Les anti-pub rejugés en appel le 14 mai

Reconnus coupables de “dégradations légères” pour avoir écrit “Consomme, pollue” sur une affiche publicitaire cours Vitton dans le 6ème arrondissement le 27 janvier 2007, deux membres du collectif Les Déboulonneurs qui avaient été dispensés de peine vont pourtant être rejugés le 14 mai prochain, suite à l’appel du procureur.
Raphael Colombier, 21 ans, étudiant en sociologie, et Bertille Darragon, 29 ans, coordinatrice dans une association, risquent 1 500 euros d’amende.
Les déboulonneurs, un collectif anti-pub créé en 2005, a pour objectif de limiter la taille des affiches publicitaires mais aussi d’interdire les dispositifs lumineux et animés. Tout en dénonçant le manque de transparence dans le contrat passé entre la ville de Lyon et l’afficheur Decaux. Ils taggent donc des affiches une fois par mois à Lyon en revendiquant leurs actions.
“On espère être relaxés pour à terme faire évoluer la loi”, a déclaré Bertille Darragon qui insiste sur la légitimité de la désobéissance civile : “L’opinion publique est de notre côté. Selon un sondage IPSOS, 73% des français sont contre une publicité envahissante”.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.