Ligue des champions : l'OL en difficulté

Ligue des champions : l'OL en difficulté
Lacazette et Jallet - LyonMag

Battu deux fois en quatre jours, à Bordeaux samedi en championnat (3-1) puis mardi à Gerland par le FC Valence en Ligue des Champions (1-0), l'OL est en difficulté et le match samedi contre Reims revêt une importance capitale juste avant la trêve internationale.

Celle-ci aura déjà le mérite de permettre au club lyonnais de récupérer plusieurs joueurs blessés. Mapou Yanga-Mbiwa a une chance d'être rétabli pour ce week-end, Rafael et Henri Bedimo pour reprendre après la coupure.
En attendant, l'OL qui ne compte qu'un point dans le Groupe H de la Champion's league dominé par le Zenit Saint-Pétersbourg qu'il affrontera deux fois de suite, est en mauvaise posture pour la qualification pour les 8es de finale de la compétition.

Toutefois, rien n'est perdu comme l'affirmait devant les caméras, Jean-Michel Aulas. Celui-ci peut en effet se souvenir qu'en 2007-2008, l'OL d'Alain Perrin avait perdu ses deux premières rencontres à Barcelone et contre les Glasgow Rangers sur le même score de 3-0 avant de gagner deux fois devant Stuttgart et de terminer avec 10 points au 2e rang de sa poule.
A l'époque l'Olympique Lyonnais alignait un autre matériel qu'Hubert Fournier qui n'a pu constater face au FC Valence que son équipe était bien naïve à ce niveau de compétition, en regard à la manière dont a été concédé le but de Feghouli à la conclusion d'une action consécutive à un coup franc rapidement joué dans la zone médiane. A ce moment, le camp lyonnais tardait à remplacer Sergi Darder blessé à un genou (et qui devrait donc s'ajouter à la liste déjà longue des absents).

Fournier a pu aussi déplorer le manque d'efficacité de ses joueurs offensifs qui se sont heurté à une défense très bien organisée devant un gardien, Jaume Domenech en état de grâce qui a détourné notamment un coup franc de Mathieu Valbuena sur la barre avant qu'Aymen Abdennour, ne dévie une tentative d'Alexandre Lacazette sur la transversale.
L'entraîneur de l'OL, qui avait choisi de ménager plusieurs cadres devant les Girondins veut croire en des jours meilleurs en raison du contenu du match de ses joueurs mais pour l'immédiat, il ressort bredouille des deux dernières sorties.

Une victoire contre Reims serait la bienvenue avant la coupure. En championnat, l'Olympique Lyonnais n'est que 8e du classement à quatre longueurs de Saint-Étienne, 2e. Le mieux serait de ne pas trop se disperser, ni de se laisser distancer car les points perdus pourraient bien manquer dans la dernière ligne droite.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
laloose le 30/09/2015 à 22:47
la caravane passe a écrit le 30/09/2015 à 13h55

Moi j'aimerais bien faire la carrière du "père la loose" comme tu dis, tant professionnelle en créant une boite comme la cegid, que dirigeant de club sportif en ayant remporté 7 titres alors qu'auparavant Lyon n'en avait jamais gagné un seul....

Et oui, l'échec dans la vie ça peut arriver à tout le monde, enfin je veux dire à tous ceux qui ont un jour entrepris quelque chose... seuls ceux qui n'ont jamais rien entrepris n'ont jamais connu d'échec et ont loisir de cracher leur venin, leur rancoeur, leur frustration sur le net....

Allez défoule toi bien et continue car il y en aura d'autres des défaites de l'OL qui traverse une mauvaise passe.

ah ah ah ah...la caravane passe..... et les chiens "rient", ah ah ah...
merci pour la franche rigolade.

Signaler Répondre

avatar
la caravane passe le 30/09/2015 à 13:55
laloose a écrit le 30/09/2015 à 12h20

sacrée soirée hier soir, pas perdu mon temps.
eh ben, y sont où les fanas du ballon sur lyon mag?
et les fanas du père la loose, y sont où?
ils en ont pourtant de la verve pour critiquer les autres, et là y sont où?
plus personne? tous en pleurs?
allez, encore un match de ces nazes et retour à la maison, pyjama, tisane....et bonne nuit!

Moi j'aimerais bien faire la carrière du "père la loose" comme tu dis, tant professionnelle en créant une boite comme la cegid, que dirigeant de club sportif en ayant remporté 7 titres alors qu'auparavant Lyon n'en avait jamais gagné un seul....

Et oui, l'échec dans la vie ça peut arriver à tout le monde, enfin je veux dire à tous ceux qui ont un jour entrepris quelque chose... seuls ceux qui n'ont jamais rien entrepris n'ont jamais connu d'échec et ont loisir de cracher leur venin, leur rancoeur, leur frustration sur le net....

Allez défoule toi bien et continue car il y en aura d'autres des défaites de l'OL qui traverse une mauvaise passe.

Signaler Répondre

avatar
rze le 30/09/2015 à 12:42

Aulas est plus dans le coup, il est trop vieux.Il faut qu'il arrête

Signaler Répondre


avatar
laloose le 30/09/2015 à 12:20

sacrée soirée hier soir, pas perdu mon temps.
eh ben, y sont où les fanas du ballon sur lyon mag?
et les fanas du père la loose, y sont où?
ils en ont pourtant de la verve pour critiquer les autres, et là y sont où?
plus personne? tous en pleurs?
allez, encore un match de ces nazes et retour à la maison, pyjama, tisane....et bonne nuit!

Signaler Répondre

avatar
MIERDANAPO le 30/09/2015 à 10:50
FORZANAPOLI a écrit le 30/09/2015 à 10h27

ET ON EST PAS EN LIGUE UN OU TOUS CES ARBITRES DE MERDE SIFFLE DES QU ON EN TOUCHE UN OU QU ON LEUR SOUFLE DESSUS COMME VALBUENA ET AULAS NA PAS PU DESCENDRE VOIR LES ARBITRES POUR UN PETIT COUP DE POUSSE ET A FORCE D OUVRIR SA GUEULE A TORT ET A TRAVERS EN PLEURANT SUR LES FAUTES NON SIFFLER IL FAUDRAIT QU IL FASSE JOUER SON CLUB EN LIGUE ANGLAISE IL COMPRENDRA

un cours de syntaxe et tu reviens nous en parler ?

Signaler Répondre

avatar
FORZANAPOLI le 30/09/2015 à 10:27

ET ON EST PAS EN LIGUE UN OU TOUS CES ARBITRES DE MERDE SIFFLE DES QU ON EN TOUCHE UN OU QU ON LEUR SOUFLE DESSUS COMME VALBUENA ET AULAS NA PAS PU DESCENDRE VOIR LES ARBITRES POUR UN PETIT COUP DE POUSSE ET A FORCE D OUVRIR SA GUEULE A TORT ET A TRAVERS EN PLEURANT SUR LES FAUTES NON SIFFLER IL FAUDRAIT QU IL FASSE JOUER SON CLUB EN LIGUE ANGLAISE IL COMPRENDRA

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/09/2015 à 09:29
enerver a écrit le 30/09/2015 à 07h43

C'est la faute du stade

C'est sûr que l'argent coulé dans le béton, ne sert pas à sur-payer des joueurs vedettes de haut niveau...
Et on ne parle pas des dettes gigantesques...
.
Mais Aulas est un joueur, il a parié que l'argent de la ligue des champions allait lui payer son stade...
(il faudrait que j'emprunte quelque millions avec une grille du loto vierge... c'est possible ? :o))))

Signaler Répondre

avatar
der de der le 30/09/2015 à 08:40

pitoyable ce pôvre olas

Signaler Répondre

avatar
enerver le 30/09/2015 à 07:43

C'est la faute du stade

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.