L'OL sort de l'Europe par la petite porte

L'OL sort de l'Europe par la petite porte
Claudio Beauvue, transparent comme à son habitude - LyonMag

Ni Ligue des Champions, ni Europa league: l'OL se contentera après l'hiver de disputer les compétitions domestiques après sa triste défaite mardi soir contre le club belge de La Gantoise pour ce qui était le tout dernier match de Champion's league à Gerland.

L'Europe au Stade des Lumières, ce sera pour la saison prochaine en espérant que l'Olympique Lyonnais puisse conserver sa 2e place au classement, directement qualificative pour la C1.
C'est la première fois que l'OL sort de la compétition en concédant trois défaites à domicile. Après cinq journées, il n'a gagné aucune rencontre. Là aussi c'est une première depuis que le club dispute la compétition phare de l'UEFA.
Pourtant, d'après les avis, au moment du tirage au sort, ce groupe avec le Zenit Saint-Pétersbourg et Valence, paraissait celui qui était le plus abordable pour l'OL qui retrouvait l'épreuve après trois ans d'absence.


Avec un point en cinq journées, on peut clairement dire que l'Olympique Lyonnais n'avait pas le niveau de la Ligue des Champions.
"La déception est grande mais à partir du bilan comptable, on ne peut pas dire grand chose", admet Hubert Fournier. "Nous n'avions pas le niveau. Durant la compétition, il n'y a pas eu un match au cours duquel nous avons été constants. C'étaient des bouts de matches. Jamais un match plein. Il a manqué beaucoup de choses, une certaine solidité défensive mais il y a cette sensation que l'on arrive pas à se sublimer pour ces rencontres alors qu'on a lutté la saison dernière pour jouer cette Ligue des Champions. Il n'y a pas eu ce supplément d'âme qui aurait sans doute pu nous rapporter des points supplémentaires", commente encore l'entraîneur.

Certes, les absences de Nabil Fekir et Clément Grenier mais aussi les blessures successives de plusieurs titulaires comme Christophe Jallet, Maxime Gonalons et Samuel Umtiti face à Gand, n'ont pas contribué à rendre l'équipe compétitive alors que le club a recruté (pour 35 millions d'euros quand même) mais ne s'est pas renforcé. La nuance est grande.
Au final, l'OL ne se présente pas en équipe solidaire et n'est capable que de temps à autre de livrer un bon match comme face à Toulouse ou Saint-Etienne (3-0 à chaque fois), mais aussi des très mauvais comme à Bordeaux ou à Nice avec des défaites 3-1 et 3-0 à la clé.


La saison dernière, conclue sur une 2e place en Ligue 1, pouvait laisser penser à un nouveau départ pour un club qui subissait depuis le départ de Gérard Houllier un déclin sportif qui l'a conduit à être absent en Ligue des Champions durant trois saisons de 2013 à 2015 et avec seulement un quart de finale d'Europa league.
Mais faute de travail constant dans le recrutement, l'OL n'a pas su capitaliser et se retrouve aujourd'hui avec un effectif qui n'a pas de solution sur le banc comme cela a encore été constaté face à La Gantoise quand Hubert Fournier a voulu faire des changements qui au final n'ont rien apporté.


Dans ce constat, ne jouer que les compétitions domestiques sera clairement un mal pour un bien comme le reconnaît Jean-Michel Aulas.
"Il faut mettre toutes nos forces pour nous qualifier de nouveau pour la Ligue des Champions directement comme nous avons pu le faire la saison passée. Pour l'heure, nous sommes en bonne position mais on voit bien que tout ceci est assez fragile et nous allons essayer de nous ressaisir en championnat", dit-il.

Dès vendredi, il faudra remettre l'ouvrage sur le métier contre Montpellier, à Gerland encore.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
AULAS dans tous ses états >>>> le 26/11/2015 à 00:15

il est en colère treize en colère !

https://pbs.twimg.com/tweet_video/CUm5uQEWEAAqo-O.mp4

n'est ce pas LE LOUIS JEROME ?

Signaler Répondre

avatar
Trop de fric le 25/11/2015 à 21:46

Trop de fric , des joueurs avec un petit pois à la place du cerveau . Plus personne ne regarde ces enfants gâtés alors que nous sommes en train de crever économiquement et militairement . C'est honteux de les voir . Ils ne font plus rêver personne . Et une telle disparité de salaire avec l'île commun des mortels : c'est infamant !

Signaler Répondre

avatar
AVEC UN COUP DE PIED AUX F. le 25/11/2015 à 20:51

l'ol sort de la coupe des champions par la petite porte
le Louis Jérome sort de la mairie par la petite porte


Il va falloir qu'il s'habitue à l'étroitessse des portes de sortie où il n'y a personne pour les applaudir ...

L'humilité leur est vraiment nécessaire

Signaler Répondre

avatar
poufpouf le 25/11/2015 à 20:11

ouf la gamelle, trop fort les zonfants.
mais qu'est ce qu'on se marre en attendant, ça faisait un moment, mais étonnant aucun com des pro stade et pro foot, tiens je viens de rembarrer le Jérôme Sturla (découvert par un autre anti stade et alias le louis décines), sur un ancien site pour lequel il nous a sortit sa fameuse tirade.
sûrement qu'il va appeler Aulas pour pleurer ensemble, c’est toujours mieux à deux, ah ah ah..........

Signaler Répondre

avatar
Philou69 le 25/11/2015 à 18:38

ENFIN AULAS A TERRE, IL REJOINDRA PLATOCH
DANS LE CANIVEAU DES FOOTEUX PRETENTIEUX

Signaler Répondre

avatar
AntiFoot le 25/11/2015 à 17:58

comme quoi... le pognon n est pas forcement la clé de la reussite

entre les transferts, les salaires, et le stade... ca sent la fin!

ca fera du bien a ces monstres d orgueil!

Signaler Répondre

avatar
fiifi la gaule le 25/11/2015 à 17:16

pauvres lyonnais tout part a volo attention a la saison de merde ca pue a plein nez les règlements de compte qui risqueraient de plombe la fin de saison

Signaler Répondre

avatar
ben voyons donc! le 25/11/2015 à 15:08

Pour 20 100 Ghezzal n'a pas été le plus mauvais et certainement pas la pipe que vous décrivez. Faut pas dormir au stade, faut regarder. Quant à Darder, Mapou,Morel et Rafael , c'est pour le moment digne de la catastrophe financière et sportive. Pauvre Jma

Signaler Répondre

avatar
zuteso le 25/11/2015 à 14:38

Une équipe lyonnaise, inexistante au niveau européen . Un stade des lumières bradé, le toit ayant été remplacé par une bâche. Un requin en costume qui promettait un stade irréprochable sur le plan écologique, nous jurant qu'il installerait des centaines de mètres carrés de panneaux photovoltaïques.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 25/11/2015 à 12:52

mapou 10M !!!! remboursez !!!!

Signaler Répondre

avatar
chris le 25/11/2015 à 12:40

Bien sr que oui, le Stade des Lumires verra l'Europe : il accueillera les finales europennes de rugby en Mai !!

Signaler Répondre

avatar
20 100 le 25/11/2015 à 12:24

Pour revenir au mach, Fournier va devoir s'expliquer !

Comment titulariser un mec comme Rachid Ghezal en Ligue des champions, ce joueur qui prouve depuis 2 ans qu'il n'a tout simplement pas le niveau de la Ligue 1 !!!!!

De plus, Malbranque ???? pourquoi pas Darder ?!!

Malbranque et Ghezzal ne joue normalement que 5 minutes en encore pas tout le temps en fin d emach et là pour un mach décisif ???!!!! il les met ttulaires ??!!!

Bref toute l'équipe a été mauvaise hier à part Rafael et Valbuena.
Par contre j'étais au stade et mapou me fait vraiment peur !!! J'en viens presque à regretter Bakary Koné c'est pour dire !!
Non mais on s'est fait rouler là c'est pas possible ! C'est son cousin à Mapou c'est pas le mec de Montpellier !!!

Signaler Répondre

avatar
sacristin le 25/11/2015 à 11:01

Une vraie défaite pour le dernier match de ligue des champions à Gerland, et méritée de surcroit.
Faut il y voir un signe du destin pour le nouveau stade ?
Stade des "lumières" qui va devenir le stade des "cierges"
Ça va être plus que chaud pour le p'tit requin en costume.
Il est un âge où on s'arrête pour profiter un peu de la vie, ou alors c'est la vie qui vous avalera, plus dans le coup.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.