Lyon au ralenti pour rendre hommage aux victimes des attentats

Lyon au ralenti pour rendre hommage aux victimes des attentats
Le musée des Confluences reste fermé - LyonMag

Ce dimanche, le deuil national débute après les attentats de vendredi à Paris. A Lyon comme dans toute la France, l’heure est au recueillement.

Pour les trois jours du deuil national, le préfet du Rhône Michel Delpuech incite à l’annulation des événements mais ne le décrète pas. Cette décision revient aux maires ou aux organisateurs.

Ainsi, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb a pris la décision d'annuler tous les évènements culturels, spectacles, festivals dès ce samedi soir. La fermeture sera effective durant les trois jours de deuil national. Les musées, théâtres, opéras ou encore salles municipales resteront donc fermés.

Concernant les lieux appartenants à des entreprises privées, de nombreux gardent leurs portes fermées pour le weekend. C’est le cas par exemple de la Biennale d’Art Contemporain. De plus, samedi soir, plusieurs soirées ont été annulées comme un concert prévu à l'Amphithéâtre ou une soirée électro au Sucre.

A la Halle Tony Garnier également, les prestations ne reprendront que jeudi. Le one man show d’Anthony Kavanagh ce dimanche ainsi que le concert des Foo Fighters de mardi n’auront donc pas lieu.

Au niveau des rencontres sportives, l’ensemble des matchs des clubs Lyonnais ont été annulées. L’ASVEL, l’ASUL et LHC, qui devaient jouer leurs matchs ce samedi soir à 20h devront les disputer ultérieurement.

Ce lundi à midi, le Maire de Lyon rassemblera dans la cour de l’Hôtel de ville son équipe pour observer une minute de silence qui devrait être suivie par de très nombreux Lyonnais. A noter également que les drapeaux tricolores seront en berne pendant la durée du deuil national.

Enfin, sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes expriment la volonté de participer à une marche dans le même style que celle après les attentats contre Charlie Hebdo. Cette dernière pourrait être organisée ce jeudi.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ennemi identifié le 15/11/2015 à 16:52
Madeleine a écrit le 15/11/2015 à 16h36

Mais vous allez faire une marche contre qui ? Dans une guerre il faut identifier l'ennemi clairement et manifester contre lui sinon ca n'a aucun intérêt ni utilité .

l Etat islamique ça vous parle?les djihadistes aussi?non?
arrêtez d 'être plus bête que vous êtes

Signaler Répondre

avatar
Madeleine le 15/11/2015 à 16:36

Mais vous allez faire une marche contre qui ? Dans une guerre il faut identifier l'ennemi clairement et manifester contre lui sinon ca n'a aucun intérêt ni utilité .

Signaler Répondre

avatar
GAUCHE REPUBLICAINE le 15/11/2015 à 16:26

Comme en janvier dernier, on se recueille et on demande le silence pour ne pas se remettre en question et un peu plus tard, tout recommence!
Quel cynisme!

Signaler Répondre

avatar
Zara le 15/11/2015 à 15:38

@P.Tora Effectivement, recueillez vous et veuillez bien garder vos commentaires idiots pour ne pas dire plus....

Signaler Répondre

avatar
P.Tora le 15/11/2015 à 14:31

Pour l'instant, c'est le recueillement mais après, les va t'en guerre de l'UMPS vont devoir rendre des comptes car ce sont eux les vrais responsables des victimes françaises assassinées sur notre territoire violé.

Signaler Répondre

avatar
Sylvie T. le 15/11/2015 à 12:43

Une chance pour la France, nous disait on !!

Signaler Répondre

avatar
méa culpa le 15/11/2015 à 10:37

Les pompiers pyromanes se recueillent, à défaut de faire leur "méa culpa".

Les belles paroles ne feront pas revivre toutes ces victimes, les marches non plus, il vaut mieux agir avec fermeté avec les assassins en puissance déjà fichés, sinon à quoi sert le fichage ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.