Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Alexandre Lacazette - LyonMag

Pour l’OL, seule la victoire sera belle contre Reims

Alexandre Lacazette - LyonMag

Face à Reims cet après-midi à Gerland (17H30), l'OL doit s'imposer pour rester au contact du podium de la Ligue 1 et surtout débuter octobre sur un meilleur pied après un mois de septembre au cours duquel il n'a gagné qu'une fois en six matches.

Après cette rencontre, en raison de la trêve internationale, il sera temps de faire un point, de faire quelques ajustements tactiques comme l'a suggéré Hubert Fournier jeudi en conférence de presse. Le mieux serait de pouvoir les faire dans la sérénité et ce sera plus facile avec une victoire à la clé.

"Il n'y a rien d'irrémédiable. Nous ne sommes qu'à quatre points du 2e", souligne Fournier qui s'est attaché à rappeler des choses positives à ses joueurs assurant que l'ambiance avait été joyeuse aux entraînements..

"On a besoin de points. Une défaite contre Reims serait dramatique", n'hésite pas à dire Corentin Tolisso qui veut s'inspirer de la seconde période livrée contre Valence mardi en Ligue des Champions.

Mais cette fois-ci, il faudra ajouter une dose d'efficacité qui fait défaut à l'Olympique Lyonnais à l'image d'Alexandre Lacazette, toujours en panne de but et qui n'a marqué cette saison que sur penalty. Ses états d'âmes, relayés dans certains médias, commencent à en agacer plus d'un dans le public. "Il revient peu à peu en forme", assure Fournier qui songe aussi aux tirs sur les montants contre Marseille et Valence, décochés par son attaquant.

Mais au delà du cas Lacazette, toujours en quête de sa meilleure forme, l'intégration et le rendement des recrues sont très discutables. Mathieu Valbuena, Mapou Yanga-Mbiwa, Rafael ou encore Claudio Beauvue n'amènent pas (encore ?) la plus-value espérée.

Clairement, il y a beaucoup d'attentes autour de l'OL, comme l'admet logiquement Fournier, après la 2e place acquise la saison dernière avec un jeu offensif séduisant, mais les arguments pour y parvenir ne sont plus du tout les mêmes, surtout après la grave blessure dont a été victime Nabil Fekir absent pour plusieurs mois encore.

Sans ce joueur que l'on peut qualifier d'irremplaçable, l'équipe n'a plus du tout le même visage et les possibilités de rotations pour terminer cette série de sept matches sont très faibles en raison du nombre de joueurs encore à l'infirmerie, un dossier auquel il faudra bien un jour s'attaquer.



Tags : ol | SV |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.