Lyon : les victimes d’un prêtre pédophile créent une association pour briser l’omerta

Lyon : les victimes d’un prêtre pédophile créent une association pour briser l’omerta
photo d'illustration - DR

Plusieurs victimes lyonnaises d’un prêtre pédophile ont annoncé avoir créé une association pour "rompre l’omerta".

Intitulée "La parole libérée", cette association est accompagnée d’un site internet. Cette initiative est vouée à devenir "un espace d’expression et de soutien aux victimes des actes de pédophilie qui se sont déroulés au sein du Groupe Saint-Luc de 1970 à 1991", a expliqué François Devaux, le président de l’association, lui-même victime d’agressions sexuelles. "Nous avons fait notre catharsis depuis longtemps, on est juste des lanceurs d’alerte, on le fait pour l’enfance à venir", précise-t-il.

En octobre dernier, le cardinal Barbarin avait indiqué que "plusieurs plaintes avaient été déposées contre un prêtre du diocèse de Lyon. Les faits antérieurs à 1991 impliquent un prêtre diocésain accusé d’agression sexuelle sur plusieurs personnes, alors mineures".

Une enquête préliminaire pour "agression sexuelle" a été ouverte en juillet. Elle concerne des faits remontant aux années 1980 dont un certain nombre pourraient être prescrits. Le prêtre ciblé par cette enquête "n’a plus aucune responsabilité pastorale et tout contact avec les mineurs lui a été interdit", avait affirmé le diocèse en octobre dernier.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
turquoise le 03/03/2016 à 19:38

le Vatican a tout pouvoir même de transmettre le SIDA bien avant ça découverte(1972) alors folie et renvoie de la Commission européenne en fraude je devais mourir dans les 15 jours en 1999
toutes les combinaisons sont permises pour les coït aussi à plusieurs (3) puis avortement de travers nous étions trois je suis resté seul je voulais naître trop tôt
enfant j'allais à la messe un prête me paraissait louche et il est cardinal à Notre Dame de PARIS

Signaler Répondre

avatar
Tino le 23/01/2016 à 20:53

Association dirigé par le PÈRE VERT

Signaler Répondre

avatar
tessog le 23/01/2016 à 11:55

La manière trop généralisée dont est gérée ce genre d'affaire oblige le catholique "normal" à être, non pas catophobe, mais anticlérical militant.; pour aider à sauver l'Eglise d'un système clérical spirituellement obsolète, à la suite de G. Bernanos par exemple.

Signaler Répondre

avatar
tessog le 22/01/2016 à 14:20

Et le rutilant Eric Pépino -trad royaliste anti mariage pour tous- blanchi par la justice en 2015 malgré ses aveux, qu'en a fait le Cardinal?

Signaler Répondre

avatar
Wolinski le 12/01/2016 à 19:48

si les paroissiens etaient plus genereux lors de la quete dominicale,ils pourraient visiter plus souvent l'arriere des estafettes au lieu de ceux des enfants de coeur !!!

Signaler Répondre

avatar
pegida le 12/01/2016 à 14:23

encore une religion de paix et d'amour

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.