Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La joie des Lyonnais samedi soir avec leur public - LyonMag

L’OL atteint son rêve européen

La joie des Lyonnais samedi soir avec leur public - LyonMag

Neuvième à six longueurs de Monaco, 2e et avec encore dix points de retard au soir de la 27e journée, l'Olympique Lyonnais a atteint son rêve de se qualifier directement pour la Ligue des Champions samedi au Parc OL face au club monégasques balayé 6-1.

En fait, ce n'est pas tout à fait officiel mais le club olympien possède +22 de différence de but sur l'ASM et trois points d'avance que cela le met à l'abri d'un éventuel retour.
C'est la vingtième qualification européenne consécutive et la deuxième fois de suite que l'OL termine dauphin du PSG.


Certes, très loin mais ce nouveau ticket direct pour la Champion's league doit permettre au club lyonnais de bien gérer son intersaison, en tout cas on peut espérer que ce sera mieux fait qu'il y a un an.
Car si les jeunes issus de l'Académie ont bien été prolongés et augmentés afin de les conserver, on ne peut pas dire qu'à l'époque le recrutement a été une réussite et bien pensé.


Il a fallu un certain temps et notamment un changement de système de jeu, pour que tout le monde s'adapte à l'exception de Mathieu Valbuena qui a finalement renoncé hier à être sur le banc. Il aurait rechuté, à l'échauffement (...) de sa blessure qui l'avait déjà "privé" du match contre le Gazelec il y a huit jours.


En revanche, après Sergi Darder qui a livré une belle seconde moitié de saison, Mapou Yanga-Mbiwa a terminé le championnat en chanson alors qu'il jouait sous les sifflets à l'automne. Il a inscrit un doublé alors qu'Alexandre Lacazette a mis un triplé et porté son total de 18 à 21 buts en Ligue 1. C'est la deuxième année de suite qu'il dépasse la barre des vingt buts. Va-t-il figurer dans la liste de Didier Deschamps pour l'Euro ? Jean-Michel Aulas le souhaite, lui qui a encore plaidé la cause des Lyonnais pour l'équipe de France.
Et de son côté, Rachid Ghezzal, qui a montré la voie en ouvrant la marque, a été impérial également, dynamisant l'animation offensive de l'OL.


"Comme dans un rêve. Cela va au delà de ce que nous espérions. Nous avons fait une grosse entame de match et cela nous a libéré pour la suite de la rencontre", se félicite Bruno Genesio. "De plus, il y a eu des faits de jeu favorables avec l'exclusion de Traoré. Je ressens de la fierté d'avoir atteint l'objectif qui n'était pas facile en janvier, d'avoir bien fait le travail avec toutes les composantes de mon encadrement et d'avoir redonné une âme à cette équipe. Et comme elle a beaucoup de talent, elle a réussi à atteindre cette 2e place", a-t-il ajouté.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.