A Lyon, les taxes ont connu l’une des hausses les plus importantes de France

A Lyon, les taxes ont connu l’une des hausses les plus importantes de France
LyonMag

Avant même d’être élu, Gérard Collomb avait prévenu : les impôts
augmenteraient, notamment pour faire face aux baisses des dotations de
l’Etat et continuer certains projets.

Le sénateur-maire de Lyon n’avait pas menti, la taxe d’habitation, calculée à partir de la valeur locative théorique nette du logement, a connu une hausse de 4,2%, c’est la deuxième hausse la plus importante de France en 2015, derrière Toulouse (+11,5%) et devant Bordeaux (+3,7%).

Concernant la taxe foncière, la hausse est plus importante encore : +5,7% par rapport à 2014. Mais c’est moins lourd qu’à Lille (+23,3%), Toulouse (+13,3%) et Strasbourg (+6%).

Malgré ces hausses, Lyon n’est toutefois pas encore dans le top 5 des taxes foncières et d’habitation les plus importantes de France.

A Villeurbanne, qui n'est pas en reste, la taxe d'habitation a augmenté de 1,3% tandis que la taxe foncière a décollé de 2%.

Ces chiffres sont publiés ce samedi par le Figaro qui relaie l’étude du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales. Ainsi, on apprend que quatre grandes villes sur dix ont augmenté leurs impôts cette année. Et le spectre de 2016, année sans élection, plane déjà. Une nouvelle hausse, encore plus importante, est à craindre selon les spécialistes.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bellac le 22/09/2015 à 13:58
Pigeon plumé. a écrit le 21/09/2015 à 11h41

Bizarrement plus les impôts augmentent, plus la rue est salle en bas de chez moi. La fonction de cantonnier n'existe plus. On ferme une école maternelle et primaire à proximité pour vendre le terrain à des bailleurs sociaux. Je me demande ou va l'argent ? Peut-être dans les délires mégalo du maire ou bien dans les buffets dinatoires. En attendant moi Smicard je vais plus pouvoir vivre à Lyon si cela continue. Il n'y aura que des assistés ou bien des gens de classes moyennes et riches. Les couches populaires sont virées en périphérie.

bonne remarque, cher "pigeon plumé".
En effet, on a en catimini "réformé" le système de balayage des rues en catimini, avec ce résultat : la taxe pour le balayage ne correspond vraiment pas au (non) service rendu.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 22/09/2015 à 13:40

"M. Collomb avait prévenu..."
Pour commencer, je ne pensais pas que "Lyonmag" jouait au journal de la municipalité "aux ordres du maire"....un peu la voix de son maître... comme manière d'écrire la dépêche.


et puis de toute façon, M. Collomb a pris les contribuables pour des imbéciles, lorsqu' on songe aux dépenses somptuaires et aux gaspillages qu'il a lui même organisés : marchés publics bidons, construction pharaonique du "stade de l'OL", idemnités et cumul des mandats, etc.

Signaler Répondre

avatar
Pigeon plumé. le 21/09/2015 à 11:41

Bizarrement plus les impôts augmentent, plus la rue est salle en bas de chez moi. La fonction de cantonnier n'existe plus. On ferme une école maternelle et primaire à proximité pour vendre le terrain à des bailleurs sociaux. Je me demande ou va l'argent ? Peut-être dans les délires mégalo du maire ou bien dans les buffets dinatoires. En attendant moi Smicard je vais plus pouvoir vivre à Lyon si cela continue. Il n'y aura que des assistés ou bien des gens de classes moyennes et riches. Les couches populaires sont virées en périphérie.

Signaler Répondre

avatar
Vivi52 le 20/09/2015 à 22:35

Des excuses pour augmenter encore les taxes

Signaler Répondre

avatar
novaea le 20/09/2015 à 21:38

Le problème c'est que des impôts on en paie toujours plus mais pour toujours moins de prestations. Assez de donner de l'argent quand, vivant non loin du rhône, on souffre de la saleté et de la puanteur de la ville et de l'absence totale de police municipale...

Signaler Répondre

avatar
enerver le 20/09/2015 à 15:55

Et tout les Requin qui sont avec

Signaler Répondre

avatar
Carlier le 20/09/2015 à 13:48

Revoir le périmètre d'intervention des communes, réduire le budget de la structure administrative, faire travailler le personnel a vraie ment 35 h, réduire le budget subvention, revoir les interventions sociales et rien qu'avec cela on baisse les impôts de 8 %

Signaler Répondre

avatar
Lometron le 20/09/2015 à 09:35

Il fallait bien financer l'augmentation de salaire de Collomb!

Signaler Répondre

avatar
Comme toujours ! le 20/09/2015 à 08:43

Et oui les contribuables doivent payer les folies de tous nos hommes politiques. Les contribuables doivent payer les mandats exorbitants de tous nos élus.
A force de taper sur la classe moyenne, ceux qui n'ont le droit à rien, juste à payer et pleurer, nos élus vont prendre une claque aux prochaines élections.

Signaler Répondre

avatar
dehors le 19/09/2015 à 20:36

Raz le bol de cette municipalit qui se gave sur notre dos!

Signaler Répondre

avatar
Canoul le 19/09/2015 à 18:42

Collomb a voté ses augmentations avec l aide des maires Synergie. Ce sont des pleutres

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.