Face à Nantes, l’OL a été solide mais inefficace (0-0)

Face à Nantes, l’OL a été solide mais inefficace (0-0)
Jérémy Morel, patron d'une défense lyonnaise bricolée mais efficace - LyonMag

Quelques jours après la débâcle de vendredi face à Montpellier, Hubert Fournier avait souhaité créer un électrochoc ce mardi pour le déplacement de l’OL à Nantes.

Cornet et Bisevac punis, Tolisso et Darder sur le banc, l’entraîneur lyonnais espérait voir des joueurs comme Mvuemba et Malbranque saisir leur chance à l’occasion de la 17e journée de Ligue 1.

Malgré ces changements, l’OL ne réussissait pas à créer le danger sur la cage nantaise. Il faudra attendre la 33e minute pour voir Maxime Gonalons toucher la transversale sur une tête après un corner. Quelques minutes plus tôt, Rafael, visiblement touché, avait été remplacé par Tolisso.

La réponse des Canaris ne tardait pas. 35e minute, Bakary Koné aurait du concéder un penalty après une faute sur Sala mais l’arbitre ne bronchait pas. Puis Lenjani butait sur un Mathieu Gorgelin très inspiré dans les buts (37e). Le jeune gardien, titulaire grâce à la blessure de Lopes, sortait encore promptement à la 42e pour annihiler une action chaude de Sala.

En seconde période, Nantes continuait à mettre la pression sur l’OL, de son côté incapable de se montrer dangereux. Jules Iloki marquait un but à la 57e, justement refusé pour une position de hors-jeu.

Malbranque et Mvuemba au milieu de terrain ne parvenaient pas à alimenter les pointes lyonnaises. Un rôle offert à Rachid Ghezzal en fin de rencontre. Buteur sur coup-franc vendredi, l’Algérien ne faisait pas la différence ce mardi.

Au terme d’une rencontre ultra-terne, où Mathieu Gorgelin a brillé dans les buts lyonnais, contrairement à l’attaque olympienne ridiculement muette, Nantes et Lyon se quittaient sur un score nul 0-0. Il faudra retenir le clean-sheet de l’OL, chose assez rare ces dernières semaines.
Pour son dernier match de championnat à Gerland samedi, face à Angers, auteur d’un match nul face au PSG, il faudra espérer marquer davantage les esprits.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.