Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Conférence sur les PCB et les OGM à Lyon

Marie-Monique Robin, auteure d’un livre et d’un film intitulés “Le monde selon Mosanto”, est à Lyon ce vendredi soir pour une conférence sur les PCB dans le Rhône et les OGM. Interview.



L’objectif de la rencontre de ce soir ?
Marie-Monique Robin : Je viens essentiellement pour parler de Mosanto, le leader mondial des OGM qui a un siège à Bron, et du problème des PCB dans le Rhône. Car c’est Mosanto qui est à l’origine des PCB. Ils les ont inventés en 1929 et pendant 50 ans ils ont caché toutes les données scientifiques qui prouvaient que c’étaient des produits très toxiques. Du coup, je viens voir les responsables de la Maison rhodanienne de l’environnement qui sont très inquiets de cette situation. Et ils ont raison car les PCB sont des substances cancérigènes qui attaquent le système de reproduction des hommes et des femmes. Exemple : une femme contaminée par les PCB donne plus fréquemment naissance à un enfant qui a un quotient intellectuel réduit. Bref, c’est extrèmement grave, surtout que Mosanto a vendu sa licence un peu partout dans le monde et notamment dans le couloir de la chimie en Rhône-Alpes.
Et concernant les OGM ?
Mosanto produit plus de 90% des OGM qui sont actuellement plantés dans les champs. Et pour moi, cette loi sur les OGM est un leurre car il est impossible de faire coexister des substances OGM avec des plantations non transgéniques. Car personne n’est capable de contrôler la pollinisation. Et la distance entre les champs ne résout pas le problème. Bref, avec cette loi, on risque de faire disparaître la filière bio, ce que les restaurateurs ont bien compris en signant une pétition anti-OGM.
Mais on n’est pas encore sûr des risques des OGM !
Mais la contamination existe vraiment. Exemple : au Canada, les champs sont tellement contaminés qu’il n’y a plus de colza naturel. En plus, les OGM de Mosanto n’ont pas été testés. Donc on ne connait pas les conséquences sur notre santé. Mais quand on sait que le maïs transgénique fabrique son propre insecticide pour être plus résistant, ça veut dire qu’on mange nous-mêmes des insecticides !
L’avenir des OGM ?
Si les OGM sont tolérés, les conséquences vont être très graves car les plantations et notamment le maïs vont devenir de plus en plus toxiques. Car avec le temps, les insectes et les mauvaises herbes parviennent à s’adapter à ces substances. Du coup, il faudra des transformations génétiques encore plus puissantes pour que le maïs résiste à ces attaques. Et donc il sera encore plus nuisible pour l’environnement et pour notre santé.

La conférence a lieu à 20 h au Palais du Travail, 9 place Lazare Goujon à Villeurbanne



Tags : pcb | OGM | Robin |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.