Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

NKM à Lyon - LyonMag

NKM à Lyon en tournée pour les primaires des Républicains

NKM à Lyon - LyonMag

Nathalie Kosciusko-Morizet est gauchère.

Ça se remarque lorsqu’elle dédicace mercredi son livre Nous avons changé de monde (Albin Michel), à un fan ravi. Cette capacité à utiliser sa gauche s’entend aussi lorsqu’elle s’adresse aux militants de droite réunis au local de la fédération les Républicains du Rhône à Lyon. Défendant le principe des primaires, NKM rappelle les avantages qu’en avaient retirés ses adversaires socialistes en 2011 : "On disait : ils vont faire des fichiers. Et ils ont fait des fichiers mails dont ils se sont servis pour les présidentielles. On disait aussi que ça les divisait, et ça les a divisés : le coup de la ‘fraise des bois’ de ‘qui va garder les enfants ?...’ Mais ils sont apparus modernes et ils ont gagné en 2012".

 

En vérité, Nathalie Kosciusko-Morizet est ambidextre. Cet équilibre elle le revendique dans son positionnement : "parmi mes camarades Républicains, beaucoup sont des libéraux au sens économique, mais curieusement ils ne sont plus libéraux socialement. Cela m’a toujours surprise. Moi, je pense que si on revendique plus de liberté pour l’entrepreneur car il sait mieux que l’Etat ce qui est bon pour lui, on doit aussi reconnaître que l’individu sait ce qui est bien pour lui aussi au niveau social".

 

Mais être ambidextre, pour l’ancienne Ministre chargée du numérique, cela veut surtout dire être capable d’utiliser ses dix doigts pour taper sur un clavier. Une bonne partie de sa visite lyonnaise se passe donc avec des entreprises du numérique. Dans l’après-midi, elle passe du temps dans la PME lyonnaise ForCity et en tire un message d’espoir : "la mobilisation des données comme aide à la décision publique". Le soir, elle dine avec des entrepreneurs de la French-tech lyonnaise dont elle suit l’évolution depuis Paris. Car Nathalie Kosciusko-Morizet est chez elle sur la toile. "Elle est celle dont le compte Twitter compte le plus d’abonnés en France parmi les politiques. Derrière Nicolas Sarkozy, mais il a déjà été Président lui. Elle est inscrite depuis 2009", rappelle son entourage.

 

De cet atout (qui n’assure sans doute pas de succès automatique aux primaires) elle tire une proposition institutionnelle : "Je veux supprimer le Conseil Economique et Social Environnemental. En tant que ministre j’ai vu ce qui arrivait aux rapports qu’il produit : rien.  Il faut le remplacer par une chambre des citoyens dont tout électeur est membre, qui fonctionne sur le web et qui demande que le Parlement se prononce sur des sujets. Quand il y a 500 000 demandes faites, l’Assemblée Nationale est obligée de se prononcer".

 

En attendant, les militants LR sont bien contents de l’avoir en vrai devant eux. Petite ombre au tableau, aucun élu local pour l’accueillir, peut-être la faute au Congrès des Maires de France qui se tient à Paris au même moment. "Je reviendrai", dit en souriant NKM.

 

@lemediapol



Tags : nkm | Nathalie Kosciusko-Morizet |

Commentaires 1

Déposé le 03/06/2016 à 07h01   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par pia pia Citer

Encore une blabla !!! Le bal est ouvert !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.