Une date évènement qui cristallise finalement beaucoup de rancœur dans les banlieues lyonnaises, de nombreuses menaces ont été proférées depuis quelques semaines à l’encontre du rappeur du 92.

 

En cause, le "non-respect des beurettes par Booba" selon le bloggeur de Vénissieux Bassem Braiki. C’est ce dernier qui a lancé le mouvement "pour montrer l’honneur des Lyonnais qui ne se reconnaissent pas les des paroles telles que "mes putes me font du couscous" et qui ne qui ne font qu’attiser la haine entre les communautés". Booba aurait donc manqué de respect.

 

C’était donc le début d’un échange d’amabilités par vidéos virales interposées. Bassem dit Chronic 2 Bass, soi-disant appuyé par "la street lyonnaise", appelle donc à l’annulation du concert, quitte à recourir à des méthodes extrêmes. En effet dans ses différentes prises de parole, il affirme à visage découvert "on va lui n*quer sa grand-mère à Booba", indiquant sans crainte que "si tu tires dans la foule, il y a plus de concert (sic)".

 

 

Un petit jeu auquel Booba a répondu. Pour faire monter la sauce, il a réalisé une courte vidéo pour se payer la tête du bloggeur de Vénissieux. Un faux cri d’effroi qui a eu l’effet escompté sur ses détracteurs…

 

 

Même le phénomène du web Morsay y est allé de son clash, prenant la défense des banlieues lyonnaises et demandant à Booba de les respecter.

 

 

Pas d'annulation de l'évènement

Du côté du Red Room qui organise le concert à Dardilly, ces menaces relayées sur la toile ne sont pas réellement prises au sérieux.

Dans un message publié ce lundi sur les réseaux sociaux, la direction affirme que "Booba est déjà venu cinq fois, ça s’est toujours bien passé, et nous remercions la clientèle pour cela". La boite de nuit de Dardilly qui accueillera jusqu’à 800 personnes assure qu’un "bon effectif de sécurité" sera déployé. Ainsi le nombre de vigiles passera de 8 à 20.

 

Contactée, la boîte rajoute que "les forces de l’ordre seront également présentes pour le bon déroulement de la soirée".

Une position que n’ont pas souhaité commenter les brigades de gendarmerie de Dardilly et de l’Arbresle. "Silence radio" sur les mesures de sécurité mises en place pour contenir l’hypothétique foule hostile à Booba. Bassem Braiki promettait pas moins de 200 personnes de Vénissieux pour faire annuler le show. Et espérait convaincre d’autres quartiers de la Métropole de les suivre. Bluff ?

 

Pour le moment, la préfecture du Rhône n’a pas l’intention d’interdire l’événement.

 

Le Red Room appelle donc ses clients "à venir faire la fête dans la bonne humeur".

Cette fronde des banlieues lyonnaises contre un concert de Booba à Dardilly

A la base ce ne devait être qu’un simple concert de rap. Celui que l’on surnomme "le Duc du Boulogne" Booba, est attendu ce vendredi soir au Red Room de Dardilly.

Cette fronde des banlieues lyonnaises contre un concert de Booba à Dardilly
Booba - DR
19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
thomaslyon le 26/03/2016 à 18:20

j'espere que bassem braiki figurera dans vos "lyonnais de l'annee" mdrr

Signaler Répondre

avatar
Juayd1 le 26/03/2016 à 14:35

Et après Bassem Braiki pleurnichera qu'il ne trouve pas de travail lorsqu'un patron tapera son nom sur google et qu'il verra un attardé de 35 ans organiser des émeutes pour un motif ridicule. Comment se griller à vie, BRAVO génie ! Encore de longues années dans des tours en béton à vivre et manger du caca.

Signaler Répondre

avatar
En vrai le 25/03/2016 à 20:40

Ya pas d'intéret mais ya d'interNet

Signaler Répondre

avatar
laurya le 25/03/2016 à 17:35

Pfffff bas de gamme

Signaler Répondre

avatar
Morray le 25/03/2016 à 16:32
mORsaY a écrit le 25/03/2016 à 16h00

FAIT pas le cho Seb lol

j'vais t'cliquer ta tête avc une grue yougoslave krkr

Signaler Répondre

avatar
mORsaY le 25/03/2016 à 16:00
Seb a écrit le 25/03/2016 à 15h53

Big up aux rouenliens et rouenliennes mdrrrrrrr

FAIT pas le cho Seb lol

Signaler Répondre

avatar
Seb le 25/03/2016 à 15:53

Big up aux rouenliens et rouenliennes mdrrrrrrr

Signaler Répondre

avatar
Boubi le 25/03/2016 à 15:31

Bordel, quand on rentre sur la piste......

Signaler Répondre

avatar
PIPO le 25/03/2016 à 13:50

Ca fait plus d'un mois qu'on entend parler de cette pauvre soirée....mentalement ils ont touché le fond...

Signaler Répondre

avatar
titou23 le 25/03/2016 à 13:00

Booba le pseudo gangster né avec une cuillère en argent dans la bouche et bassem le cas social ( un peu plus authentique tout de même ) bref comme le disait un autre intervenant on parle là de trentenaires et presque 40 même je crois pour le parisien ils n'ont honte de rien ces gens là. Doivent être habités par Satan! Sinon rien de plus intéressant à Lyon en ce moment?

Signaler Répondre

avatar
De grands enfants ! le 25/03/2016 à 12:47

Ce personnage de Bassem est un vrai mytho. Il faut regarder parfois ces vidéos. Il critique BOOBA mais il ne fait que d'insulter "les beurettes" (ce sont ses paroles). Il attise la haine entre les gens. Il est grossier, insultant, dans une de ses vidéos il dit qu'il faut tirer sur la foule ! ce mec est un malade. Il porte déjà un bracelet électronique, et il vient d'être condamné à 5 mois de prison ferme pour insulte etc... à la piscine de la Duchère.
Je le croisais parfois sur la Duchère, et franchement aucune envie de le connaître.
Ce personnage de Bassem est une vrai calamité.

Signaler Répondre

avatar
FLUTE2PAN le 25/03/2016 à 10:48

J'arrive plus à comprendre cette ambiance malsaine..jvois pas l'interet de booba de dire des trucs comme ca..mais bon ..triste de voir ce qu'es devenu le hiphop ...(du clubbing)
Allez bonne soirée!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
vbl le 25/03/2016 à 09:16

les antifas ne crient pas au scandale et ne demandent pas l'annulation?

Signaler Répondre

avatar
NVB obs le 25/03/2016 à 08:28

Epatant de voir dans vos articles le lien avec celui disant que Vallaud-Belkacem aime Booba....

Signaler Répondre

avatar
No comment le 25/03/2016 à 08:28

La France de demain !!

No comment !!

Signaler Répondre

avatar
demeurés le 25/03/2016 à 08:19

"les forces de l’ordre seront également présentes pour le bon déroulement de la soirée".

Dans le contexte actuel mobiliser les forces de l'ordre pour ce genre d'événement est un scandale. Volià où passent nos impots !... Pauvre pays.

Signaler Répondre

avatar
Du côté de Nogent... le 25/03/2016 à 08:18

Moi, je préfèrerais une soirée accordéon où on jouerait :"le petit vin blanc! ..qu'on boit sous les tonnelles...quand les filles sont belles.."

Signaler Répondre

avatar
Airmax le 25/03/2016 à 08:00

Jalousie ou buzz....
Soi on considere que les rappeurs sont des personnages comme dans les films... Et on prend ca au 8em degree
Soit çe sont leurs idees profonde, et donc n prend leurs histoires de putes, drogues, flingues, meurtre,.... Au serieu et la justice s en mele

Mais personnellemnt, je ne vois la que des frustres qui tentent d exister

Nb: de memoire, il n y a pas de rappeurs connus a Lyon

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 25/03/2016 à 05:52

il faut preciser que les 2 heros de cette histoire sont ages de 35 et 40 ans. ridicule !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.