Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le cardinal Barbarin - LyonMag

Pédophilie : Barbarin reconnaît “des erreurs” et dévoile des mesures pour le diocèse de Lyon

Le cardinal Barbarin - LyonMag

C’était une réunion à huis-clos dont presque rien n’a immédiatement fuité ce lundi.

Dans l’après-midi, le cardinal Philippe Barbarin avait convié l’intégralité des prêtres du diocèse de Lyon au centre Valpré d’Ecully pour évoquer les affaires de pédophilie et d’agressions sexuelles présumées dont les médias se font l’écho depuis plusieurs mois.

 

Sur les 600 hommes d’Eglise attendus, 220 sont finalement venus écouter l’archevêque de Lyon. Ses propos sont partiellement rapportés dans un communiqué du diocèse publié à l’issue de la réunion éculloise.

 

"Le cardinal a notamment reconnu que le diocèse avait commis des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres. Le cardinal a rappelé l’importance, pour les victimes d’abus sexuels commis par des clercs, de voir reconnu leur droit à la vérité et à la Justice. Elles doivent ainsi pouvoir compter sur l’écoute et le soutien du diocèse. Le cardinal a également souligné la confiance que portait le diocèse dans la Justice, pour faire toute la vérité dans les différentes affaires dont elle est saisie. Enfin, le cardinal a redit sa confiance aux prêtres qui accomplissent leur mission dans un grand dévouement et dans la fidélité à leur état de vie", précise le communiqué.


Après cette prise de parole, Mgr Barbarin a présenté les mesures que prend le diocèse pour prévenir toute nouvelle affaire, mais surtout, mieux assister les victimes présumées et en finir avec des méthodes jugées archaïques. Une cellule d’écoute voit le jour avec une ligne téléphonique (04 78 81 48 45) au bout de laquelle des psychologues cliniciens répondront et pourront arranger un rendez-vous avec un membre du diocèse. "La victime pourra être accompagnée jusqu’au dépôt d’une plainte, si nécessaire".


Finie donc la méthode "Régine Maire", la déléguée épiscopale qui s’était notamment chargée de recevoir les victimes du père Preynat. Et qui avait une fois organisé une rencontre entre le prêtre et un ancien scout, conclue par une prière commune.

 

Un "collège d’experts", composé d’un magistrat, d’un psychiatre, d’une psychanalyste, d’un médecin, d’un canoniste, d’une assistante sociale, d’un père et d’une mère de famille et du vicaire général modérateur, sera chargé d’"étudier et analyser le cas de certains prêtres dont la situation est problématique au regard de leur activité pastorale, de la loi civile ou canonique dans le domaine affectif et sexuel".
D’ici le 30 juin, il devra rendre son avis sur un certain nombre de dossiers dans le diocèse de Lyon. Avant peut-être que ce dernier n’engage des procédures canoniques.

 

Le cardinal Barbarin a également promis à tous les membres du diocèse la possibilité d’être accompagné psychologiquement. Car certains, extérieurs aux affaires, ont certainement mal vécu la tornade médiatique qui a frappé l’Eglise.

 

Puis, d’autres mesures verront le jour à la rentrée. Il pourrait y avoir du changement dans les formations des hommes d’Eglise, avec ponctuellement l’intervention de victimes de pédophilie.
Mais aussi l’établissement de "nouveaux critères pour les futures nominations et pour l’accueil de prêtres arrivant en mission dans le diocèse de Lyon". Quels seraient ces critères, si ce n’est de pas avoir d’antécédents ou de casseroles ?

Enfin, le diocèse promet d’autres mesures encore floues qui relèvent davantage de la com’ comme "intensifier la prévention" ou "favoriser l’accompagnement, offert à tous et en particulier aux prêtres".

 

25 avril, jour fondateur pour le diocèse de Lyon ? Pour les victimes présumées et celles qui ont également porté plainte contre l’archevêque, pas encore.



Tags : preynat | prêtre pédophile | barbarin | diocese |

Commentaires 17

Déposé le 17/05/2016 à 14h10  
Par Question? Citer

Barbarin démission a écrit le 27/04/2016 à 07h11

A peine un tiers des prêtres convoqués étaient présent:

C'est soit un désaveux majeur à l’égard de leur cardinal.

Soit que les deux tiers des prêtres du diocèse n'en n'ont rien à faire.

Mais dans les deux cas l'autorité et la représentativité de barbarin n'est plus crédible.

Et que pense donc papy françois de ces absences manifeste des prêtres à cette grande messe de la communication

Déposé le 27/04/2016 à 07h11  
Par Barbarin démission Citer

A peine un tiers des prêtres convoqués étaient présent:

C'est soit un désaveux majeur à l’égard de leur cardinal.

Soit que les deux tiers des prêtres du diocèse n'en n'ont rien à faire.

Mais dans les deux cas l'autorité et la représentativité de barbarin n'est plus crédible.

Déposé le 26/04/2016 à 19h28  
Par idiocèse Citer

Gros boulot du cabinet de gestion de crise payé par le diocèse (enfin par ses fidèles), transformer la "non dénonciation de viols sur mineurs" en "erreur de gestion" trop fort !!!

Déposé le 26/04/2016 à 19h07  
Par François Brun des Cieu Citer

Spammb a écrit le 26/04/2016 à 16h43

...." Le cardinal a rappelé l’importance, pour les victimes d’abus sexuels commis par des clercs, de voir reconnu leur droit à la vérité et à la Justice. Elles doivent ainsi pouvoir compter sur l’écoute et le soutien du diocèse..."

Non non non ! ça va pas du tout ! La demarche c'est : signalement au Procureur de la Republique pour suscitions d'abus sexuels et ensuite la Justice fera son travail, Môssieur le Cardinal ! .
Non mais ... ."compter sur l'écoute et le soutien du diocese" pour voir reconnaître son droit à la justice ! mais je cauchemarde,là ! Il est pire que ce que je pensais, ce Barbarin !

D'ici le 30 juin , les dossiers vont être examinés et les décisions seront prises ......le nombre de curé va se réduire ...enfin il n'y a aucun risque quand on voit la composition de la commission , toute trés "catholique" .....Est ce que le fait de comparer l'homosexualité à la zoophilie n'est-il pas condamnable ? Abriter comme chapelain , un clerc qui compare les victimes du Bataclan à leurs agresseurs ?
Cela est une faute qui révèle la haine , l'intolérance et qui nous aide à comprendre le peu d'intérêt pour punir la pédophilie ecclésiale qui perdure depuis longtemps , sans compter l'homosexualité , le concubinage ! L'Église est devenu une secte , fréquentée par des vieillards "sépulcres blanchis" ! J'ai assisté à St Nizier à la bénédiction des animaux , à l'appel au nom de l'Église Catholique et Universel à se mobiliser à la manif pour tous ! J'ai vu ce prêtre du troisiéme qui recrutait sur internet des hommes défendu par les paroissiens ! Tous les signes avancées de sa transformation accélérée en secte sont la : avez vous vu Barbarin photographié tenant l'ostensoire , l'avez vous entendu parler de sexualité Chez les Lazaristes ......

Déposé le 26/04/2016 à 16h43  
Par Spammb Citer

...." Le cardinal a rappelé l’importance, pour les victimes d’abus sexuels commis par des clercs, de voir reconnu leur droit à la vérité et à la Justice. Elles doivent ainsi pouvoir compter sur l’écoute et le soutien du diocèse..."

Non non non ! ça va pas du tout ! La demarche c'est : signalement au Procureur de la Republique pour suscitions d'abus sexuels et ensuite la Justice fera son travail, Môssieur le Cardinal ! .
Non mais ... ."compter sur l'écoute et le soutien du diocese" pour voir reconnaître son droit à la justice ! mais je cauchemarde,là ! Il est pire que ce que je pensais, ce Barbarin !

Déposé le 26/04/2016 à 16h21  
Par Osbcurantisme toujours Citer

Pédophilie dans l'Essonne, l'Education Nationale se blanchit elle-même! a écrit le 26/04/2016 à 16h13

On n'est jamais mieux servi que par soi-même!
la mission administrative blanchit la Commission fautive "d'aveuglement" selon la Ministre!

Combien de plaintes déposées contre BELKACEM?
Pas une seule? Et comment ça se fait? Ah oui c'est vrai elle est pour la Loi TAUBIRA, la PMA gratuite pour les lesbiennes

Selon que vous soyez catho ou pas, les jugements mediatico politique vous rendront "blanc" ou "noir"!

lu dans le Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/19/01016-20160219ARTFIG00292-essonne-deja-condamne-en-angleterre-un-professeur-pedophile-mis-en-examen.php

"Pourtant, en 2007, de retour en France, la commission administrative paritaire (qui compte des représentants du personnel et de l'administration) conclut à l'unanimité de ses 35 membres à l'absence de sanction, constatant que «la matérialité des faits reprochés à cet enseignant (est) sujette à caution et que le doute (doit) lui profiter». Le professeur est ainsi réintégré et retrouve le chemin du collège.

"l'affaire en question est «intolérable», selon les mots de la ministre. Un professeur de mathématiques de 55 ans, du collège Blaise Pascal de Villemoisson-sur-Orge (91) dans l'académie de Versailles, a été déféré devant un juge d'instruction pour les chefs d'accusation suivants: agression sexuelle sur mineur de 15 ans, enregistrement d'images pornographiques avec mineur de 15 ans, consultation en contrepartie d'un paiement de sites internet à caractère pédopornographique... Placé en détention en provisoire, il a été suspendu de ses fonctions.

Mais l'Éducation nationale savait. Car le professeur avait des antécédents, certes en dehors de ses activités d'enseignant, en dehors même du territoire français, mais l'institution savait. En 2006, alors directeur de colonie de vacances en Angleterre, il avait été condamné par un tribunal britannique à 15 mois de prison «pour relations sexuelles avec un enfant à partir d'une position de confiance et voyeurisme», assortis d'une interdiction à exercer auprès des mineurs. Il est alors contraint d'avertir son employeur, l'Éducation nationale, de son absence, pour cause d'incarcération. "


"Le suspect, rapidement identifié, a été interpellé le 17 février à son domicile de Sainte-Geneviève-des-Bois. En garde à vue, il a reconnu «des pulsions homosexuelles à tendance pédophile envers de jeunes garçons d'une douzaine d'années». Ces dernières années, il avait fait plusieurs voyages dans le Sud-Est asiatique . "

"Contrairement à l'affaire Romain Farina, à Villefontaine, où l'Éducation nationale n'avait pas été informée par les services judiciaires de la condamnation de l'enseignant, à Villemoisson-sur-Orge, l'Éducation nationale était avertie. «Cet aveuglement devant des faits aussi graves ne peut rester sans suite (...) La seule sanction pour des faits aussi graves, c'est la révocation», a martelé la ministre, qui a diligenté une enquête administrative. Les 35 membres de la commission paritaire seront appelés à se justifier. "

Conclusion de l'enquête administrative : "c'est pas de leur faute"!

Le bon sens suffisait à empêcher ce qui s’est produit.
La morale était suffisante pour ne pas que cela arrive.
Le respect des autres, une valeur universelle pour éviter le pire.
Le droit, au sens littéral du terme, est parfaitement clair sur le sujet.
Mais voilà, toutes ces choses qui font que nous sommes des êtres civilisés, n’embarrassent guère l’église et le plus haut niveau de sa hiérarchie.
Et ce n’est pas une énième soi-disant prise de conscience, à grand renfort de mesures symboliques alors même, comme on a pu le constater que l’essentiel n’était pas réalisé qui y changera quoi que ce soit.
Les dernier propos tenus hier par Jean Lacombe, prêtre à Villeurbanne avant la réunion en disent trop long sur les réticences à regarder les vérités en face et donc l’impossibilité à résoudre la moindre problématique :
«Je ne comprends pas pourquoi ils ont attendu si longtemps. A l'époque, ils disaient être les chouchous du père Preynat, ils en étaient fiers. Alors est-ce que ces gamins étaient très normaux? Être fier quand on se fait peloter, ça me paraît curieux»

Déposé le 26/04/2016 à 16h20  
Par Retourne à l'église te faire e.... Citer

Pédophilie dans l'Essonne, l'Education Nationale se blanchit elle-même! a écrit le 26/04/2016 à 16h13

On n'est jamais mieux servi que par soi-même!
la mission administrative blanchit la Commission fautive "d'aveuglement" selon la Ministre!

Combien de plaintes déposées contre BELKACEM?
Pas une seule? Et comment ça se fait? Ah oui c'est vrai elle est pour la Loi TAUBIRA, la PMA gratuite pour les lesbiennes

Selon que vous soyez catho ou pas, les jugements mediatico politique vous rendront "blanc" ou "noir"!

lu dans le Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/19/01016-20160219ARTFIG00292-essonne-deja-condamne-en-angleterre-un-professeur-pedophile-mis-en-examen.php

"Pourtant, en 2007, de retour en France, la commission administrative paritaire (qui compte des représentants du personnel et de l'administration) conclut à l'unanimité de ses 35 membres à l'absence de sanction, constatant que «la matérialité des faits reprochés à cet enseignant (est) sujette à caution et que le doute (doit) lui profiter». Le professeur est ainsi réintégré et retrouve le chemin du collège.

"l'affaire en question est «intolérable», selon les mots de la ministre. Un professeur de mathématiques de 55 ans, du collège Blaise Pascal de Villemoisson-sur-Orge (91) dans l'académie de Versailles, a été déféré devant un juge d'instruction pour les chefs d'accusation suivants: agression sexuelle sur mineur de 15 ans, enregistrement d'images pornographiques avec mineur de 15 ans, consultation en contrepartie d'un paiement de sites internet à caractère pédopornographique... Placé en détention en provisoire, il a été suspendu de ses fonctions.

Mais l'Éducation nationale savait. Car le professeur avait des antécédents, certes en dehors de ses activités d'enseignant, en dehors même du territoire français, mais l'institution savait. En 2006, alors directeur de colonie de vacances en Angleterre, il avait été condamné par un tribunal britannique à 15 mois de prison «pour relations sexuelles avec un enfant à partir d'une position de confiance et voyeurisme», assortis d'une interdiction à exercer auprès des mineurs. Il est alors contraint d'avertir son employeur, l'Éducation nationale, de son absence, pour cause d'incarcération. "


"Le suspect, rapidement identifié, a été interpellé le 17 février à son domicile de Sainte-Geneviève-des-Bois. En garde à vue, il a reconnu «des pulsions homosexuelles à tendance pédophile envers de jeunes garçons d'une douzaine d'années». Ces dernières années, il avait fait plusieurs voyages dans le Sud-Est asiatique . "

"Contrairement à l'affaire Romain Farina, à Villefontaine, où l'Éducation nationale n'avait pas été informée par les services judiciaires de la condamnation de l'enseignant, à Villemoisson-sur-Orge, l'Éducation nationale était avertie. «Cet aveuglement devant des faits aussi graves ne peut rester sans suite (...) La seule sanction pour des faits aussi graves, c'est la révocation», a martelé la ministre, qui a diligenté une enquête administrative. Les 35 membres de la commission paritaire seront appelés à se justifier. "

Conclusion de l'enquête administrative : "c'est pas de leur faute"!

Qui est allé réveillé ce fanatique.

Déposé le 26/04/2016 à 16h13  
Par Pédophilie dans l'Essonne, l'Education Nationale se blanchit elle-même! Citer

On n'est jamais mieux servi que par soi-même!
la mission administrative blanchit la Commission fautive "d'aveuglement" selon la Ministre!

Combien de plaintes déposées contre BELKACEM?
Pas une seule? Et comment ça se fait? Ah oui c'est vrai elle est pour la Loi TAUBIRA, la PMA gratuite pour les lesbiennes

Selon que vous soyez catho ou pas, les jugements mediatico politique vous rendront "blanc" ou "noir"!

lu dans le Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/19/01016-20160219ARTFIG00292-essonne-deja-condamne-en-angleterre-un-professeur-pedophile-mis-en-examen.php

"Pourtant, en 2007, de retour en France, la commission administrative paritaire (qui compte des représentants du personnel et de l'administration) conclut à l'unanimité de ses 35 membres à l'absence de sanction, constatant que «la matérialité des faits reprochés à cet enseignant (est) sujette à caution et que le doute (doit) lui profiter». Le professeur est ainsi réintégré et retrouve le chemin du collège.

"l'affaire en question est «intolérable», selon les mots de la ministre. Un professeur de mathématiques de 55 ans, du collège Blaise Pascal de Villemoisson-sur-Orge (91) dans l'académie de Versailles, a été déféré devant un juge d'instruction pour les chefs d'accusation suivants: agression sexuelle sur mineur de 15 ans, enregistrement d'images pornographiques avec mineur de 15 ans, consultation en contrepartie d'un paiement de sites internet à caractère pédopornographique... Placé en détention en provisoire, il a été suspendu de ses fonctions.

Mais l'Éducation nationale savait. Car le professeur avait des antécédents, certes en dehors de ses activités d'enseignant, en dehors même du territoire français, mais l'institution savait. En 2006, alors directeur de colonie de vacances en Angleterre, il avait été condamné par un tribunal britannique à 15 mois de prison «pour relations sexuelles avec un enfant à partir d'une position de confiance et voyeurisme», assortis d'une interdiction à exercer auprès des mineurs. Il est alors contraint d'avertir son employeur, l'Éducation nationale, de son absence, pour cause d'incarcération. "


"Le suspect, rapidement identifié, a été interpellé le 17 février à son domicile de Sainte-Geneviève-des-Bois. En garde à vue, il a reconnu «des pulsions homosexuelles à tendance pédophile envers de jeunes garçons d'une douzaine d'années». Ces dernières années, il avait fait plusieurs voyages dans le Sud-Est asiatique . "

"Contrairement à l'affaire Romain Farina, à Villefontaine, où l'Éducation nationale n'avait pas été informée par les services judiciaires de la condamnation de l'enseignant, à Villemoisson-sur-Orge, l'Éducation nationale était avertie. «Cet aveuglement devant des faits aussi graves ne peut rester sans suite (...) La seule sanction pour des faits aussi graves, c'est la révocation», a martelé la ministre, qui a diligenté une enquête administrative. Les 35 membres de la commission paritaire seront appelés à se justifier. "

Conclusion de l'enquête administrative : "c'est pas de leur faute"!

Déposé le 26/04/2016 à 15h59  
Par BELKACEM : circulez y a rien à voir! Citer

L'Hypocrisie de BELKACEM!

tout en reconnaissant une erreur d'appréciation grave...Elle couvre les 35 personnes de la commission qui ont remis devant des élèves un pédophile condamnée a 18 mois de prison en UK et qui a récidivé et a été arrêté en février ... d'après la "mission" mis en place "la commission manquait d'éléments d'appréciations"...circulez y a rien à voir!

Et ça se permet de vouloir faire la leçon aux autres!

http://www.liberation.fr/video/2016/04/22/pedophilie-une-erreur-d-appreciation-grave-pour-najat-vallaud-belkacem_1447976

Déposé le 26/04/2016 à 14h12  
Par Satan Citer

Et le diable dans tout çà ? Nulle part, y'a rien à voir, circulez...

Déposé le 26/04/2016 à 13h47  
Par Merci pour ces "bonnes" paroles Citer

Quelques petites erreurs, cher cardinal Barbarin?
Et qui les aurait commise, dites-vous? Oh, le diocèse, bien sûr!
Mais qui ne commet jamais d'erreurs, je vous le demande? C'est parfaitement normal! Heureusement ce n'étaient que des erreurs et pas des FAUTES DEVANT DIEU!

Déposé le 26/04/2016 à 12h30  
Par Tous pourris Citer

Certains, interrogés ce lundi avant la réunion par l'AFP, se sont toutefois montrés moins à l'écoute vis à vis des victimes. Voire injurieux.
«Je ne comprends pas pourquoi ils ont attendu si longtemps. A l'époque, ils disaient être les chouchous du père Preynat, ils en étaient fiers. Alors est-ce que ces gamins étaient très normaux? Être fier quand on se fait peloter, ça me paraît curieux», a notamment indiqué Jean Lacombe, prêtre à Villeurbanne.

Avec de tels propos tenus de manière officielle on imagine ce qui peut se dire à huit clos

Déposé le 26/04/2016 à 09h35  
Par Catholibans Citer

Immonde a écrit le 26/04/2016 à 09h05

Non dénonciation de viols sur mineur chez barbare 1 ça se transforme en:

"erreurs dans la gestion"

On est au niveau du "point de détail" de le pen.

Comme le disait le prêtre Benedict Groeschel en 2012:

"Ce sont les enfants qui séduisent les prêtres"

http://tempsreel.nouvelobs.com/les-internets/20120831.OBS0930/quand-un-pretre-accuse-les-enfants-de-seduire-les-pedophiles.html

Déposé le 26/04/2016 à 09h05  
Par Immonde Citer

Non dénonciation de viols sur mineur chez barbare 1 ça se transforme en:

"erreurs dans la gestion"

On est au niveau du "point de détail" de le pen.

Déposé le 26/04/2016 à 08h34  
Par Mouarfff Citer

soutien a écrit le 25/04/2016 à 22h16

idiocese rime avec idiot

Oui mais surtout avec "diocèse"

Déposé le 25/04/2016 à 22h16   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par soutien Citer

idiocese rime avec idiot

Déposé le 25/04/2016 à 20h12  
Par idiocèse Citer

"....Barbarin a également promis à tous les membres du diocèse la possibilité d’être accompagné psychologiquement. Car certains ont certainement mal vécu la tornade médiatique qui a frappé l’Eglise....."

Les pauvres chouchous, que dire alors de ce qu'ont vécu les victimes?

Mais pour elles pas d'accompagnement psychologique prévu par le diocèse.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.