Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Acheter ses parts de SCPI : Privilégiez la relation humaine

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont devenues le placement fétiche des Français et leur succès s’accentue de jour en jour.

Il s’agit d’un placement mutualisé et accessible qui permet aux épargnants d’investir à partir de 1 000,00 euros dans l’immobilier d’entreprise par l’intermédiaire d’une société de gestion spécialisée en achetant des parts de telle ou telle SCPI.

 

L’investisseur devient alors associé. Les parts de SCPI peuvent être acquises au comptant, à crédit ou bien en démembrement de propriété.

Avec les fonds récoltés, la société de gestion achète des biens immobiliers - bureaux, commerces, logistique, entrepôts, murs d’hôtels, établissement de santé, crèches… - qui sont loués et verse aux associés les loyers perçus, après déduction de frais de gestion. Chaque associé perçoit des dividendes, le plus souvent trimestriels, au prorata du nombre de parts qu’il détient. Ces derniers sont assimilés à des revenus fonciers et imposés comme tels.

 

L’associé ne subit aucune contrainte de gestion puisque c’est la société de gestion qui s’occupe à la fois de l’entretien du patrimoine constitué, des relations avec les locataires, et des aspects administratifs.

Il existe actuellement 171 SCPI qui ont chacune une stratégie propre. Certaines ont fait le choix d’investir uniquement en France (Paris, Île-de-France, ensemble du territoire) tandis que d’autres ont la zone euro pour champ d’investigation. De même, il existe des SCPI spécialisées dans des thématiques particulières : santé, environnement durable… Le choix est donc large et permet à chacun de se constituer sur le long terme un patrimoine sécurisé décorrélé des aléas économiques conjoncturels.

 

En moyenne, les SCPI ont rapporté 4,85 % de rendement en 2015 et le prix des parts a été revalorisé de 1,55 %. Certaines SCPI ont même rapporté plus de 6 %. Ces résultats sont donc sans commune mesure avec les très faibles rendements offerts par le livret A (0,75 %) et par les contrats d’assurance-vie en euros (2,30 %) qui risquent de diminuer de nouveau. L’achat de parts de SCPI permet par conséquent aux associés de concilier sécurité et rentabilité.

À titre d’exemples, voici plusieurs SCPI présentées par ordre alphabétique :

 

  • SCPI Épargne Pierre

 

La SCPI Epargne Pierre est récente car créée à l’été 2013. Gérée par Voisin SAS, elle investit en immobilier d’entreprise (bureaux, commerces, activités...) sur le territoire national. Son rendement 2015 a été de 6,16 %. Le prix de la part est passé de 200,00 à 205,00 euros au 1er novembre dernier. Lors de la première souscription, il est nécessaire d’acheter au moins 10 parts. 

 

  • SCPI PfO2

 

Créée en 2009, la SCPI PfO2 a une capitalisation de plus de 1,5 milliard d’euros et compte près de 18 000 associés. Sa politique d’acquisition fait une large place à la performance énergétique des immeubles. Son rendement 2015 a été de 5,01 %. Elle est gérée par Périal Asset Management. Le prix de souscription de la part est récemment passé à 194,00 euros.  

 

  • SCPI Pierval santé

 

C’est une SCPI thématique dédiée aux actifs immobiliers de santé. Elle a investi en France mais également en Allemagne. Elle a été créée en fin d’année 2013 et a rapporté 5,18 % de rendement l’an dernier. Sa capitalisation a dépassé 50 millions d’euros et le nombre d’associés est supérieur à 1 200. Son patrimoine est pour l’instant composé de 9 biens. Le prix de la part est de 1 000,00 euros.

 

  • SCPI Primovie

 

Créée au cours de l’été 2012 et gérée par Primonial REIM, Primovie est aussi une SCPI thématique axée sur le monde de l’éducation (crèches, bâtiments universitaires) et celui de la santé (EHPAD). Au 31 mars 2016, elle avait acquis 37 biens immobiliers et capitalisait plus de 536 millions d’euros. Elle a investi en France mais également dans plusieurs pays de la zone euro (Allemagne, Italie). Son rendement 2015 a été de 5,00 %. Le prix de la part est de 191,00 euros.

 

 

Le large choix en matière de SCPI nécessite de se faire aider pour trouver celles qui correspondent le mieux à ses attentes. Depuis peu, il est proposé aux épargnants d’être  accompagnés dans leur démarche par des robots qui, grâce à des algorithmes, conseilleraient au mieux les clients, et ce sans la moindre intervention humaine. Cette méthode a toutefois ses limites, notamment en matière de communication et de réactivité, le robot ne pouvant réagir qu’en fonction des données insérées dans son logiciel.

 

Ce procédé va surtout à l’encontre d’une relation fondée sur la confiance réciproque entre un client et un conseiller dédié qui suivrait année après année celui-ci en l’accompagnant et en le guidant en tant que de besoin. Attachés à tisser des liens étroits avec leurs clients et disponibles sur rendez-vous ou par téléphone, les fondateurs (Lionel Benhamou, Grégorie Mouliner, Véronique Baron) et les consultants de La Centrale des SCPI privilégient l’humain à toute forme de relation par écran interposé.   

  

Aussi, bien conseillés sans frais supplémentaires par une équipe spécialisée, indépendante et au fait de l’actualité, les clients pourront profiter sur le long terme en toute sérénité des dividendes générés par leur investissement, notamment pour compléter leur pension de retraite ou améliorer leur niveau de vie, mais également pour se constituer un capital.

 

Alors rendez-vous sur le site internet La Centrale des SCPI pour échanger par mail, téléphone ou lors d’une rencontre physique pour acheter vos SCPI.

Au-delà d’un rendement, laissez aussi s’exprimer votre sensibilité en matière de placement d’épargne.