OL : un nouveau départ

OL : un nouveau départ
LyonMag

L'OL prend un nouveau départ ce dimanche après-midi (14H15) en 32e de finale de coupe de France à Poitiers contre Limoges, un club de CFA2 (5e division) mais quant à savoir si c'est une nouvelle dynamique qui s'enclenche, il faudra attendre le résultat du match.

Car dans les épreuves de coupes, seule compte la qualification.

La Coupe de France comme la coupe de la Ligue sont des objectifs majeurs de l'Olympique Lyonnais surtout après avoir été sorti des coupes d'Europe dès l'automne.
Toutefois, le PSG se dresse sur la route de l'OL dès les quarts de finale le 13 janvier et évidemment les hommes du nouvel entraîneur Bruno Genesio ne seront pas favoris d'autant que la rencontre se disputera au Parc des Princes.
Reste la coupe de France. Limoges apparaît un adversaire à la portée de l'Olympique Lyonnais mais on sait que cette épreuve est propice aux (mauvaises) surprises de la part des petits face aux gros.


L'OL n'est évidemment en période de confiance après la fin d'année très difficile qu'il a vécue et qui a provoqué le remplacement d'Hubert Fournier par son adjoint Bruno Genesio.
Sa nomination a été accompagnée par un climat de défiance animé par une partie des supporters qui se sont manifestés notamment sur les réseaux sociaux.
On ne sait pas ce que pense l'autre partie silencieuse qui attend de voir les effets de ce mini-changement.


Pour l'heure, Genesio enregistre quelques retours de blessés comme celui de Samuel Umtiti. Il devra en revanche attendre pour voir Alexandre Lacazette, Mathieu Valbuena ou Rafael réintégrer le groupe.
Lacazette et Valbuena devrait pouvoir être aptes pour le premier match au Grand stade dans huit jours contre Troyes. Jordan Ferri est quant à lui suspendu pour le match contre Limoges.
Le nouvel entraîneur lyonnais sait parfaitement que le meilleur mercato d'hiver sera le retour de ces absents dont les défections successives, essentiellement dues à la malchance (traumatismes) et à la fatigue consécutive à l'enchaînement des matches.
Le programme allégé de la coupe d'Europe sera certainement un autre facteur de réussite comme il l'a été la saison dernière.
L'ambition est d'aller chercher une nouvelle qualification européenne que ce soit par le championnat ou les épreuves de coupes nationales.
Lors de la présentation de Bruno Genesio, Jean-Michel Aulas est d'ailleurs resté vague sur le sujet, n'évoquant jamais la 2e place comme impérative alors qu'elle semblait bien l'être en début de saison.


Le meilleur moyen de repartir du bon pied est évidemment de se qualifier contre Limoges pour bien aborder un mois de janvier qualifié de "chargé" par Genesio.
Il est vrai qu'après, il faudra recevoir Troyes dans un contexte festif de nature à déconcentrer les joueurs qui n'auront, de plus, pas de repères dans le nouveau stade.
 L'OL enchaînera avec le PSG, Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard, la réception de Marseille très efficace à l'extérieur, un déplacement toujours particulier à Bastia et peut-être un 16e de finale de coupe de France.

On y verra peut-être plus clair à ce moment-là sur un éventuel choc psychologique toujours espéré après un changement d'entraîneur.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lapalisse le 03/01/2016 à 18:49

Enfin un adversaire de 5ème division à sa taille !

Signaler Répondre

avatar
bdionnage le 03/01/2016 à 14:54

allez l'ol, faites nous rire encore un peu !
même si ça fait couiner le pèrolas

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 03/01/2016 à 13:52

Allez l'OL !!!! Faites nous honneur

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.