Philippe Meunier mène la charge contre les PCB

Philippe Meunier mène la charge contre les PCB

"L'immobilisme" et le "manque de réactivité" des pouvoirs publics a favorisé la pollution aux PCB dans le Rhône, a souligné le député UMP Philippe Meunier, dans un rapport présenté mercredi à l’Assemblée nationale.

Interdits à la vente en France depuis 1987, les PCB sont connus pour entraîner des problèmes de santé. Ils se retrouvent dans l'eau, les sédiments, l'air, la neige, les sols... Pour répondre à l'inquiétude des riverains, des élus locaux, des pêcheurs et des associations de défense de l'environnement du Rhône, une mission parlementaire avait donc été constituée. Elle a émis mercredi 34 propositions afin de réduire et surveiller la pollution aux PCB .

“Contamination générale”
Son rapporteur, le député UMP de Meyzieu Philippe Meunier, a expliqué que le cas du Rhône est exemplaire, alors que les PCB ont provoqué "une contamination générale de la planète". En critiquant vivement le rôle des pouvoirs publics dans cette affaire. "La réaction des pouvoirs publics a tardé (...) le problème majeur a été l'organisation administrative inadaptée" a affirmé le député, en rappelant que la directive européenne généralisant l'interdiction des PCB datait de 1985. Mais que la France ne l’avait appliquée que 11 ans plus tard !

Du coup, Philippe Meunier a réclamé un nouvel inventaire des pollutions, jugeant le précédent "bâclé", certaines données ayant même été perdues...

La mission parlementaire, installée en octobre par le ministère de l'Ecologie, en même temps qu'un comité de pilotage sur les PCB, préconise également un renforcement de l'information des citoyens et un suivi des personnes exposées, mais aussi la poursuite des travaux scientifiques et des études d'imprégnation de l'environnement.

Tags :

pcb

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.