"Est-ce que ces gamins étaient très normaux ?" : deux prêtres lyonnais ironisent sur la pédophilie

"Est-ce que ces gamins étaient très normaux ?" :  deux prêtres lyonnais ironisent sur la pédophilie

Lundi, on ne pouvait pas dire qu’il y avait un front commun au sein des prêtres lyonnais alors que le cardinal Barbarin les conviait à Ecully pour faire un point sur les affaires de pédophilie.

Sur les 600 hommes saints espérés, plus de 200 avaient fait le déplacement. Certains ont accueilli avec intérêt les mesures prônées par l’archevêque de Lyon pour prévenir toute nouvelle dérive. D’autres étaient plus sceptiques et avaient pris leur plume pour tancer l’association de victimes La Parole Libérée.


Et enfin, deux prêtres se sont amusés à tenir des propos ahurissants aux journalistes faisant le pied de grue lundi devant le centre Valpré. L’AFP rapporte d’abord une conversation entre un prêtre retraité et les médias. Georges Favre lance cette plaisanterie : "Ma position ? Je n’ai pas violé beaucoup d’enfants; je suis assez clean à ce sujet-là. Heureusement, parce que vous auriez pu en faire partie, comme vous êtes très jeunes les uns et autres". Classe.

Le second est également déroutant : Jean Lacombe, qui officie à Villeurbanne, rejette la faute sur les victimes présumées du père Preynat : "A l’époque, ils disaient être les chouchous du père Preynat, ils en étaient fiers. Alors est-ce que ces gamins étaient très normaux ? Être fier quand on se fait peloter, ça me paraît curieux".

A croire que le discours de Mgr Barbarin n’a pas été bien compris par certains. Le Primat des Gaules a réagi avec vigueur ce mardi, exigeant des prêtres qu’ils "présentent leurs excuses", comme l’a dévoilé le directeur de cabinet du cardinal sur Twitter. Il dénonce "des propos inadmissibles".

Ce n'est pas la première fois ces derniers mois que Philippe Barbarin doit reprendre un prêtre de son diocèse. Pour rappel, après les attentats de novembre, le père Benoit avait laissé entendre dans une tribune que les victimes du Bataclan l’avaient bien cherché.


Georges Favre, prêtre retraité, avant la réunion organisée par Ph.Barbarin

0-50 sur 119 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le revers de la médaille le 20/05/2016 à 08:43
Oui ! a écrit le 20/05/2016 à 06h23

bah les merdias écrivent soixante articles par jour pour cette affaire mais je n'ai jamais entendu ou lu un papier par rapport aux pratiques pédophiles inhérentes à la pratique de l'islam.

tout simplement.

Il est normal que les médias s'intéressent à "nos racines chrétiennes", puisque l'église s'auto revendique comme la première religion de France...

Quand à rien avoir "entendu ou lu sur l'islam" rassurez vous dès qu'une affaire apparaitra la fachosphère catholique ne manquera pas d'inonder la toile.

Signaler Répondre

avatar
Oui ! le 20/05/2016 à 06:23
Nanmaissansdec a écrit le 18/05/2016 à 17h41

Putain mais en quoi exactement une saloperie en justifie une autre ?

bah les merdias écrivent soixante articles par jour pour cette affaire mais je n'ai jamais entendu ou lu un papier par rapport aux pratiques pédophiles inhérentes à la pratique de l'islam.

tout simplement.

Signaler Répondre

avatar
Nanmaissansdec le 18/05/2016 à 17:41
virginia a écrit le 06/05/2016 à 19h11

Et les islamistes qui épousent des fillettes de 13 ans c'est quoi ??

Putain mais en quoi exactement une saloperie en justifie une autre ?

Signaler Répondre

avatar
bob le 17/05/2016 à 18:28

un rappel à la loi de la république pour tous :

Le fait, pour quiconque ayant connaissance d'un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

Signaler Répondre

avatar
bob le 17/05/2016 à 18:20
Le Pape François soutient Mgr BARBARIN! a écrit le 16/05/2016 à 21h33

Un camouflet pour tous les lyncheurs catrholiques de Mgr BARBARIN!

AH AH AH ! vous etes completement à coté de la plaque !
Un vrai comique de l'absurde , excellent !
Non parce que si "camouflet" comme vous dites (oulala, c'est terrrrrible ca , le ca-mou-flet , hi hi ) il y a , c'est surtout pour l'église elle meme.
L'eglise qui demontre sa totale incapacité à se reformer, son obscurantisme, son traditionalisme rigoriste e plus absolu et son irrespect complet des hommes au nom du système totalitaire religieux.
El chef de l'omerta l'a dit :" rien ne bouge, barbarin pas bougé, on fait comme toujours, depuis des siecles et des siecles, et si tout va bien , ca va passer comme une lettre à la poste !" Merci Francois pour ce beau moment d'intelligence, de pertinence, de réactivité et de reformisme.
S'il y a bien un truc qui ne sera jamais reformé , c'est l'eglise.
On en sera au 40h par semaine, aux familles multiparentales, à la monnaie mondiale et à la fin des frontieres que l'eglise n'aura pas bougé d'un seul unique micro iota.
Rien
Nada.
Total absence de prise de conscience . Pour des gars qui passent leurs temps à déblatérer sur des bouquins ecrits 400 ans apres la vie du héros (qui meure , ressuscite fait de la boulangerie multiplicatrice et marche sur l'eau, c'est démentiel non ? Goldorak est moins délirant finalement !!) et dont les chefs sont diplomés de licence de philo à la fac, fallait pas s'attendre à du haut niveau, évidemment.
Heureusement, nous vivons l'epoque formidable , en France en tout cas,( pas dans les grandes démocraties theocratiques d'IRAN , de SYRIE et de l'EI, toutes dirigées au nom de la religion monotheiste locale) qui nous permet de voter , d'etre libre individuellement et responsable individuellement de nos actes et décisions (sauf babar , un !!) , donc en démos cratie.
J'adore

Signaler Répondre

avatar
Le Pape François soutient Mgr BARBARIN! le 16/05/2016 à 21:33

Un camouflet pour tous les lyncheurs catrholiques de Mgr BARBARIN!

Signaler Répondre

avatar
T'as a certainement du voir le vierge toi le 09/05/2016 à 12:24
virginia a écrit le 06/05/2016 à 19h11

Et les islamistes qui épousent des fillettes de 13 ans c'est quoi ??

En France? et couvert en plus par les institutions?

Signaler Répondre

avatar
oui le 07/05/2016 à 17:03
antiffffffa a écrit le 04/05/2016 à 21h24

Et en plus, ils mangent du cochon !
Alors, hein ! Gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !
Gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !
No pasaran !

Qu'ils mangent du cochon je ne vois pas le problème ?

Tant qu'ils ne se comportent pas comme des porcs

nopasaran pour les criminels religieux

Signaler Répondre

avatar
virginia le 06/05/2016 à 19:11

Et les islamistes qui épousent des fillettes de 13 ans c'est quoi ??

Signaler Répondre

avatar
antiffffffa le 04/05/2016 à 21:24
oui a écrit le 04/05/2016 à 13h51

vous avez raison no pasaran pour les prêtres criminels

Et en plus, ils mangent du cochon !
Alors, hein ! Gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !
Gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !
No pasaran !

Signaler Répondre

avatar
oui le 04/05/2016 à 13:51
antiffffffa a écrit le 29/04/2016 à 18h58

Ouais, eh ben moi, hein... Gnnnnnnnnnnnnnnnnn !
Gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !
No pasaran !

vous avez raison no pasaran pour les prêtres criminels

Signaler Répondre

avatar
antiffffffa le 29/04/2016 à 18:58

Ouais, eh ben moi, hein... Gnnnnnnnnnnnnnnnnn !
Gnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !
No pasaran !

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 29/04/2016 à 18:25
Faux a écrit le 29/04/2016 à 16h06

Ce n'est pas parce que vous en entendez plus parler qu'il y en a plus...
Surtout quand cela concerne l'Eglise, ça excite les journalistes.
Au contraire, le ratio coupables d'actes pédomanes / effectif total est largement défavorable à l'Education Nationale par rapport aux institutions religieuses, catholiques ou israélites...

@ bon ? des faits vérifiables, des éléments probants pour étayer votre diatribe....

@ non suis-je bête c'est le cabinet de gestion de crise qui vous l'a dit.

Ceci dit on va être rapidement fixé sur le ratio de l’Éducation Nationale car le passé judiciaire des quelques 900 000 personnels travaillant pour elle est en train d'être vérifié.

Et pour l'église.......... on attend toujours.

Signaler Répondre

avatar
faux le 29/04/2016 à 16:57
Faux a écrit le 29/04/2016 à 16h06

Ce n'est pas parce que vous en entendez plus parler qu'il y en a plus...
Surtout quand cela concerne l'Eglise, ça excite les journalistes.
Au contraire, le ratio coupables d'actes pédomanes / effectif total est largement défavorable à l'Education Nationale par rapport aux institutions religieuses, catholiques ou israélites...

un commentaire sur l'article ? non ? dommage pour les victimes

Signaler Répondre

avatar
Faux le 29/04/2016 à 16:06
Au fait ... a écrit le 29/04/2016 à 14h12

Non, ils semblent être bien plus nombreux dans l'Eglise, il n'y a qu'à regarder les effectifs pour chaque institution :
900 000 pour l'EN, dont environ 65 000 hommes travaillant uniquement avec les moins de 12 ans, et 15 000 prêtres.
Or, on entend parler, et ce depuis plusieurs années, beaucoup plus d'affaires de pédophilie dans le contexte de l'église que dans celui de l'enseignement. Et pourtant, on sait également que l'Eglise est très soucieuse d'étouffer ces affaires, au moins autant que l'EN, si ce n'est bien plus, car beaucoup moins transparente et bien plus nébuleuse.

Ce n'est pas parce que vous en entendez plus parler qu'il y en a plus...
Surtout quand cela concerne l'Eglise, ça excite les journalistes.
Au contraire, le ratio coupables d'actes pédomanes / effectif total est largement défavorable à l'Education Nationale par rapport aux institutions religieuses, catholiques ou israélites...

Signaler Répondre

avatar
Manu le 29/04/2016 à 15:17
un brin de lucidité a écrit le 29/04/2016 à 07h51

Ne vous inquiétez pas, j'ai zéro estime pour une 'religion' qui veut faire croire à ses adhérents que son fondateur est monté au ciel en chevauchant son cheval préféré, qui exclue les 'infidèles' droit de visite dans ses villes 'saintes', etc, etc. On n'est pas obligé d'évoquer les psychopathes de l'EI pour être assuré des aspects irrationnels et cruels de cette autre 'religion' abrahamique. Quand on croque des champignons magiques ou d'autres hallucinogènes botaniques, on peut toujours créer une nouvelle 'religion'. Pauvres nous dans l'an 2016!

Qui fais quoi je m'en fou mais celui qui touche à mes enfants je le descent

Signaler Répondre

avatar
avolo le 29/04/2016 à 14:26
Au fait ... a écrit le 29/04/2016 à 14h12

Non, ils semblent être bien plus nombreux dans l'Eglise, il n'y a qu'à regarder les effectifs pour chaque institution :
900 000 pour l'EN, dont environ 65 000 hommes travaillant uniquement avec les moins de 12 ans, et 15 000 prêtres.
Or, on entend parler, et ce depuis plusieurs années, beaucoup plus d'affaires de pédophilie dans le contexte de l'église que dans celui de l'enseignement. Et pourtant, on sait également que l'Eglise est très soucieuse d'étouffer ces affaires, au moins autant que l'EN, si ce n'est bien plus, car beaucoup moins transparente et bien plus nébuleuse.

l'EN a engagé un vrai travail de lutte contre la pédophilie. A voir les moqueries des prêtres c'est pas demain la veille pour l'église.

Reste à laisser couler cette institution dépassée, obsolète et dangereuse pour nos enfants.

Signaler Répondre

avatar
Au fait ... le 29/04/2016 à 14:12
Sofiane a écrit le 29/04/2016 à 12h42

Il y a autant de malade dans l'enseignement que dans l'église. En principe ce genre de prédateur est feignant et adore le contact humain.

Non, ils semblent être bien plus nombreux dans l'Eglise, il n'y a qu'à regarder les effectifs pour chaque institution :
900 000 pour l'EN, dont environ 65 000 hommes travaillant uniquement avec les moins de 12 ans, et 15 000 prêtres.
Or, on entend parler, et ce depuis plusieurs années, beaucoup plus d'affaires de pédophilie dans le contexte de l'église que dans celui de l'enseignement. Et pourtant, on sait également que l'Eglise est très soucieuse d'étouffer ces affaires, au moins autant que l'EN, si ce n'est bien plus, car beaucoup moins transparente et bien plus nébuleuse.

Signaler Répondre

avatar
Sofiane le 29/04/2016 à 12:42

Il y a autant de malade dans l'enseignement que dans l'église. En principe ce genre de prédateur est feignant et adore le contact humain.

Signaler Répondre

avatar
François Brun de Meyzieux le 29/04/2016 à 12:11
Si ça vous intéresse... a écrit le 28/04/2016 à 15h36

Lutte contre la pédophilie : les mesures du diocèse de Lyon


Communiqué du diocèse de Lyon suite à la réunion de Valpré du 25 avril 2016.

Pour ceux que ça interressent...

Communiqué présent sur le site de L'Eglise de Lyon
http://lyon.catholique.fr/?Lutte-contre-la-pedophilie-les

Ce lundi 25 avril, le cardinal Philippe Barbarin a réuni les prêtres de son diocèse sur la suggestion du bureau du conseil presbytéral, afin de les écouter et de donner des orientations nouvelles en matière de lutte contre la pédophilie et les abus sexuels commis au sein de l’Église.

Cette rencontre qui a réuni 220 prêtres a permis de présenter la situation et les mesures du diocèse de Lyon. Une victime du père Preynat est venue donner son témoignage.

Le cardinal a notamment reconnu que le diocèse avait commis des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres.

Le cardinal a rappelé l’importance, pour les victimes d’abus sexuels commis par des clercs, de voir reconnu leur droit à la vérité et à la Justice. Elles doivent ainsi pouvoir compter sur l’écoute et le soutien du diocèse. Le cardinal a également souligné la confiance que portait le diocèse dans la Justice, pour faire toute la vérité dans les différentes affaires dont elle est saisie.

Enfin, le cardinal a redit sa confiance aux prêtres qui accomplissent leur mission dans un grand dévouement et dans la fidélité à leur état de vie.


1. Mesures mises en place : ce qui est fait dans le diocèse de Lyon

- Mise en place d’une cellule d’écoute : le diocèse ouvre une ligne téléphonique 7j/7 et 24h/24 au 04 78 814 845 pour des victimes d’abus sexuels commis par des personnes placées sous la responsabilité de l’Église. Cette cellule est proposée également aux proches des victimes et à toute personne souhaitant être écoutée sur ce sujet. Des professionnels de l’écoute répondront à ce numéro. Il s’agit de psychologues cliniciens qui agiront de manière confidentielle en respectant l’anonymat des victimes. Si la personne le souhaite, un rendez-vous pourra être pris pour un accompagnement individualisé. À la demande, un contact pourra être pris avec un responsable du diocèse afin que des réponses soient apportées. La victime pourra être accompagnée jusqu’au dépôt d’une plainte, si nécessaire.

- Mise en place d’un collège d’experts : le diocèse de Lyon met en place un collège d’experts composé d’un magistrat, d’un psychiatre, d’une psychanalyste, d’un médecin, d’un canoniste, d’une assistante sociale, d’un père et d’une mère de famille ainsi que du vicaire général modérateur chargé de présenter les dossiers. L’objectif de ce collège est le suivant : étudier et analyser le cas de certains prêtres dont la situation est problématique au regard de leur activité pastorale, de la loi civile ou canonique dans le domaine affectif et sexuel. Outre cette mission principale, ce collège pourra faire des recommandations en matière de formation initiale ou continue des clercs, accompagnement et suivi psychologique et spirituel, évaluation et prévention des situations « à risque ».
Ce collège s’est réuni les 6 et 12 avril 2016. Il se réunira à nouveau cette semaine, puis tous les 15 jours environ afin d’étudier un certain nombre de dossiers présentant des situations très variées.

Le 30 juin 2016, le collège aura rendu ses avis sur ces dossiers.

Si besoin, les procédures canoniques seront mises en œuvre et, dans tous les cas, le dossier unique de chaque prêtre sera suivi avec la plus grande rigueur auprès de la Chancellerie.

- Mise en place d’une proposition d’accompagnement du personnel du diocèse et des paroisses : le diocèse propose à l’ensemble des personnes engagées dans l’action de l’Église un accompagnement psychologique afin de faire face à la crise actuelle. Des psychologues peuvent être consultés dans les centres diocésains ou les paroisses, de manière individuelle ou en équipe.


2. Mesures à venir : ce qui est en cours de réflexion

La rencontre a aussi permis un échange sur les mesures destinées à être mises en place prochainement, concernant les axes suivants :
- fortifier les formations (séminaristes, prêtres, diacres, laïcs, formateurs…) en y associant des victimes et des professionnels,
- intensifier la prévention,
- favoriser l’accompagnement, offert à tous et en particulier aux prêtres,
- établir de nouveaux critères pour les futures nominations et pour l’accueil de prêtres arrivant en mission dans le diocèse de Lyon.

Travaillées par le cardinal et ses différents conseils, ces mesures seront prochainement communiquées et seront effectives à compter du 1er septembre prochain.

Lyon, le 25 avril 2016

Addendum : en marge de la rencontre du 25 avril à Valpré, deux prêtres ont tenu des propos inadmissibles au sujet de la pédophilie devant des journalistes. Le cardinal Barbarin a demandé aux prêtres concernés de présenter leurs excuses. Cette journée d’échange, dont l’un des moments forts a été le témoignage d’une des victimes du P. Preynat, restera marquée par la détermination unanime à renforcer la prévention et la lutte contre la pédophilie dans l’Église.

que vous en soyez tenu à faire de la communication , c'est bien la preuve que vous avez tué Dieu , vendez des voitures

Signaler Répondre

avatar
François Brun de Meyzieux le 29/04/2016 à 12:08
JOSAUZ a écrit le 29/04/2016 à 11h41

Je suis OUTREE en qualité de Maman et Grand Mère qui fut élevée CATHOLIQUE, un père ayant fait des études en petite séminaire ; qu'un Prêtre retraité puisse ose tenir de tels propos en dérision tels que " Je n'ai pas violé beaucoup d'enfants etc..." C'est INDIGNE ! Ce qui prouve bien que les prêtres n'ont plus leur tête à eux, ils sont des MALADES MENTAUX EUX, ce sont EUX les ANORMAUX, e attendant quel mal font-ils subir aux jeunes qu'on leur a confiés !

Le PAPE ça ne l'interpelle pas ce genre de réflexions outrageantes? L"église reste toujours bornée à ne pas accepter qu'ils se marient ?

et moi , je suis un grand père , élève au petit séminaire d'Oullins (1958-1964) tripoté par confesseur , en thérapie , les faits se sont révélés à 65 ans ! Ai quitté la secte .....Observateur éclairé

Signaler Répondre

avatar
JOSAUZ le 29/04/2016 à 11:41
François Brun de Meyzieux a écrit le 29/04/2016 à 11h21

"Celui qui sème le vent , récolte la tempête "
Barbarin après s'être répandu sur l'homosexualité comme pouvant conduire à la zoophilie , après avoir couvert les propos du chapelain , condamné les divorcés , les utilisateurs de préservatifs , de contraception,d'avortement se retrouve au coeur d'une secte (200 prêtres sur 600) qui va se précipiter dans le vide qu'ils construisent .Les propos de ces curés ne sont que le reflet d'un grande majorité , il est trés difficile pour Barbarin de changer de logiciel et d'en faire changer les curés . On n'a jamais vu une religion devenue morale à ce point pouvoir changer de cap . Cela est pathétique pour les catholiques , mais il y a un salut en dehors de l'Église , mais aussi la tartufferie est un formidable confort !

Je suis OUTREE en qualité de Maman et Grand Mère qui fut élevée CATHOLIQUE, un père ayant fait des études en petite séminaire ; qu'un Prêtre retraité puisse ose tenir de tels propos en dérision tels que " Je n'ai pas violé beaucoup d'enfants etc..." C'est INDIGNE ! Ce qui prouve bien que les prêtres n'ont plus leur tête à eux, ils sont des MALADES MENTAUX EUX, ce sont EUX les ANORMAUX, e attendant quel mal font-ils subir aux jeunes qu'on leur a confiés !

Le PAPE ça ne l'interpelle pas ce genre de réflexions outrageantes? L"église reste toujours bornée à ne pas accepter qu'ils se marient ?

Signaler Répondre

avatar
François Brun de Meyzieux le 29/04/2016 à 11:21
jail a écrit le 29/04/2016 à 09h10

il faut bien que toutes ces petites mains gagnent leur pain. Le diocèse continue à nous prendre pour des ânes, à quand la prison ?

"Celui qui sème le vent , récolte la tempête "
Barbarin après s'être répandu sur l'homosexualité comme pouvant conduire à la zoophilie , après avoir couvert les propos du chapelain , condamné les divorcés , les utilisateurs de préservatifs , de contraception,d'avortement se retrouve au coeur d'une secte (200 prêtres sur 600) qui va se précipiter dans le vide qu'ils construisent .Les propos de ces curés ne sont que le reflet d'un grande majorité , il est trés difficile pour Barbarin de changer de logiciel et d'en faire changer les curés . On n'a jamais vu une religion devenue morale à ce point pouvoir changer de cap . Cela est pathétique pour les catholiques , mais il y a un salut en dehors de l'Église , mais aussi la tartufferie est un formidable confort !

Signaler Répondre

avatar
Babrbarin démission !!! le 29/04/2016 à 11:06

Mais est ce que ces prêtres ironiques, ces prêtres pédophiles, ce cardinal complice sont très "normaux"?

Signaler Répondre

avatar
jail le 29/04/2016 à 09:10
idiocèse a écrit le 29/04/2016 à 08h51

Après le "c'est pas nous"

Après le "vous êtes des méchants cathophobes".

Après le "c'est un complot de..... de...... des autres quoi"

Voici le "regardez ailleurs on est pas les pires".

Ca travaille dur au cabinet de gestion de crise du diocèse !!!

il faut bien que toutes ces petites mains gagnent leur pain. Le diocèse continue à nous prendre pour des ânes, à quand la prison ?

Signaler Répondre

avatar
idiocèse le 29/04/2016 à 08:51
Ridicule a écrit le 29/04/2016 à 01h40

Vous voulez parler de l'islam pour qui se marier avec des mineures et consommer le mariage est tout à fait possible n'est-ce pas ?

Go cher ami, partez en croisade contre cette religion qui encourage la pédophilie.

Ou alors plus facile de taper sur une minorité de prètres ?

C'est bien ce que je pensais.

Après le "c'est pas nous"

Après le "vous êtes des méchants cathophobes".

Après le "c'est un complot de..... de...... des autres quoi"

Voici le "regardez ailleurs on est pas les pires".

Ca travaille dur au cabinet de gestion de crise du diocèse !!!

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 29/04/2016 à 07:51
Ridicule a écrit le 29/04/2016 à 01h40

Vous voulez parler de l'islam pour qui se marier avec des mineures et consommer le mariage est tout à fait possible n'est-ce pas ?

Go cher ami, partez en croisade contre cette religion qui encourage la pédophilie.

Ou alors plus facile de taper sur une minorité de prètres ?

C'est bien ce que je pensais.

Ne vous inquiétez pas, j'ai zéro estime pour une 'religion' qui veut faire croire à ses adhérents que son fondateur est monté au ciel en chevauchant son cheval préféré, qui exclue les 'infidèles' droit de visite dans ses villes 'saintes', etc, etc. On n'est pas obligé d'évoquer les psychopathes de l'EI pour être assuré des aspects irrationnels et cruels de cette autre 'religion' abrahamique. Quand on croque des champignons magiques ou d'autres hallucinogènes botaniques, on peut toujours créer une nouvelle 'religion'. Pauvres nous dans l'an 2016!

Signaler Répondre

avatar
Ridicule le 29/04/2016 à 01:40
un brin de lucidité a écrit le 28/04/2016 à 21h02

Je ne comprends pas la timidité de l'Etat français en refusant de sanctionner cette institution opaque et mafieuse. Les hypocrites qui nous gouvernent en défendant la laïcité doivent mettre en place une politique fiscale qui va ramener ces drag-queens ironiques en dentelle vers la planète Terre. Ce sont des malades qui évoluent en vase clos, que tous les Français intelligents et droits doivent éviter. Même les jeunes Américains ont vu la lumière de lucidité en abandonnant les messes et les offices en masse suite aux scandales de prêtres pervers aux USA au début des années 2000. J'espère que l'église catholique sera obligée de vivre une expérience similaire au fur et à mesure que ces révélations sordides sortent émaillées par les réactions dégoûtantes des prêtres à Ecully qui se moquent des victimes. On devrait lancer une pétition à l'Etat de rompre les relations diplomatiques avec le Vatican, dans l'intérêt d'une politique d'austérité.

Vous voulez parler de l'islam pour qui se marier avec des mineures et consommer le mariage est tout à fait possible n'est-ce pas ?

Go cher ami, partez en croisade contre cette religion qui encourage la pédophilie.

Ou alors plus facile de taper sur une minorité de prètres ?

C'est bien ce que je pensais.

Signaler Répondre

avatar
unbrindecervelle le 28/04/2016 à 21:51
un brin de lucidité a écrit le 28/04/2016 à 21h02

Je ne comprends pas la timidité de l'Etat français en refusant de sanctionner cette institution opaque et mafieuse. Les hypocrites qui nous gouvernent en défendant la laïcité doivent mettre en place une politique fiscale qui va ramener ces drag-queens ironiques en dentelle vers la planète Terre. Ce sont des malades qui évoluent en vase clos, que tous les Français intelligents et droits doivent éviter. Même les jeunes Américains ont vu la lumière de lucidité en abandonnant les messes et les offices en masse suite aux scandales de prêtres pervers aux USA au début des années 2000. J'espère que l'église catholique sera obligée de vivre une expérience similaire au fur et à mesure que ces révélations sordides sortent émaillées par les réactions dégoûtantes des prêtres à Ecully qui se moquent des victimes. On devrait lancer une pétition à l'Etat de rompre les relations diplomatiques avec le Vatican, dans l'intérêt d'une politique d'austérité.

Et en plus je viens d'apprendre que Salah Abdeslam est catholique !
Alors là, debout !

Signaler Répondre

avatar
unbrind'orthographe le 28/04/2016 à 21:43
un brin de lucidité a écrit le 28/04/2016 à 21h02

Je ne comprends pas la timidité de l'Etat français en refusant de sanctionner cette institution opaque et mafieuse. Les hypocrites qui nous gouvernent en défendant la laïcité doivent mettre en place une politique fiscale qui va ramener ces drag-queens ironiques en dentelle vers la planète Terre. Ce sont des malades qui évoluent en vase clos, que tous les Français intelligents et droits doivent éviter. Même les jeunes Américains ont vu la lumière de lucidité en abandonnant les messes et les offices en masse suite aux scandales de prêtres pervers aux USA au début des années 2000. J'espère que l'église catholique sera obligée de vivre une expérience similaire au fur et à mesure que ces révélations sordides sortent émaillées par les réactions dégoûtantes des prêtres à Ecully qui se moquent des victimes. On devrait lancer une pétition à l'Etat de rompre les relations diplomatiques avec le Vatican, dans l'intérêt d'une politique d'austérité.

Rhooo, la diarrhée verbale...

Signaler Répondre

avatar
antiffffffa le 28/04/2016 à 21:41
un brin de lucidité a écrit le 28/04/2016 à 21h02

Je ne comprends pas la timidité de l'Etat français en refusant de sanctionner cette institution opaque et mafieuse. Les hypocrites qui nous gouvernent en défendant la laïcité doivent mettre en place une politique fiscale qui va ramener ces drag-queens ironiques en dentelle vers la planète Terre. Ce sont des malades qui évoluent en vase clos, que tous les Français intelligents et droits doivent éviter. Même les jeunes Américains ont vu la lumière de lucidité en abandonnant les messes et les offices en masse suite aux scandales de prêtres pervers aux USA au début des années 2000. J'espère que l'église catholique sera obligée de vivre une expérience similaire au fur et à mesure que ces révélations sordides sortent émaillées par les réactions dégoûtantes des prêtres à Ecully qui se moquent des victimes. On devrait lancer une pétition à l'Etat de rompre les relations diplomatiques avec le Vatican, dans l'intérêt d'une politique d'austérité.

"On devrait lancer une pétition à l'Etat de rompre les relations diplomatiques avec le Vatican, dans l'intérêt d'une politique d'austérité." Cette phrase ne veut rien dire. Êtes-vous seulement capable de la comprendre ? Voilà où vous ont mené des années de bolossage !

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 28/04/2016 à 21:02

Je ne comprends pas la timidité de l'Etat français en refusant de sanctionner cette institution opaque et mafieuse. Les hypocrites qui nous gouvernent en défendant la laïcité doivent mettre en place une politique fiscale qui va ramener ces drag-queens ironiques en dentelle vers la planète Terre. Ce sont des malades qui évoluent en vase clos, que tous les Français intelligents et droits doivent éviter. Même les jeunes Américains ont vu la lumière de lucidité en abandonnant les messes et les offices en masse suite aux scandales de prêtres pervers aux USA au début des années 2000. J'espère que l'église catholique sera obligée de vivre une expérience similaire au fur et à mesure que ces révélations sordides sortent émaillées par les réactions dégoûtantes des prêtres à Ecully qui se moquent des victimes. On devrait lancer une pétition à l'Etat de rompre les relations diplomatiques avec le Vatican, dans l'intérêt d'une politique d'austérité.

Signaler Répondre

avatar
Moi je pense par moi même le 28/04/2016 à 20:08

Rhooooooooooo !!!!! Y'a du lourd là !!!
Je ne peux croire que ces gens soient sérieux !
Beaucoup écrivent depuis un asile ou quoi ?
Personnellement j'espère moi et ma famille ne croiser aucun de ces illuminés !
Bon, vous m'avez bien fait rire cet après-midi mais j'ai des choses plus sérieuses à faire maintenant ...

Bisous de la part d'un enseignant athée hilare !!!

Signaler Répondre

avatar
bravokevin le 28/04/2016 à 19:00

A lire également sur ton site : le mystère d’une chèvre née avec un visage humain. (onglet actualités)
Merci pour le lien.

Signaler Répondre


avatar
antoine690 le 28/04/2016 à 16:40

Édifiant, les coms de cette page....
S'indigner -parfois avec force, ce qui se peut se comprendre tout de même- contre l'horreur de la pédophilie reviendrait donc à "troller" ? Et puis bonjour les amalgames et la parano....

Signaler Répondre

avatar
Bientôt la fin! le 28/04/2016 à 16:39
Ah les jolis trolls de printemps! a écrit le 28/04/2016 à 15h43

MDR! en lisant les posts de trolls faux cathos!

Dommage pour eux mais la facture est tellement grossière que ça saute aux yeux... :-)))

Moi, au vu de tous ces commentaires qui déshonorent les Jeunesses Communistes, je pense à ne plus envoyer mes enfants, si ça se trouve ceux qui les écrivent pourraient les endoctriner...

Jean Jaurès, Karl Marx, Lénine, Trotsky, Staline, Pol Pot et le vénéré Mao-Tse-Dong...Maurice Thorez et Georges Marchais... doivent se retourner dans leur tombe!

C'est pas une belle image du communisme et de l'athéisme militant que vous donnez là!

Continuez de fermer les yeux sur la véritable douleur des Chrétiens:

Aujourd’hui le taux d'une classe d'âge baptisée est passé à 32 %, soit une baisse de plus de 1% par an. Pour rappel ce taux était de 71% en 1980.

61 % des mariages se faisaient à l’église en 1980, ils n’étaient plus que 16% en 2010.

Mais ce ne sont certainement que des trolls employés par le complot socialo communo LGBTo Franç maçonnique qui rejettent (à juste titre) l'église

Signaler Répondre

avatar
Ah les jolis trolls de printemps! le 28/04/2016 à 15:43

MDR! en lisant les posts de trolls faux cathos!

Dommage pour eux mais la facture est tellement grossière que ça saute aux yeux... :-)))

Moi, au vu de tous ces commentaires qui déshonorent les Jeunesses Communistes, je pense à ne plus envoyer mes enfants, si ça se trouve ceux qui les écrivent pourraient les endoctriner...

Jean Jaurès, Karl Marx, Lénine, Trotsky, Staline, Pol Pot et le vénéré Mao-Tse-Dong...Maurice Thorez et Georges Marchais... doivent se retourner dans leur tombe!

C'est pas une belle image du communisme et de l'athéisme militant que vous donnez là!

Signaler Répondre

avatar
Si ça vous intéresse... le 28/04/2016 à 15:36

Lutte contre la pédophilie : les mesures du diocèse de Lyon


Communiqué du diocèse de Lyon suite à la réunion de Valpré du 25 avril 2016.

Pour ceux que ça interressent...

Communiqué présent sur le site de L'Eglise de Lyon
http://lyon.catholique.fr/?Lutte-contre-la-pedophilie-les

Ce lundi 25 avril, le cardinal Philippe Barbarin a réuni les prêtres de son diocèse sur la suggestion du bureau du conseil presbytéral, afin de les écouter et de donner des orientations nouvelles en matière de lutte contre la pédophilie et les abus sexuels commis au sein de l’Église.

Cette rencontre qui a réuni 220 prêtres a permis de présenter la situation et les mesures du diocèse de Lyon. Une victime du père Preynat est venue donner son témoignage.

Le cardinal a notamment reconnu que le diocèse avait commis des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres.

Le cardinal a rappelé l’importance, pour les victimes d’abus sexuels commis par des clercs, de voir reconnu leur droit à la vérité et à la Justice. Elles doivent ainsi pouvoir compter sur l’écoute et le soutien du diocèse. Le cardinal a également souligné la confiance que portait le diocèse dans la Justice, pour faire toute la vérité dans les différentes affaires dont elle est saisie.

Enfin, le cardinal a redit sa confiance aux prêtres qui accomplissent leur mission dans un grand dévouement et dans la fidélité à leur état de vie.


1. Mesures mises en place : ce qui est fait dans le diocèse de Lyon

- Mise en place d’une cellule d’écoute : le diocèse ouvre une ligne téléphonique 7j/7 et 24h/24 au 04 78 814 845 pour des victimes d’abus sexuels commis par des personnes placées sous la responsabilité de l’Église. Cette cellule est proposée également aux proches des victimes et à toute personne souhaitant être écoutée sur ce sujet. Des professionnels de l’écoute répondront à ce numéro. Il s’agit de psychologues cliniciens qui agiront de manière confidentielle en respectant l’anonymat des victimes. Si la personne le souhaite, un rendez-vous pourra être pris pour un accompagnement individualisé. À la demande, un contact pourra être pris avec un responsable du diocèse afin que des réponses soient apportées. La victime pourra être accompagnée jusqu’au dépôt d’une plainte, si nécessaire.

- Mise en place d’un collège d’experts : le diocèse de Lyon met en place un collège d’experts composé d’un magistrat, d’un psychiatre, d’une psychanalyste, d’un médecin, d’un canoniste, d’une assistante sociale, d’un père et d’une mère de famille ainsi que du vicaire général modérateur chargé de présenter les dossiers. L’objectif de ce collège est le suivant : étudier et analyser le cas de certains prêtres dont la situation est problématique au regard de leur activité pastorale, de la loi civile ou canonique dans le domaine affectif et sexuel. Outre cette mission principale, ce collège pourra faire des recommandations en matière de formation initiale ou continue des clercs, accompagnement et suivi psychologique et spirituel, évaluation et prévention des situations « à risque ».
Ce collège s’est réuni les 6 et 12 avril 2016. Il se réunira à nouveau cette semaine, puis tous les 15 jours environ afin d’étudier un certain nombre de dossiers présentant des situations très variées.

Le 30 juin 2016, le collège aura rendu ses avis sur ces dossiers.

Si besoin, les procédures canoniques seront mises en œuvre et, dans tous les cas, le dossier unique de chaque prêtre sera suivi avec la plus grande rigueur auprès de la Chancellerie.

- Mise en place d’une proposition d’accompagnement du personnel du diocèse et des paroisses : le diocèse propose à l’ensemble des personnes engagées dans l’action de l’Église un accompagnement psychologique afin de faire face à la crise actuelle. Des psychologues peuvent être consultés dans les centres diocésains ou les paroisses, de manière individuelle ou en équipe.


2. Mesures à venir : ce qui est en cours de réflexion

La rencontre a aussi permis un échange sur les mesures destinées à être mises en place prochainement, concernant les axes suivants :
- fortifier les formations (séminaristes, prêtres, diacres, laïcs, formateurs…) en y associant des victimes et des professionnels,
- intensifier la prévention,
- favoriser l’accompagnement, offert à tous et en particulier aux prêtres,
- établir de nouveaux critères pour les futures nominations et pour l’accueil de prêtres arrivant en mission dans le diocèse de Lyon.

Travaillées par le cardinal et ses différents conseils, ces mesures seront prochainement communiquées et seront effectives à compter du 1er septembre prochain.

Lyon, le 25 avril 2016

Addendum : en marge de la rencontre du 25 avril à Valpré, deux prêtres ont tenu des propos inadmissibles au sujet de la pédophilie devant des journalistes. Le cardinal Barbarin a demandé aux prêtres concernés de présenter leurs excuses. Cette journée d’échange, dont l’un des moments forts a été le témoignage d’une des victimes du P. Preynat, restera marquée par la détermination unanime à renforcer la prévention et la lutte contre la pédophilie dans l’Église.

Signaler Répondre

avatar
katryn le 28/04/2016 à 14:17

"La religion est l'opium du peuple" ! apparemment la religion est aussi la perversité de certains curés.
Croire en Dieu pourquoi pas mais surtout ne pas croire en la religion, car elle a fait beaucoup de mal aux hommes (et elle continue !)
Ne vous laissez pas embobiner par leur "fausses paroles" peu importe le dieu concerné

Signaler Répondre

avatar
ippollis le 28/04/2016 à 14:06

Y a un paquet de détraqués sur cette planète, ça se dit Enfant de Dieu, je dirais plutôt Enfants du Diable...!!! Si de tels propos ont étés tenus par ces prêtres, c'est horrible...!!! Qu'on les soigne si leur cas n'est pas désespéré...!!!

Signaler Répondre

avatar
moi le 28/04/2016 à 13:46

Le monde est pollué par les religions!
Je rêve d'un monde sans religion.
Je n'appartient à aucune, je ne suis pas baptisé et j'en suis fier!

Signaler Répondre

avatar
Marie-Christine V le 28/04/2016 à 12:47

Pfff quand je vois certains commentaires ici, ça me donne limite plus envie de me faire débaptiser moi et mes enfants que les scandales en eux-même. Car ces illuminés démontrent bien que l'Eglise dans son ensemble n'a pas du tout l'air de vouloir reconnaître ses torts, en hurlant à la christianophobie sans autre forme de compréhension.
On accable le fameux "lobby LGBT" qui n'existe pas, confondu avec le tissu associatif qui lutte contre les discriminations et dont certains se servent ici pour éructer leur homophobie malsaine avec une laideur hors normes.
Ces gens pensent réellement que nous allons laisser nos enfants aux contact de personnes comme elles ? Il ne tiendrait qu'à moi, on devrait leur envoyer les services sociaux afin de s'assurer qu'aucun enfant n'est sous leur responsabilité, tout comme pour ces prêtres à qui ils tiennent visiblement tant.
Vivement la démission de Barbarin comme symbole fort de l'empathie de l'Eglise envers les victimes et leurs familles, qui, il faut le rappeler, sont ou étaient en majeur partie des familles traditionnelles catholiques ! Elle est belle la solidarité dans cette communauté, vraiment !

Signaler Répondre

avatar
kestion le 28/04/2016 à 10:48

ces blagues douteuses figurent elles dans leur livre de fables ?

Signaler Répondre

avatar
Amaury Wat le 28/04/2016 à 10:31

Dans le cas présent ses prêtres devraient juste se taire, ils ouvrent en plus une autoroute à la haine anti-catholique, moins dangereuse que la critique de l'Islam certes

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 28/04/2016 à 10:13
Ils ont la bave aux lèvres... a écrit le 28/04/2016 à 09h47

la haine anticatholique déborde de nombreux posts qui prétendent "ne penser qu'aux victimes"...

Haine pleinement justifiée -- pour sauver les êtres humains innocents des griffes de pervers et de monstres cautionnés par un ramassis des adultes sans éthique ni intelligence.

Signaler Répondre

avatar
Ils ont la bave aux lèvres... le 28/04/2016 à 09:47

la haine anticatholique déborde de nombreux posts qui prétendent "ne penser qu'aux victimes"...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 28/04/2016 à 09:47
un brin de lucidité a écrit le 28/04/2016 à 09h11

On ne peut jamais trop le dire : les parents aujourd'hui qui continuent à élever leurs enfants dans la religion catholique sont les accessoires de ces crimes contre leur progéniture et ceux des autres. J'ai autant de hantise envers le clergé catholique que envers les talibans et les membres de l'EI qui menacent les gens civilisés autour du monde. La transsubstantiation d'un bout de pain azyme en 'corps du christ'.... un 'fait' réel, vraiment? Vraiment? Effrayant que tellement d'adultes à Lyon qui exercent des responsabilités importantes croient dans cette ineptie parmi tellement d'autres du dogme catholique.

D'où l'adage:

Plus c'est gros, plus ça passe

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 28/04/2016 à 09:11

On ne peut jamais trop le dire : les parents aujourd'hui qui continuent à élever leurs enfants dans la religion catholique sont les accessoires de ces crimes contre leur progéniture et ceux des autres. J'ai autant de hantise envers le clergé catholique que envers les talibans et les membres de l'EI qui menacent les gens civilisés autour du monde. La transsubstantiation d'un bout de pain azyme en 'corps du christ'.... un 'fait' réel, vraiment? Vraiment? Effrayant que tellement d'adultes à Lyon qui exercent des responsabilités importantes croient dans cette ineptie parmi tellement d'autres du dogme catholique.

Signaler Répondre

avatar
aie le 27/04/2016 à 21:12
bob a écrit le 27/04/2016 à 18h26

oula, quand je vois les commentaires à base de délires des bouquins de la bible au sens chrétien qui sont présentés comme des references philosophiques, ca me fait très peur et un peu rire.
Pour le gentil commentateur qui voudrait faire la morale chrétienne à la très large majorité (ouf nous vivons en démocratie, la majorité vote et gagne, vive la démocratie , un système totalement rejeté par les organisations de manipulation mentale qu'on appelle aussi églises) pas croyante de la population française (massivement agnostique, sinon il y aurit 100 fois plus d’église et elles seraient toutes pleines, alors qu'il suffit de se déplacer à 10 bornes de Lyon centre pour constater le déclin de l'idéologie chretienne) il faut qu'il a totalement tord. On sait depuis des decennies que ca reference absolue qui guide tout son jugement et peut etre meme sa vie (le top du top de delirium) a été ecrit 400 ans apres la mort du gars en question. Voila, c'est comme si on s'attaquait à écrire aujourd'hui 5 ou 10 bouquins de 1000 pages sur , je sais pas moi, Nostradamus ou Louis XIII, avec en plus la maitrise largement plus importante que l'on a des ecrits entre le XVI XVIIe et le XXe XXIe par rapport au IVeme siecle.
Voila , c'est un délire absolu.
Et c'est incroyablement régressif d'ecrire cela en 2016 !!

Votre message est assez hermétique, et vous devez être sans doute le seul à en saisir le sens. Des progrès en orthographe sont indispensables. Vous n'êtes pas en état d'exprimer une quelconque opinion. Réagissez !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.