Dominique Piron : "Un millésime de belle qualité dans le Beaujolais mais certains ont tout perdu"

Dominique Piron : "Un millésime de belle qualité dans le Beaujolais mais certains ont tout perdu"
Dominique Piron - LyonMag

Dominique Piron est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce mardi. Le président d’Inter-Beaujolais est revenu sur la préparation des vendanges 2016.

Le ban des vendanges a été fixé au 17 septembre. Une date tardive par rapport à 2015, mais "nous sommes pile poil dans la norme, selon Dominique Piron. La moyenne des dates de vendanges sur un siècle est le 20 septembre".

Selon le président d’Inter Beaujolais, "le début d’année a été compliqué. Depuis début juillet, on a du vent, du soleil, un temps sec. Pour la vigne c’est parfait !".

Ce qui laisse présager d’une quantité "moyenne, classique" et d’une "belle qualité" du millésime 2016.

Cette année a surtout été marquée par les épisodes de grêle. "On estime à 2200 hectares dans le Beaujolais qui ont subi des pertes entre 50 et 100%. C’est considérable", regrette Dominique Piron.

L’une des solutions selon lui serait de "baisser les prix de l’assurance grêle et de la rendre obligatoire". Car bien souvent, son coût est un frein pour les viticulteurs.

Enfin, concernant la démarche de Winestar qui souhaite commercialiser du beaujolais en cannette, le président d’Inter Beaujolais n’est pas réfractaire. "Aujourd’hui nous ne sommes plus dans la pensée unique. (…) Que chacun s’exprime à sa façon".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.