142 postes menacés chez Philips près de Lyon

142 postes menacés chez Philips près de Lyon
DR

Les salariés de l’usine Philips de Miribel, dans l’Ain, sont dans l’incertitude.

 

Une partie de l’activité de cette unité de fabrication spécialisée dans l’éclairage public doit être délocalisée vers l’Espagne et l’Europe de l’Est, notamment la Pologne. 142 des 260 emplois sont donc menacés.

Le site de Lamotte-Beuvron, qui emploie 80 personnes dans le Loir-et-Cher, est lui menacé de fermeture.


Un CE extraordinaire doit avoir lieu le 6 septembre, entre les syndicats et la direction.

Tags :

Philips

Miribel

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LoL le 01/09/2016 à 13:11

Comme dirait notre président et ses copains socialistes:
ça va mieux.

Signaler Répondre

avatar
un de plus... le 01/09/2016 à 09:28
PerouatLC a écrit le 01/09/2016 à 07h57

La vérité économique s'impose d'elle même, elle ne fait partie d'aucuns parti politique ni de concepts utopiques : Constat : Coût du travail trop élevé en France
Solutions : 3 voies
1. Le coût du travail redevient compétitif en France
2. Le coût du travail augmente dans les autres pays et rattrape celui de la France
3. Un mix de 1 et 2
Tout le reste, c'est du blabla et les politiciens vont être à leur meilleur niveau en ces temps d'élections pour faire croire à nos concitoyens que leurs vessies sont des lanternes

(( 1. Le coût du travail redevient compétitif en France
2. Le coût du travail augmente dans les autres pays et rattrape celui de la France
3. Un mix de 1 et 2 )))

et certainement:
4. baisser l'appétit faramineux des actionnaires en matière de dividendes, ce qui peut bénéficier soit à l'entreprise, soit aux salariés, sans mettre en péril la pérennité de la société.

Signaler Répondre

avatar
PerouatLC le 01/09/2016 à 07:57

La vérité économique s'impose d'elle même, elle ne fait partie d'aucuns parti politique ni de concepts utopiques : Constat : Coût du travail trop élevé en France
Solutions : 3 voies
1. Le coût du travail redevient compétitif en France
2. Le coût du travail augmente dans les autres pays et rattrape celui de la France
3. Un mix de 1 et 2
Tout le reste, c'est du blabla et les politiciens vont être à leur meilleur niveau en ces temps d'élections pour faire croire à nos concitoyens que leurs vessies sont des lanternes

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 31/08/2016 à 22:15
retour au pays a écrit le 31/08/2016 à 18h31

il faut bannir tous les produits Philipps de France puisqu'ils veulent partir.

Retour au pays pour cette entreprise

Peut être rappeler que Philips (avec 1 p) est une entreprise néerlandaise à l'origine...
La mondialisation ne date pas d'hier

Signaler Répondre

avatar
Normal le 31/08/2016 à 21:12

Encore des masses de licenciement vont arriver dans les années à venir .,l'ultra libéralisme cette machine infernale ´et déshumanisé ne sera arrêter qu'avec le repli sur soi . Tant que les moutons continueront à voter pour les mêmes bergers ,rien ne changera ,au contraire.

Signaler Répondre

avatar
on plombe le cout du travail le 31/08/2016 à 19:36

le problème du cout du travail (charges sociales en France les plus élevés du monde) ne serait’il pas la cause de délocalisation?la plupart des politiciens rejette ce constat pour trouver d'autres raisons ridicules (Mélenchon...)
Quand on aura bien expliquer les causes du chômage ,on pourra définir les priorités à faire pour un autre politique en ...2017!!

Signaler Répondre

avatar
Trekk le 31/08/2016 à 18:39
retour au pays a écrit le 31/08/2016 à 18h31

il faut bannir tous les produits Philipps de France puisqu'ils veulent partir.

Retour au pays pour cette entreprise

Quelle réaction.... Dans ce cas, enlever toutes vos ampoules de vos luminaires. Éteignez votre ordinateur et donnez-le a une charité.

Signaler Répondre

avatar
retour au pays le 31/08/2016 à 18:31

il faut bannir tous les produits Philipps de France puisqu'ils veulent partir.

Retour au pays pour cette entreprise

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.