Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog éco

L'entreprise de sécurité Byblos s'installe au Qatar, LVL Medical lève 60 millions d'euros, Rossignol fait plonger les comptes de Quicksilver dans le rouge, Smoby réembauche...

Byblos s’installe au Qatar

Cette entreprise de Lissieu, dirigée par Simon Hoayek et spécialisée dans la sécurité, vient d’ouvrir une filiale au Qatar, un marché qui est en pleine expansion.

Pourquoi avoir choisi le Qatar ?
Simon Hoayek : Parce que ce pays, qui a les plus grandes réserves de gaz au monde, est en plein boom économique et il a de nombreux sites qui ont besoin d’être surveillés : des immeubles de bureaux, des installations pétrolières et gazières... Enfin, le marché est beaucoup moins concurrentiel qu’à Dubaï.
Vos projets sur place ?
Nous allons proposer aux entreprises un service complet : auditer des sites, installer du matériel de surveillance et de contrôle d’accès, former du personnel à la sécurité. Mais on va proposer aussi des services de protection rapprochée : gardes du corps, sécurisation de certaines réunions en s’assurant, par exemple, qu’il n’y a pas de micro ou de caméra cachés...
Et vous êtes vraiment compétents ?
Bien sûr. En France, on travaille déjà pour Carrefour, Leclerc, Kéolis Lyon... Et on sécurise aussi de grandes manifestations comme la fête des Lumières. On a également mis au point une valise blindée qui résiste au feu, aux balles, à l’eau... Le GSPR, le groupe qui assure la sécurité du président de la République, est déjà intéressé. On vient aussi d’ouvrir un centre de formation en région parisienne pour des agents de sécurité. Il nous servira à instruire des salariés qu’on enverra ensuite au Qatar où je compte également construire un deuxième centre.
Vos objectifs pour cette année ?
Il faudra attendre plusieurs mois pour que notre filiale au Qatar commence à dégager des résultats. D’ailleurs, elle vient juste d’ouvrir. Du coup, pour l'exercice 2008-2009, je table sur un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros en hausse de 16% mais avec un résultat net stable à 100 000 euros et 400 salariés.

En hausse
Jean-Claude Lavorel

Le Pdg de LVL Medical, l’entreprise lyonnaise spécialisée dans les soins à domicile, a levé 60 millions d’euros en bourse le 2 juin. LVL Medical, qui a réalisé l’année dernière 96,9 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 10,5 millions de résultat net, veut se renforcer sur le marché allemand, puisque sur l’exercice 2006-2007, la filiale allemande a enregistré une hausse de 40% de son activité. LVL Medical, qui est basée à Lyon, emploie 1 000 salariés.

En baisse
David Morgan

Le président de Rossignol fait perdre beaucoup d’argent à Quicksilver, son principal actionnaire. En effet, le groupe américain a annoncé une perte de 206 millions de dollars (152 millions d’euros) au 2e trimestre contre une perte de 4,8 millions de dollars l’année dernière sur la même période. Soit une hausse de 4 000% ! Alors qu’en excluant les résultats de l’ex-leader mondial des skis, Quicksilver a réalisé 38,7 millions de dollars de bénéfices (28,6 millions d’euros) en hausse de 19%. Pas étonnant donc que Rossignol, qui avait été rachetée par Quicksilver pour 360 millions d’euros en 2005, soit à vendre. Parmi les repreneurs potentiels, l’ex-patron de Rossignol, Bernard Mariette, mais aussi Look, qui fabrique des vélos et qui ambitionne de devenir un groupe d’outdoor international.

L’actu en bref

MCE-5 va lever 5 millions d’euros. Cette entreprise lyonnaise qui a mis au point un moteur qui consomme 25 à 35% de moins que les moteurs classiques, veut lever des fonds auprès du public, en ouvrant 11% de son capital. Les actions sont proposées au prix de 15,24 euros chacune. L’opération, qui se déroule du 9 au 25 juin, va permettre à MCE-5 de financer ses efforts de recherche. L’année dernière, MCE-5 a réalisé un chiffre d'affaires de 4,25 millions d’euros pour 595 000 euros de pertes, avec plus de 20 salariés. Capable de tourner à l’essence, mais aussi au bioéthanol et au GPL, cette innovation intéresse plusieurs constructeurs automobiles, notamment Peugeot.

Smoby va réembaucher du personnel. Le nouveau propriétaire allemand, Simba, a annulé 69 licenciements sur les 396 qui étaient prévus. Et il va recruter 30 salariés. En effet, les commandes pour Noël sont bonnes et Simba s’est aperçu qu’il n’allait pas pouvoir livrer ses clients avec si peu de salariés. En octobre 2007, Smoby avait été placée en redressement judiciaire à cause d’une dette de 277 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 349 millions d’euros. Le tribunal de commerce de Lons-le-Saulnier avait confié la reprise de Smoby à Simba qui veut rentabiliser l’entreprise et réaliser 100 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année.

Bruno Bonnell, l’ancien Pdg d’Infogrames qui s’est reconverti en prenant la tête de Robopolis, une entreprise parisienne qui développe des robots, vient de prendre la présidence du conseil de surveillance de zSlide, spécialisée dans les applications pour le Web, comme par exemple un service d’envoi de fichiers volumineux par e-mail.

La semaine boursière
Les hausses
GEA : le titre a bondi de 23,23% la semaine dernière à 13,74 euros. Et c’est une des rares valeurs en hausse depuis le début de l’année avec un cours de bourse en progression de 24,8%
Installux : le titre a gagné 9,99% à 194,69 euros
Boiron : le spécialiste lyonnais de l’homéopathie est en hausse de 8,7% à 20,6 euros sur l’ensemble de la semaine.

Les baisses
Metabolic Explorer : l’action a perdu 18,39% à 7,99 euros
Thermocompact : le cours recule de 12,2% à 13,1 euros
Setforge : le titre abandonne 9,08% à 12,61 euros

L’agenda de la semaine
Lafuma publiera ses résultats du 1er trimestre le jeudi 12 juin. Et mardi 17 juin, Infogrames dévoilera ses résultats de l’exercice 2007-2008


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.