Et de 10 ! L'OL féminin champion savoure une "decima" historique

Et de 10 ! L'OL féminin champion savoure une "decima" historique
Photo d'illustration - LyonMag

Ce dimanche après-midi, l'avant-dernière journée de D1 était l'occasion pour l'OL féminin d'être sacré champion. Encore fallait-il battre Soyaux sur sa pelouse.

Comme à son habitude, l'OL mettait les choses au clair rapidement. A la 10e minute, Ada Hegerberg ouvrait le score sur un centre d'Elodie Thomis.

Mais curieusement, le rythme baissait et les joueuses de Gérard Prêcheur encaissaient leur 3e but de la saison. L'oeuvre de Justine Deschamps, dont c'était la 2e réalisation contre Lyon.

Les minutes passaient et la promesse du sacre ce dimanche s'amenuisait. C'est finalement à la 77e minute que le festival lyonnais reprenait. Ada Hegerberg redonnait l'avantage à l'OL, bientôt imitée par Pauline Bremer, de retour de blessure. Le 4e était signé Amandine Henry sur une grosse frappe qui pourrait être sa dernière sous le maillot olympien.

La révélation de l'année Ada Hegerberg clôturait la marque d'un triplé dont elle a le secret.

Soyaux battu 1-5, l'OL féminin pouvait exulter et savourer sa "decima", son 10e titre de champion de France consécutif. Mais la saison n'est pas terminée. Il reste bien sûr un match de D1, mais surtout la finale de la Coupe de France et celle de la Ligue des Champions.

Un triplé sur lequel Wendie Renard et ses troupes ne comptent pas tirer un trait.

X

Tags :

ol féminin

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Talbol007 le 09/05/2016 à 00:07

Magnifique BRAVO ces demoiselles vous me faite rever a chaque match merci encore mille fois

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 08/05/2016 à 20:08

Bravo les filles vous etes trop fortes le psg sera oblige de recruter des travelots pour "essayer" de rivaliser

Signaler Répondre

avatar
jl69 le 08/05/2016 à 20:06

Trop fortes les filles.. Bravo Et poursuivez sur votre lancé pour un triplé historique.. Jl 69

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.