Septuagénaire tué dans l'Ain : le suspect majolan cache-t-il ses réelles motivations ?

Septuagénaire tué dans l'Ain : le suspect majolan cache-t-il ses réelles motivations ?
Photo d'illustration - LyonMag

Le jeune homme n'a toujours pas rencontré de médecin.

Lors de sa garde à vue, cet habitant de Meyzieu âgé de 19 ans, qui a des antécédents psychiatriques, avait refusé d'en voir un.

Dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un septuagénaire dans l'Ain, retrouvé poignardé à plusieurs reprises dans sa voiture sur la commune de Crottet, il devrait pourtant être examiné par deux psychiatres mandatés par le juge d'instruction.

Le but, selon le Progrès, est de déterminer si le suspect a menti lors de sa garde à vue. Ou s'il a bien paniqué alors qu'il avait été pris en auto-stop par la victime. Face aux enquêteurs, il avait raconté qu'il avait cherché à sortir du véhicule, ne voyant pas la gare, sa destination, se profiler. Et trouvant la portière fermée, il avait eu peur et avait poignardé l'automobiliste.

Les enquêteurs n'excluent pas qu'il ait tenté de subtiliser la Mercedes de la victime, alors qu'il était tombé en panne avec la voiture de sa grand-mère, empruntée dans le Rhône.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 18/08/2016 à 12:09

bien sur qu'il a menti

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.