Affaire Preynat : les évêques de France "prient" pour Barbarin

Affaire Preynat : les évêques de France "prient" pour Barbarin
Photo d'illustration - LyonMag

Visé par des plaintes et l'ouverture d'une enquête judiciaire dans l'affaire Preynat, le cardinal Barbarin a connu des réactions mitigées ce week-end.

Dimanche matin, sur le plateau d'Itélé, Florian Philippot, numéro 2 du Front National a indiqué : "Je souhaite que la justice passe sur ces affaires qui sont très graves, très douloureuses, et que la justice aille évidemment jusqu’au bout".

Yves Jégo (UDI), lui se dit favorable au retrait du cardinal : "Je pense que pour le bien de l'Eglise, ça serait bien qu'il se mette de côté, au moins le temps que la justice ait fait son travail".

Sur Twitter, l'ancienne ministre Roselyne Bachelot a elle directement tancé l'archevêque de Lyon. "Mgr Barbarin défilait contre le mariage homosexuel au motif de protéger les enfants. Il devrait garder ses forces pour de meilleurs combats !", lancait la chroniqueuse TV sur le réseau social.

C'est une réaction plus officielle de l'Eglise qui était attendue durant le weekend : celle de la conférence des évêques de France. Dans un communiqué, elle a d'abord redit "sa profonde compassion et son soutien aux victimes de tels actes". Avant d'assurer Philippe Barbarin de "son soutien et de ses prières".

Dès vendredi, le diocèse de Lyon avait réagi via un communiqué : "le cardinal Philippe Barbarin prend acte avec gravité de l’enquête préliminaire ouverte par le parquet de Lyon pour non dénonciation de crime et mise en danger de la vie d’autrui".

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Un peu de recul le 13/03/2016 à 12:53
Agnès a écrit le 08/03/2016 à 16h22

Suite à la dernière affaire de Villefontaine l'éducation nationale est en train de vérifier les cassiers judiciaires de près de 900 000 personnels.

Certes cela aurait du être fait plus tôt mais ce sont des actes réels contrairement à l'église qui se contente de déclarations de "bonnes" intentions sans aucunes actions concrètes et de prières.

Etes-vous sûre de vous quant à l'inaction de l'Eglise ? :
http://www.koztoujours.fr/toute-la-verite-rien-que-la-verite#footnote_3_20016

Par ailleurs, les prêtres, professeurs et éducateurs (l'ensemble de ceux dont le "métier" les met en contact avec des enfants) représentent environ 3% des pédophiles. Les 97% restants sont dans le cercle intime de la victime : père, grand frère, cousin, oncle, ami de la famille. Contrairement à l'impression qu'on a à cause du battage médiatique, les prêtres et professeurs restent des cas marginaux, heureusement, même si ça reste gravissime.

Signaler Répondre

avatar
Piskas le 10/03/2016 à 13:07

La prière ne suffit pas pour lutter contre l'immoralité ambiante au sein du clergé catholique en France et dans le monde; encore faut-il dire honnêtement et clairement aux prêtres pédophiles et homosexuels qu'ils sont libres d'aller vivre leur choix de vie ailleurs plutôt que de rester là, en train de détruire la foi des autres et l'honneur d'une grande Institution comme l’Église. Il faudra que l’Église de France et de partout sorte de la politique de l'autruche pour assainir les mœurs: ça ne va pas! Ce n'est pas le célibat qui pose problème, car le célibat est naturel, nous sommes nés célibataires et nous mourons célibataires; pourquoi le célibat des prêtres doit devenir un cas pathologique pour embêter le monde entier? Ce sont des prêtres très mal éduqués par leurs parents, moralement vicieux et spirituellement diabolique car ils ne veulent pas démissionner, ils ne veulent pas reconnaître qu'ils trahissent Jésus: ils ne croient pas au mystère de la foi qu'ils célèbrent: pour eux, il n'y a rien après la mort: ni Dieu ni Satan, ni Jésus, ni Paradis et ni l'enfer: c'est pourquoi ils commettent de tels actes abominables!

Signaler Répondre

avatar
Agnès le 08/03/2016 à 16:22
fleur a écrit le 08/03/2016 à 14h32

J'aimerais que l'on soit aussi sévère pour tous les enseignants pédophiles qui ne sont jamais inquiétés au lieu de s'acharner sur l'Eglise. Combien de prêtres pédophiles pour combien d'enseignants pédophiles ??

Suite à la dernière affaire de Villefontaine l'éducation nationale est en train de vérifier les cassiers judiciaires de près de 900 000 personnels.

Certes cela aurait du être fait plus tôt mais ce sont des actes réels contrairement à l'église qui se contente de déclarations de "bonnes" intentions sans aucunes actions concrètes et de prières.

Signaler Répondre

avatar
Béni oui oui le 08/03/2016 à 15:55
fleur a écrit le 08/03/2016 à 14h32

J'aimerais que l'on soit aussi sévère pour tous les enseignants pédophiles qui ne sont jamais inquiétés au lieu de s'acharner sur l'Eglise. Combien de prêtres pédophiles pour combien d'enseignants pédophiles ??

A tiens des qu'on touche (à juste titre) à leur église les grenouilles nous parlent de l'éducation nationale, soit:

Mais contrairement à l'église l'éducation nationale ne protège pas les enseignants pédophiles.

Quand à parler de chiffre soyons précis il y a en France un peu moins de 21 000 prêtres pour un peu plus de 850 000 enseignants soit 40 fois plus.
En proportion il y a donc bien plus de cas de pédophilie dans les rangs de l'église que dans ceux de l'éducation nationale.

Signaler Répondre

avatar
Valère le 08/03/2016 à 15:34

La prière est dangereuse!Surtout si on est jeune avec un curé derrière soi.Qu'on se le dise!

Signaler Répondre

avatar
fleur le 08/03/2016 à 14:32

J'aimerais que l'on soit aussi sévère pour tous les enseignants pédophiles qui ne sont jamais inquiétés au lieu de s'acharner sur l'Eglise. Combien de prêtres pédophiles pour combien d'enseignants pédophiles ??

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesrtt le 08/03/2016 à 11:39

Mais... Mais... C'est plein de chômeurs ici !
No pasaran !

Signaler Répondre

avatar
Coupable le 08/03/2016 à 08:38
Gaston_T a écrit le 07/03/2016 à 18h18

Que ceux qu savent prier prient. Pour l’indépendance de la Justice, pour le respect de la présomption d'innocence qui protège le citoyen Philippe Barbarin et exige des preuves de sa culpabilité. Je dis bien : des preuves. Pas seulement des calomnies. Autrement, à force de réclamer "la tête de Barbarin", on en arrive à faire de l'entrave à la Justice.

C'est beau de réclamer la "justice" pour quelqu'un s'est bien arrangé pour ne pas l'informer en temps et en heure quand c'était nécessaire.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 07/03/2016 à 21:09
Gaston_T a écrit le 07/03/2016 à 18h18

Que ceux qu savent prier prient. Pour l’indépendance de la Justice, pour le respect de la présomption d'innocence qui protège le citoyen Philippe Barbarin et exige des preuves de sa culpabilité. Je dis bien : des preuves. Pas seulement des calomnies. Autrement, à force de réclamer "la tête de Barbarin", on en arrive à faire de l'entrave à la Justice.

Quand le parquet de Lyon ouvre une enquête préliminaire pour non dénonciation de crime et mise en danger de la vie d’autrui c'est pourtant bien pour des soupçons d'entrave à la justice

Signaler Répondre

avatar
Gaston_T le 07/03/2016 à 18:18

Que ceux qu savent prier prient. Pour l’indépendance de la Justice, pour le respect de la présomption d'innocence qui protège le citoyen Philippe Barbarin et exige des preuves de sa culpabilité. Je dis bien : des preuves. Pas seulement des calomnies. Autrement, à force de réclamer "la tête de Barbarin", on en arrive à faire de l'entrave à la Justice.

Signaler Répondre

avatar
Pourris jusqu'a l'os le 07/03/2016 à 15:37
Plume a écrit le 07/03/2016 à 14h15

Un évêque condamné par la justice pour non-dénonciation de crimes pédophiles, on a déjà vu ça en France (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Pican).

Mais que Philippe Barbarin se rassure, il ne sera a priori pas embêté pour si peu. Pierre Pican est resté à son poste pendant les dix années qui ont suivi sa condamnation... L’évêque de Boston Bernard Law a même été promu après que son implication dans plusieurs scandales pédophiles ait été rendue publique.

Je vous conseille d'ailleurs d'aller voir le magnifique film Spotlight, qui vient de recevoir l'Oscar du meilleurs film et qui traite de cette affaire.

A propos de l'affaire Pierre Pican " Interrogé en 2010 sur sa condamnation, il ne fait part d'aucun regret"

Ca en dit long sur leur morale et leur sens des responsabilités

Signaler Répondre

avatar
Plume le 07/03/2016 à 14:15

Un évêque condamné par la justice pour non-dénonciation de crimes pédophiles, on a déjà vu ça en France (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Pican).

Mais que Philippe Barbarin se rassure, il ne sera a priori pas embêté pour si peu. Pierre Pican est resté à son poste pendant les dix années qui ont suivi sa condamnation... L’évêque de Boston Bernard Law a même été promu après que son implication dans plusieurs scandales pédophiles ait été rendue publique.

Je vous conseille d'ailleurs d'aller voir le magnifique film Spotlight, qui vient de recevoir l'Oscar du meilleurs film et qui traite de cette affaire.

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 07/03/2016 à 12:29

Moi je pris pour que toutes ces SUPERSTITIONS Disparaissent. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 07/03/2016 à 12:27

"Mgr Barbarin défilait contre le mariage homosexuel au motif de protéger les enfants. Il devrait garder ses forces pour de meilleurs combats!
— Roselyne Bachelot (@R_Bachelot) March 6, 2016"

Pour l'église il y a les méchants homosexuels et les gentils prêtres pédophiles.

Signaler Répondre

avatar
rip le 07/03/2016 à 12:26

#PrayForBarbare1

Signaler Répondre

avatar
justice pour tous le 07/03/2016 à 10:19

"prient" ou "couvrent" ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.