Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Image extraite de l'exposition - LyonMag

Le sport sous le nazisme au cœur d’une exposition au CHRD de Lyon

Image extraite de l'exposition - LyonMag

Dans le cadre de l’Euro et des prochain JO à Rio, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) propose une exposition sur l’Histoire du sport sous la tendance fasciste et nazi à partir de ce samedi à Lyon.

Sont concernés par l’exposition tous les acteurs de la Seconde Guerre mondiale ayant appartenus aux régimes dictatoriaux, ou les ayant combattus. Le mémorial de la Shoah présente la thématique du sport dans un contexte historique particulier, des JO de Berlin en 1936 jusqu’aux JO de Londres en 1948. "Une thématique a priori en marge", admet une médiatrice du CHRD, mais qui "a finalement atteint le plus grand nombre, des scolaires au grand public." Si l’exposition peut paraître décalée, c’est que l’Histoire du sport est "assez peu connue" justifie-t-elle, car les documents sur le sujet sont rares, les sportifs ne laissant pas de trace de leur compétence à l’écrit.


Présentée en deux parties, l’exposition explique dans un premier temps comment des événements politiques ont réussi à se mélanger au monde sportif. On retrouve en effet des pancartes telles que "le sport allemand aryanisé" ou encore "sport et mondes juifs en Europe : entre émancipation et exclusion". Une seconde étape retrace, elle, la vie d’une vingtaine de grands sportifs de l’époque, victimes du régime totalitaire. On pense notamment aux Lyonnais Tola Vologe, champion Olympique arrêté par la Gestapo, ou également Tony Bertrand, un résistant à l’origine de la radio "Sport Libre" toujours vivant aujourd’hui.


http://chrd.lyon.fr/chrd/sections/fr/informations_pratiqu/tarifs pour l’exposition qui coûte entre 3 et 8 euros, et se terminera fin janvier.



Tags : CHDR | musée | sport | nazisme | seconde guerre mondiale | JO | euro |

Commentaires 4

Déposé le 24/06/2016 à 13h14  
Par Zen Citer

Constat a écrit le 24/06/2016 à 11h54

Et dire que des supporters hongrois, russes, peuvent venir avec une croix gammée tatouée,sans être inculpés! Le sportfric tue tout!!

Inculpé de quoi? Chacun est libre de pensée se qu'il veut, tant qu'ils se tiennent tranquille .d'autres ne sont pas tatoué ,sa ne les empêchés pas de tous cassé ,de cambriolé ,de violees ,d'agresser,ect... Marre de la pensée unique,qui nous traînent vers le chaos.

Déposé le 24/06/2016 à 12h51   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par thomaslyon Citer

pas que...pas mal de supporters de L'OL en ont

Déposé le 24/06/2016 à 11h54  
Par Constat Citer

Et dire que des supporters hongrois, russes, peuvent venir avec une croix gammée tatouée,sans être inculpés! Le sportfric tue tout!!

Déposé le 24/06/2016 à 08h26  
Par sportlyon Citer

Tony Bertrand, un grand homme du sport à Lyon, ancien adjoint aux sports de la ville de Lyon de 1959 à 1977,
On lui doit entre autres le palais des sports de Gerland, la piste de la Sarra, les patinoires Charlemagne et Baraban, les piscines de Vaise et du Rhône.
A 104 ans il est encore présent parmi nous, bravo Monsieur Tony Bertrand pour ce que vous avez apporté à la ville de Lyon

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.