Une nouvelle exposition rafraichissante au Musée des Confluences

Une nouvelle exposition rafraichissante au Musée des Confluences
LyonMag

Après une expédition menée en 2015 en Antarctique par le réalisateur Luc Jacquet et son association Wild-Touch, un bout de la terre Adélie s’invite au Musée des Confluences.

L’exposition « Antarctica » propose un voyage au Pôle Sud à partir de ce mardi. Entre phoques, manchots empereurs et autres espèces animales encore méconnues du grand public, le projet propose une totale immersion dans les terres reculées du monde. "Le froid vous rattrape vite sur la banquise et l’état de contemplation devient vite compliqué car c’est physiquement trop dur. Aujourd’hui, on se détache de ça : on redécouvre la dimension et la beauté de l’Antarctique comme on ne l’a jamais ressentie" analyse le réalisateur de "La Marche de l’Empereur", Luc Jacquet.


Le grand public pourra donc découvrir et observer des animaux encore jamais illustrés, photographiés par des plongeurs sous la banquise, et sans en subir les grands froids. Quelques courants d’air frais seront cependant au rendez-vous pour conserver l’atmosphère où seuls les cris de phoques viendront briser le calme.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.