Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog de Lyon Foot

Coupe de France : info ou intox ?

L’Olympique lyonnais va-t-il vraiment saborder l’opportunité de disputer une première finale de Coupe de France depuis 32 ans ? Selon Jean-Michel Aulas, le risque est grand. Samedi soir, après le match, le président lyonnais a expliqué que si la rencontre contre Nancy, prévue trois jours après, était vraiment décisive pour le titre, l’OL choisirait d’aligner une équipe bis contre Sedan.

OL-Caen : quelle soirée !
Samedi, les spectateurs du stade de Gerland ont assisté à l’un des matchs les plus spectaculaires de l’année. Avec deux mi-temps totalement différentes. La première où les Lyonnais ont été dominés par une équipe de Caen libérée, qui joue désormais uniquement pour le plaisir. Et la deuxième où l’OL, à dix contre onze, aurait pu (dû ?) gagner avec deux énormes occasions de Benzema et un coup franc de Källström sur la barre transversale dans les arrêts de jeu. Score final : 2-2. Mais surtout les Lyonnais profitent du nul 0-0 de Bordeaux contre Nice. Alors que les Niçois ont joué à dix pendant une heure ! Et que Fernando Cavenaghi a frappé sur le poteau à la 89e minute ! Bref, il y a toujours quatre points d’écart entre les deux équipes. Le week-end prochain sera à nouveau décisif : les Lyonnais se déplacent à Nice et les Bordelais, à Marseille. Si l’OL gagne et que Bordeaux perd, Lyon sera champion. Mais si les Lyonnais s’inclinent et si les Girondins l’emportent à Marseille, Bordeaux ne sera plus qu’à un point !

Le baromètre
En hausse
Karim Benzema

Après 11 buts en 11 matchs, il en avait marqué seulement 6 en 23 journées. Samedi contre Caen, son doublé a permis à l’OL de gagner un point important pour le titre. Même si on se demande encore comment il a fait pour rater cette occasion incroyable en deuxième mi-temps, seul devant le gardien à terre ! En tout cas, avec désormais 19 buts, il se rapproche du titre de meilleur buteur de Ligue 1, car le Marseillais Niang, 16 buts, n’a pas marqué ce week-end.

En baisse
Juninho

Il n’a joué qu’une seule mi-temps samedi soir. Mais il n’a vraiment pas été inspiré, manquant plusieurs gestes faciles. Il s’est d’ailleurs fait sifflé par une partie de la tribune Jean Jaurès sur un raté juste avant la mi-temps. Il s’est alors longuement retourné vers la tribune, très en colère vis-à-vis de ces supporters. Avant de sortir à la mi-temps car, d’après Alain Perrin, il était touché physiquement.

Fabio Grosso
Même s’il réussit un exploit sur le premier but de Benzema, l’Italien a raté sa soirée. Il a d’abord été complètement dépassé par la vitesse de Yoan Gouffran à plusieurs reprises, notamment sur le but de Compan, où il se fait avoir comme un débutant. Et puis, bien sûr, son expulsion dans le couloir des vestiaires aurait pu coûter bien plus cher à l’OL.


Gouffran donne ses explications
Dans l’Equipe, Yoan Gouffran donne sa version de l’incident avec Fabio Grosso samedi soir : “Sur le terrain, il n'y avait rien eu de spécial entre lui et moi, pas d'insulte, rien. Puis, en remontant aux vestiaires à la pause, il m'a mis un coup avant de poursuivre son chemin. Je l'ai rattrapé pour lui demander des explications et les vigiles nous ont aussitôt séparés. Un officiel était derrière nous et a tout vu. Même si, au début, Grosso a essayé de dire que c'était moi qui avais commencé, l'officiel a raconté la scène, et moi, on ne m'a rien demandé."


Hommage des Bad Gones à Patrick Müller
“5 mai 2001 : nous, on t’oublie pas Pat”. Ce message sorti en seconde période rendait hommage à Patrick Müller en rappelant son but décisif face à Monaco en finale de la Coupe de la Ligue 2001. Les supporters lyonnais font aussi clairement allusion à l’attitude des dirigeants lyonnais qui ne souhaitent pas conserver Patrick Müller, alors qu’au moment de sa grave blessure cet automne, ils lui avaient promis que son contrat serait prolongé.





Deux nouveaux pros à l’OL

Yannis Tafer, attaquant, et Clément Grenier, milieu, 17 ans tous les deux, ont signé leur premier contrat professionnel avec l’OL cette semaine. Ces contrats débuteront la saison prochaine. Le club protège ainsi sa formation puisque ces deux jeunes espoirs très prometteurs, internationaux dans leur catégorie d’âge, intéressaient beaucoup de grands clubs européens. Grenier était notamment suivi par Arsenal.

Stage à Evian cette semaine
Jean-Michel Aulas a décrété que l'équipe devait partir en stage pour se mobiliser dans le calme avant le sprint final en championnat et en Coupe de France. De lundi à vendredi, les Lyonnais prépareront donc à Evian le match de samedi à Nice.



Tags : ol | football |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.