarque de sans-dent

Signaler Répondre

avatar
azer le 20/08/2015 à 14:24

Et une place avec des arbres, des bancs et voire même des jeux pour les enfants ça serait sympa non ?

Signaler Répondre

avatar
nabot le 19/08/2015 à 14:42
NAPO a écrit le 18/08/2015 à 13h33

Daniel BUREN représente l'escroquerie de l'Art Contemporain ; c'est la
"success story " socialiste d'un artiste sans art. BUREN, c'est la rayure, comme le camping, c'est TRIGANO. Absence d'oeuvre d'art qui sent l'arrivisme, le réseau, l'animation culturelle subventionnée.

L'oeuvre de Buren a été votée sous Michel Noir. On a connu plus socialiste comme maire. mais bon quand on a des œillères, et qu'on perçoit le monde de manière binaire...

Signaler Répondre

avatar
picassiette le 19/08/2015 à 06:41

C'est nul ce qu'il a fait de la place ! C'est à lui qu'il devrait incomber d'indmnsiser la ville qui lui a payé largement ses droits d'auteur !

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 18/08/2015 à 19:43

une oeuvre d'art ? une place dnature serait plus juste helas... j'ai connu les mini jets d'eau ridicules et absolument pas assortis au cadre de cette place, aux monents et la fontaine existante. Quel GCHIS en tous points.

Signaler Répondre

avatar
leto13 le 18/08/2015 à 19:18

C'est la même merde que ses colonnes et il met en cause la gestion alors que ce sont des problèmes de réalisation. Il devrait se mettre à la peinture, ça coûterai moins cher à la collectivité et laisser les urbanistes travailler.

Signaler Répondre

avatar
cnt_m14 le 18/08/2015 à 18:39

que de gabegie MAFIEUX ces RATS;
mais qu'ont-ils de LYONNAIS ?

depuis quand ces sheriffs jouent à DIEU, sont-ils au-dessus l'état de droit donc du Peuple dit l'état ?, pour nous
imposé continuellement leurres conneries anti-GONE !, sachant les habitants de Lugdu est la portion souveraine du Peuple telles toutes autres de FRANCE, donc, sont chez-eux aux biens publics à eux pour eux est peuvent avoir de-facto dit chief au-dessus d'eux "incohérence oblige"
+
déboursé près 6.100.000Euro'mafia pour ça ?, nein mais j'espère plaiderons la foline, au vue déjà l'entretien et déchets géré mafieusement aux précaires est caritatives subventionnées doivent pleurnichés face à ça ?;
ferions plutôt raser pour en faire une ferme ouais, bouffer local plutôt des conneries mercantilages serait de-raison fortuit pour les habitants du coin

Signaler Répondre

avatar
De la vulve au colon.... le 18/08/2015 à 16:13

Qu'on rase cette place et que l'on nous fasse une place fleurie et arborée...... Pour ce personnage qui se proclame artiste, l'art du burlesque sans aucun doute et du mauvais goût!!!

Signaler Répondre

avatar
Roberttt le 18/08/2015 à 15:36

Indépendamment de toute considération "artistico-architecturale" de cette place, il faut reconnaitre que cet endroit de Lyon et ses environs sont pourris !!

Si comme l'affirme Monsieur Buren, les socialistes s'étaient engagés a effectuer des travaux.
Alors saisissez la justice ! Mais ne vous faites pas d'illusion sur l'issue en première instance !!

Sur le fond, les socialistes et la pseudo opposition, sont égaux à eux-même, des promesses qu'ils ne tiennent jamais !

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 18/08/2015 à 14:14

Je me souviens de la réfection de cette place, le déplacement de la fontaine (et le débat qui avait eu lieu) et je n'ai jamais compris en quoi elle constituait une oeuvre d'art après l'intervention de Buren. Des traits noirs et blancs, de petits plots... Ouiais.

Et puis surtout le décalage entre le projet et la réalité concernant les fontaines.
ormalement l'eau devait jaillir à au moins 2 m de hauteur, et les gens passer entre ces fontaines.
Seulement on voit bien que si cela avait été le cas toute la place et tout le monde aurait été trempés. Donc des petites fontaines de m..de le peu qu'elles ont fonctionné.
Et tout ça à un prix astronomique (mais c'était l'époque de faire des réfections hyper chères et mal foutues, comme l'Opéra par exemple)

Que l'on casse tout et que l'on fasse quelque de plus simple et plus beau (je me veux bien que mes impôts servent à ça au lieu de faire travailler le traiteur Pignol en sur-régime)
Et que le souvenir de Buren soit rayé de cet endroit de ville.

Signaler Répondre

avatar
mzxous le 18/08/2015 à 13:49

Cette place était magnifique avec ses fontaines qu'il n'en déplaise aux vœux lyonnais ringards qui n'ont jamais mis le nez plus loin que la place Bellecour. Je regrette de le dite mais nous avons encore des vieux' lyonnais ringards heureusement que le temps se chargera de les éliminer,

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 18/08/2015 à 13:33

Daniel BUREN représente l'escroquerie de l'Art Contemporain ; c'est la
"success story " socialiste d'un artiste sans art. BUREN, c'est la rayure, comme le camping, c'est TRIGANO. Absence d'oeuvre d'art qui sent l'arrivisme, le réseau, l'animation culturelle subventionnée.

Signaler Répondre

avatar
cerise le 18/08/2015 à 13:26

Je veux bien croire Buren quand il dit que du départ la mairie a tout fait de travers, par rapport à la conception de la place. En revanche, ses prétentions à être l'inventeur de cette place sont exagérées : les Terreaux c'est avant tout les façades des monuments qui entourent la place ainsi que la fontaine Bartholdi.
Pour le reste, hélas, elle est sale et mal fréquentée tout comme l'autre côté de l'Hôtel de Ville. ça fait "zone" et pas vraiment centre-ville élégant. Mais pour s'attaquer à ce genre de problème comment faire en restant politiquement correct?

Signaler Répondre

avatar
pseudodu69 le 18/08/2015 à 13:15

Qu'elle était belle et agréable cette place des Terreaux de mon enfance. Espérons qu'ils la remettront dans son état d'origine.
Combien de logements auraient pu être construits ou réhabilités avec les dépenses générées par ce Mr Buren qui n'en finit pas de massacrer notre patrimoine, comme c'est également le cas dans la cour du Palais Royal avec ses fameuses monstrueuses "Colonnes de Buren" par ce soi-disant artiste autoproclamé...

Signaler Répondre

avatar
yoko le 18/08/2015 à 12:36

Alors pour ce qui se passe juste sous yeux, Collomb ne le voit pas.
Mais il regarde plus l'horizon en ce moment, les yeux levés vers l'Est, où est le temple de son pote, car ne l'oubliez pas, il doit encore injecter quelques millions dans cette affaire, juste à voir les dépenses que le sytral réalise pour enlever toutes les barrières de la ligne de tram T3 pour mettre des feux tricolores et les 2 parkings en construction, sans compter les nouveaux accès aussi à Confluence avec des ponts tout neufs.
Alors pour la place des terreaux.......ça pourra attendre un peu.

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 18/08/2015 à 10:52

C'EST l'art triste. !!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
pegidio le 18/08/2015 à 09:59

cet aménagement semble avoir vécu, pourquoi ne pas repenser un projet modeste mais agréable pour les lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
pegida le 18/08/2015 à 09:37

rembourse buren

Signaler Répondre

avatar
moi le 18/08/2015 à 09:20

surtout que mise à part les bandes noires et blanches, l'aménagement de la place n'a rien de spectaculaire
"avec de potentiels travaux d'ici une dizaine d'années" donc son "oeuvre" aura vécu 25-30 ans, c'est déjà bien

puis je n'ai jamais vu les fontaines en fonctionnement, mais je suis d'accord sur le fait que la mairie laisse l'endroit à l'abandon

Signaler Répondre

avatar
Marie Ange le 18/08/2015 à 08:53

Des histoires de gros sous !!!!
De toutes façons, Collomb étant trop vieux pour se représenter aux prochaines municipales, j'ose espérer que ses dernières actions seront pour le bien de Lyon et non pour "sa pomme".

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 18/08/2015 à 08:39
mémoire a écrit le 18/08/2015 à 08h23

Bonjour,

N'oublions pas que ce Monsieur, grassement payé par nos impôts lors de la réfection de la place, avait ensuite attaqué les vendeurs de cartes postales car il voulait toucher des royalties sur chaque photo vendue de son "oeuvre".

je ne connaissais pas cette histoire, par contre la façon dont il nous présente la chose me débecte.

Je ne suis pas souvent d'accord avec Collon mais là il a raison, surtout que cet "artiste" veut "maquiller" la place avec de stupides bandes blanches et noires????

Tant qu'à faire on a qu'a demander à Kasparov de nous dessiner un immense échiquier non?


Ce qui devait plaire en 1967 et peut être encore même en 1994 (30ans déjà!) ne l'est plus en ... 2015!

Déjà qu'on a acheté très très cher une m----e immonde en béton pour la placer à Miribel, arrêtons les frais svp

Signaler Répondre

avatar
RazLeBol le 18/08/2015 à 08:36

Qu'il se rassure, je le connais pas du tout ce Monsieur, alors se foutre de sa gueule, ça va être dur...

Signaler Répondre

avatar
mémoire le 18/08/2015 à 08:23

Bonjour,

N'oublions pas que ce Monsieur, grassement payé par nos impôts lors de la réfection de la place, avait ensuite attaqué les vendeurs de cartes postales car il voulait toucher des royalties sur chaque photo vendue de son "oeuvre".

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.