L'imam de Givors évincé : colère chez les fidèles

L'imam de Givors évincé : colère chez les fidèles
Photo d'illustration - LyonMag

Il avait été à l'origine de la construction de la mosquée de Givors.

Imam au sud de Lyon depuis 23 ans, Abdelwahab Bourekhis a appris dimanche qu'il était évincé par le conseil d'administration de l'association gestionnaire du lieu de culte. Un vote motivé par des "fautes graves" de l'intéressé selon une source du Progrès.

L'affaire est bien plus sinueuse. L'imam givordin n'a pas la langue dans sa poche, il avait alerté le préfet du Rhône début septembre sur l'absence d'assemblée générale ordinaire à la Grande mosquée de Givors.

Du côté des fidèles, la nouvelle a fait l'effet d'un choc. Une manifestation de soutien est prévue ce vendredi en marge de la grande prière à 13h30.

Tags :

imam

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sujet d'enquête !! le 27/09/2016 à 10:55
Là où il y a de l'argent a récupérer... a écrit le 27/09/2016 à 10h23

On aimerait bien connaître la nature des "fautes graves"?

C'est là qu'on voit que les imams ne sont que des employés d'associations qui peuvent être récuser par le Conseil d'administration gestionnaire du lieu de culte!

Vos observations sont très pertinentes !!!!

Mais comment se fait-il que les journalistes, n'ai pas poser ces questions pour les porter à la connaissance du public ??

Exercer le métier de journaliste, ce n'est pas être un perroquet lobotomisé !!

A bon entendeur !

Signaler Répondre

avatar
Là où il y a de l'argent a récupérer... le 27/09/2016 à 10:23

On aimerait bien connaître la nature des "fautes graves"?

C'est là qu'on voit que les imams ne sont que des employés d'associations qui peuvent être récuser par le Conseil d'administration gestionnaire du lieu de culte!

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 27/09/2016 à 09:36

Manie, non autorisée.......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.