Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog restau

Le test des Garçons bouchers aux Halles, un nouveau patron pour les Oliviers dans le 6ème, le chocolatier Séve qui réalise des fèves originales...

Le restau de la semaine : Les garçons bouchers
Une nouvelle adresse pour tous les amateurs de viande : les garçons bouchers, aux Halles de Lyon. Ici, on ne sert pas de la grande gastronomie. Mais un large choix de viandes de boeuf  : entrecôte, hampe, bavette, cotes, tartare, faux filets...Une très bonne viande qui provient d’un éleveur charolais, qui tue lui-même ses bêtes. Le jour on est venu déjeuner, on a choisi la hampe, très tendre. En accompagnement, on a le choix entre plusieurs sauces : au poivre, au saint marcelin, à l’échalotte, aux cèpes... Mais aussi à des frites maison, excellentes. Ou selon le jour, une purée ou un gratin de macaronis. On termine par un dessert plutôt léger : un moelleux aux poires, accompagné d’une crème à la mascarpone parfumée au café. Verdict  : c’est bon et copieux. Le tout à un prix correct : 19,3 euros avec un café. Par contre, la déco de la salle à l’étage est assez impersonnelle : banquette violette, table en bois, parquet... Tout en baie vitrée, elle offre une vue pas terrible sur les immeubles du quartier. Heureusement que l’ambiance est plus conviviale au rez de chaussée, où on peut manger au comptoir, ouvert sur l’extérieur. Difficile d’ailleurs ne ne pas repérer ce resto, avec sa devanture rouge pétante. Les garçons bouchers, 102, cours Lafayette, Lyon 3e, tel 04 72 40 08 59

Olivier Canal vient de racheter les Oliviers, le bistrot gastronomique du 6e, qui appartenait au chef Mathieu Viannay. Un établissement qu’Olivier Canal connaissait bien puisqu’il en assurait la direction depuis 1999. Devenu propriétaire, le jeune chef n’a pas changé le nom de l’enseigne, mais il propose une nouvelle carte. Avec comme spécialités la raviole de gambas et sa chaire de crabe au lait de coco, ou le pot au feu de foie gras poelé. Le chef va également refaire la déco, en janvier, dans des tons très tendance chocolat-crème-pistache.

Le chocolatier Séve, situé à Champagne au Mont d’Or et aux Halles, a eu une idée originale pour fêter l’épiphanie. Il vient de fabriquer 5 000 fèves représentant la Smart fortwo, qui seront cachées dans ses galettes à la frangipane. Ce n’est pas le premier partenariat entre le chocolatier et le constructeur automobile puisque l’an dernier, ils avaient réalisé ensemble trois smart fortwo en chocolat pour le Sihra, le salon de l’agroalimentaire.



Tags : garçons bouchers | canal | oliviers | sève |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.