Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Anthony Lopes - LyonMag

L’OL gâche à Marseille dans des conditions inacceptables

Anthony Lopes - LyonMag

L'Euro 2016 sera organisé en juin et juillet en France mais l'image laissée par cet OM-OL joué dimanche au Vélodrome laisse dubitative sur la manière dont pourraient être joués certains matches ou accueillis les gens dans les fanzones...

La Ligue de football professionnel tient ce lundi une réunion extraordinaire mais on ne sait pas trop de qui va en ressortir, elle qui n'a pas l'habitude d'être très sévère dans ses sanctions à l'exception de celles prises envers les clubs corses comme l'a souligné Jean-Michel Aulas après cet Olympico nauséabond, à trois jours de la réception de Bastia. Il faut dire aussi que les présidents de clubs sont juges et parties en siégeant au conseil d'administration de la LFP...

Car outre le match entre Marseille et Lyon conclu sur un résultat nul (1-1) alors que l'Olympique Lyonnais était en supériorité numérique durant une mi-temps, des incidents se sont produits à Bastia pour Bastia-Nice et en marge de la rencontre entre Reims et le PSG. Joli !
Par ailleurs, les arrêtés préfectoraux se multiplient pour interdire des déplacements de supporteurs selon l'affiche proposée. On peut d'ailleurs doute du bien-fondé à autoriser ceux de l'OM à venir à Gerland pour le retour. Et on ne parle pas de la guerre entre la Ligue et la FFF, son organisme de tutelle, la scission sur fond de litiges liés à la répartition financières des droits TV entre les clubs pro avec deux syndicats (Première Ligue et UCPF)....

Au Vélodrome qui avait organisé une véritable corrida à l'intention de Mathieu Valbuena, accusé de traîtrise pour jouer désormais à Lyon, l'OM est sorti de son match en cherchant à honorer "un contrat" sur le petit meneur de jeu qui est resté très pro, livrant un match vraiment solide malgré les conditions désastreuses.
Alessandrini a logiquement été exclu pour un tacle par derrière mais auparavant Rekic aurait dû sortir après une agression juste devant le banc lyonnais.
En seconde période, l'arbitre Rudy Buquet a su arrêter le match quand des projectiles dont des bouteilles en verre ont atterri sur la pelouse aux pieds d'Anthony Lopes.
L'interruption a duré 25 minutes environ au cours desquelles les deux présidents, Vincent Labrune dont les propos tenus sur Canal Plus ont été surréalistes, et Jean-Michel Aulas ont été convoqués dans les bureaux du délégués. On s'y est interrogé sur la pertinence à faire reprendre la partie dans de telles conditions mais l'arrêter définitivement aurait pu provoquer une émeute de la part des 60 000 spectateurs présents et surexcités.
Cette interruption a forcément profité à l'équipe la plus en difficulté à ce moment du match. Le président lyonnais qualifiera après la rencontre son homologue marseillais de "guignol".

Comme à Gand, en Champion's league, l'OL, faisant preuve de passivité, a finalement cédé avant de se reprendre par la suite, manquant l'occasion de reprendre l'avantage sur la fin.
Là encore, les hommes d'Hubert Fournier n'ont pas su conserver le résultat après avoir ouvert la marque par Alexandre Lacazette qui a enfin déclenché son compteur buts sur un penalty.
Il était resté 726 minutes sans trouver l'ouverture après son but contre le Milan AC le 18 juillet en amical.
Lacazette dont le dernier but en championnat datait du 2 mai dernier contre Evian Thonon-Gaillard, là aussi sur penalty, a par la suite manqué l'opportunité de donner une avance de deux buts à l'OL avec un tir heurtant le poteau. Si cette tentative avait été convertie en but, la tension dans les tribunes serait peut-être retombée et le match n'aurait pas été interrompu.

Mais sans la bêtise universelle dans les stades de football, les rencontres de football se disputeraient aussi normalement dans un bon esprit et partout dans le monde. On peut toujours rêver.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 11

Déposé le 22/09/2015 à 09h49  
Par Naportnawak Citer

Les coupables a écrit le 21/09/2015 à 15h53

Dans le championnat de France, il y a 2 stades où la sécurité des adversaires (joueurs, dirigeants, supporters) est organisée non pour les protéger mais pour les intimider.
Marseille et Saint-Etienne.
Les instances n'ont JAMAIS osé prendre leur responsabilité envers ces deux clubs.
Tant que la LFP et les autorités judiciaires considéreront que cette organisation d'intimidation par ces deux clubs est du marketing et non des faits délictueux, aucune solution ne s'imposera pour régler ces problèmes.

Va demander aux joueurs métropolitains pros et amateurs comment ils sont reçus chez les insulaires du Championnat de France.
Marseille et Saint-Etienne c'est de la rigolade à côté.

Déposé le 21/09/2015 à 17h20  
Par tator Citer

que ce sois des supporters ol ou de om il sont aussi dangereux ,un en plus il sont des présidents qui les pousse a ètres bètes

Déposé le 21/09/2015 à 15h53  
Par Les coupables Citer

Dans le championnat de France, il y a 2 stades où la sécurité des adversaires (joueurs, dirigeants, supporters) est organisée non pour les protéger mais pour les intimider.
Marseille et Saint-Etienne.
Les instances n'ont JAMAIS osé prendre leur responsabilité envers ces deux clubs.
Tant que la LFP et les autorités judiciaires considéreront que cette organisation d'intimidation par ces deux clubs est du marketing et non des faits délictueux, aucune solution ne s'imposera pour régler ces problèmes.

Déposé le 21/09/2015 à 14h48  
Par Jean Claude Citer

Au vélodrome ... on peut donc entrer avec des bouteilles de bieres mais à priori toujours sans cerveau...

Déposé le 21/09/2015 à 14h47  
Par Beau Ris Citer

Le président (simple salarié je précise, propriétaire de rien du tout) de Marseille qui sous entend que ce qu'il s'est passé était de la faute de l'arbitre est juste irresponsable et extrêmement dangereux !!!

Que veut il dire ? qu'il aille plus loin ?
"Si vous voulez que vos joueurs viennent jouer au Vélodrome sans se prendre des bouteilles de bières sur la tête, les arbitres ont intérêt à ne pas siffler les pénaltys évident et sortir de cartons plus que justifié"

Une honte de bonhomme !

Post monétaire Déposé le 21/09/2015 à 14h34  
Par Post monétaire Citer

enzo a écrit le 21/09/2015 à 12h58

Tiens le troll a retrouvé sa connection internet :o)

Le troll est celui qui n'a aucun argument mais qui fait des attaques personnelles :o)
à bon entendeur...

Déposé le 21/09/2015 à 13h50   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par fantasio Citer

Le foot est devenu totalement amoral grâce aux présidents capitalistes ! Alors trop d'argent est brassé et ce n'est plus du sport mais une entreprise de spectacles pour prolos amoureux des riches !!

Déposé le 21/09/2015 à 12h58  
Par enzo Citer

Post monétaire a écrit le 21/09/2015 à 11h20

Vite vite ! Gommons cette image de violences dans les stades, sinon "ce ne sera plus un spectacle familiale" et le footbisness va perdre du chiffre d'affaire ! :o)
.
Au fait, M. Aulas tient mieux ses supporters lorsqu'ils affichent des banderoles politiques ? Et les insultes, y'en a pas non plus ?
Waf waf.
.
Viendez au stade, c'est pour v'ote bieeeeen.

Tiens le troll a retrouvé sa connection internet :o)

Déposé le 21/09/2015 à 12h22  
Par franjo Citer

je retiens 3 choses de cet article :

1- lacazette ne marque que sur penalty
2- à lyon il n'y a pas de supporters débiles
3- jean-michel aulas ne dit que la vérité, toute la vérité

Bravo pour cette profonde analyse ...

Déposé le 21/09/2015 à 12h01   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par sanction pour le velodrome Citer

inadmissible cette violence devant des millions de telespectateurs dont beaucoup d'enfants. ...la ligue , l'tat doivent prendre des mesures fermes pour marquer et sanctionner lourdement les responsables du stade velodrome qui laisse impunement les spectateurs jeter des bouteilles et autres objets sur les joueurs. je n'avais jamais vu un tel chaos en direct en France.....et que l'on ne dise pas que c'est une forme de ferveur des supporters du sud !

Post monétaire Déposé le 21/09/2015 à 11h20  
Par Post monétaire Citer

Vite vite ! Gommons cette image de violences dans les stades, sinon "ce ne sera plus un spectacle familiale" et le footbisness va perdre du chiffre d'affaire ! :o)
.
Au fait, M. Aulas tient mieux ses supporters lorsqu'ils affichent des banderoles politiques ? Et les insultes, y'en a pas non plus ?
Waf waf.
.
Viendez au stade, c'est pour v'ote bieeeeen.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.