Journées du patrimoine à Lyon : le musée des Confluences superstar du week-end

Journées du patrimoine à Lyon : le musée des Confluences superstar du week-end
LyonMag

Déjà bien parti pour réaliser une année sensationnelle en terme de
fréquentation, le musée des Confluences s’est à nouveau fait remarquer
ce week-end.

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l’édifice de la Presqu’ile de Lyon a attiré plus de 17 000 personnes.

Autre (future) star de l’année 2015, la tour Incity ouvrait ses portes et ses étages en avant-première. 350 personnes ont pu apprécier le panorama depuis son 36e étage avant l’inauguration de la plus haute tour de Lyon en décembre.

Comme chaque année, les valeurs sûres restent les bâtiments institutionnels du centre-ville. Ainsi,12 600 visiteurs ont parcouru les couloirs de l’Hôtel de Ville, 10 500 se sont rendus au Musée des Beaux Arts, 6000 privilégiaient les Musées Gadagne tandis que 6500 découvraient ou redécouvraient l’Opéra de Lyon.

La culture a marqué des points ce weekend avec un autre succès pour l’Auditorium et ses 3350 visites au compteur. L’occasion de découvrir la bande-sonore de la Métropole, "Métrophonie".

Dernier lieu de l’agglomération à avoir pu attirer plus d’un millier de personnes : l’Amphithéâtre des Trois Gaules qui proposait un vol de drone aux 1650 badauds venus l’arpenter.

La Centrale hydroélectrique de Cusset échoue de peu à franchir la barre des 1000 visiteurs : 920 personnes avaient pu réserver leur découverte de ce patrimoine méconnu.

A noter enfin la visite inédite du Printemps de la rue de la République dont les coulisses ont attiré 170 curieux.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Observator le 21/09/2015 à 15:22

Vous oubliez le memorial national de la prison de Montluc: 5544 visiteurs !!

Signaler Répondre

avatar
verseau30 le 21/09/2015 à 13:51

Et pendant ce temps là, au MAC Musée d'Art Contemporain, on était tranquille puisqu'il n'y avait personne quasiment.
Il est vrai - j'ai appris cela - que le musée est géré par un organisme " privé" et que l'entrée fait 15 euros, mais avec la Sucrière et la Confluence jusqu'en janvier 2016.
Cette précipitation des journées de patrimoine a quelque chose de négatif ( faut-il faire 7 heures de queue pour aller voir l'Elysée ? ).
Bref il faut savoir aller à l'hypermarché en semaine le matin et surtout pas le samedi après midi.
Comme disait notre général, les français sont des veaux.
Et c'est pour cela que la politique ne change pas.

Signaler Répondre

avatar
poubelle mentale le 21/09/2015 à 10:41
atterré a écrit le 21/09/2015 à 09h13

Les "visiteurs" voulaient être surs de l'existence de cette horreur à l'entrée sud de Lyon et qui a coûté une fortune.
Mieux, ne sachant pas quel serait l'utilité de cette coûteuse bizarrerie ils ont transféré qq objets de différents musées, avant d'en faire probablement une déchetterie !

"avant d'en faire probablement une déchetterie"... il n'y manque plus que ton cerveau et ça sera une vrai décharge en effet

Signaler Répondre

avatar
atterré le 21/09/2015 à 09:13

Les "visiteurs" voulaient être surs de l'existence de cette horreur à l'entrée sud de Lyon et qui a coûté une fortune.
Mieux, ne sachant pas quel serait l'utilité de cette coûteuse bizarrerie ils ont transféré qq objets de différents musées, avant d'en faire probablement une déchetterie !

Signaler Répondre

avatar
lyonnais et fier le 21/09/2015 à 00:36

Tiens y'a pas de commentaire pour se plaindre et dire que ce sont nos impots, que c'est moches, que Colomb gonfle les chiffres, que le grand stade va etre construit dans ce musée etc etc!!! Ils dorment tous les anti?^^

Plus sérieux, nous avons une magnifique ville et l'être humain pour avancer à besoin de changer, d'innover et surtout d'etre optimiste!
Alors aimez-vous les uns les autres, b ordel de m erde!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.