Pédophilie dans l'Eglise : La Parole Libérée annonce sa dissolution

Pédophilie dans l'Eglise : La Parole Libérée annonce sa dissolution
Lyonmag.com

L'association La Parole Libérée, dont la vocation était de combattre la pédophilie dans l'Eglise, a annoncé ce vendredi sa dissolution.  

"Les membres du bureau ont voté notre dissolution à l'unanimité", a indiqué François Devaux, le président de l'association, à l'AFP.

La Parole Libérée, basée à Lyon, regroupait des victimes d'agressions sexuelles dans l'Eglise, et est à l'origine des procès de Bernard Preynat et du cardinal Philippe Barbarin. Un combat retracé dans le film de François Ozon, Grâce à Dieu.

A l'AFP, François Devaux a indiqué que "le plus grand aboutissement de l'action des victimes et de la Parole Libérée était l'émergence de la vérité, qui vient avec la création de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique, qui pourra rompre avec l’obscurantisme".

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ah, ah, ah... le 27/03/2021 à 10:31

Opération financière terminée.
On ferme.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 26/03/2021 à 18:19

Et on accuse l'Islamo gauchisme après !!!
Quelle horreur et honte .
Trop de victimes ouvrent la parole et non la paroisse ,pour plusieurs raisons et plusieurs fois ensuite !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.