Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag - Photo d'illustration

Trophée des champions : des Parisiens trop forts face à des Lyonnais invisibles (4-1) - VIDEO

LyonMag - Photo d'illustration

Ce samedi se jouait la finale du Trophée des champions en Autriche. Comme en atteste le score, cette première rencontre officielle des clubs français se solde par un échec cuisant pour les Lyonnais.

La pelouse en piteuse état n’a pas empêché les joueurs d’Emery de développer leur jeu. Dès la 8e minute, Kurzawa centre de la gauche et dépose un caviar pour Pastore. Démarqué dans la surface lyonnaise, il ajuste Lopes d’une reprise en force pour ouvrir le score.

Un peu déboussolés, les hommes de Génésio se font prendre en contre quatre minutes plus tard. Di Maria, qui avait vu le gardien lyonnais bien avancé, tente une sublime frappe lointaine que le portier arrive à détourner.

 

Mais à la 19e minute, les champions de France doublent la mise. Inattentifs sur une touche, les Lyonnais laissent centrer Pastore qui la donne à Lucas. Avec beaucoup de réussite, ce dernier réussi à mettre la balle au fond des filets sur un but peu académique.

 

Un dizaine de minutes plus tard, les Parisiens remettent ça. Omniprésent, Kurzawa fait un appel sur sa gauche. Il reçoit le ballon pour la donner à Di Maria. L’Argentin la passe à son tour à Ben Arfa très seul au point de pénalty. L’ancien joueur de Nice n’a plus qu’à envoyer un missile dans la cage de Lopes. Une fois encore, la défense des Gones est passive, voire inexistante.

 

À l’image de cette première période, le gardien lyonnais s’avère maladroit et loupe totalement son dégagement peu avant la pause. Pastore la récupère, dribble le goal et centre alors que le but est vide. Mais Nkoulou veille et réceptionne la balle pour la dégager. Lyon était proche du chaos.

 

Après la pause, les Lyonnais ne vont pas mieux. Il suffit d’attendre dix minutes pour voir un coup-franc parisien joué rapidement par Pastore. Il offre la balle du 4-0 à Kurzawa, décidément partout. Le Français déborde sur son côté gauche et se retrouve en duel face à Lopes. D’une frappe à ras terre efficace, il fait s’envoler le PSG.

 

Dans une deuxième mi-temps gérée par les Parisiens, les Gones arrivent toutefois à sauver l'honneur à la 87e minute. Sur une superbe transversale de Valbuena, Jallet la prend comme elle vient côté droit en la centrant pour Tolisso. Ce dernier la réceptionne de la tête et trompe Kevin Trapp. Résultat : 4 buts à 1.

 

Au final, ces Lyonnais ont été trop timides et ne sont jamais vraiment entrés dans leur match. Tout le contraire d’un PSG mordant et respirant l’envie de jouer, qui remporte ce samedi son sixième Trophée des champions. Malgré l’ambiance morose et le stade de Klagenfurt à moitié vide, le spectacle a été au rendez-vous. Pas forcément comme on l’espérait.

 



Tags : olympique lyonnais | trophée des champions |

Commentaires 2

Déposé le 08/08/2016 à 13h37  
Par sturlapitude Citer

juste la réponse du PSG à Aulas qui se plaignait encore de leur budget, le jaloux qu'il est doit en être mortifié !
bravo au PSG, ils sont bien payés mais eux ils courent !

Déposé le 08/08/2016 à 11h21  
Par dauphindu01 Citer

sa recommence comme l'année dernière des joueurs qui n'ont pas envies de courir des trop payer

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.