À Toulouse, l’OL promet "d’aller au combat"

À Toulouse, l’OL promet "d’aller au combat"
Bruno Génésio - LyonMag

Opération reconquête pour l’OL. En déplacement à Toulouse ce samedi à 17h, les Lyonnais doivent se remettre sur les rails, après avoir laissé trop de points en route.

Cette semaine, Jean-Michel Aulas a fixé une sorte d’ultimatum. Ce sera 31 points avant la trêve ou rien. Le chemin est donc encore long. Mais selon Bruno Genesio, "la semaine s’est bien passée" : "On a tous envie de s’en sortir et d’atteindre l’objectif fixé. A Toulouse, on sait à quoi s’attendre, il faudra aller au combat".

Un vocabulaire guerrier pour une équipe qui semblait surtout résignée le week-end dernier après sa défaite à domicile face à Guingamp : "Samedi, on a fait preuve d'immaturité après l'égalisation, même d'inconscience", gronde l’entraineur lyonnais.

A Toulouse, l’OL devrait revenir au 3-5-2. Genesio promet même "des choix forts pour composer son équipe". Mais pas question d’attaquer à tout va : "On aime attaquer, on aime avoir le ballon mais en ce moment c'est peut-être pas ce qu'il faut faire en priorité", reconnait Sergi Darder. "On doit faire les choses ensemble sur le terrain. Ce qui compte maintenant, c'est de gagner et il faudra respecter les consignes pour le faire", explique le latéral.

Il faudra surtout se méfier du TFC, qui depuis l’arrivée de Pascal Dupraz, a gagné 9 de ses 10 matchs à domicile. Pour l’anecdote, la dernière défaite au Stadium remonte au 23 avril dernier et c’était contre l’OL.

Depuis, la dynamique a changé de camp. Mais à Lyon, on ne veut pas revivre la crise de l’hiver dernier : "Ce n’est pas pareil que l’année dernière, dans le vestiaire, ça va bien. On est solidaire. On a parlé entre nous, on a un besoin de communication", analyse l’international espoir espagnol. Genesio, lui, attend "un match référence". Il faut maintenant joindre l’acte à la parole.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Free France le 29/10/2016 à 08:44

Bruno ne leur fait pas de cadeau à ces starlouzes ils disent te respecter mais vu leur niveau probablement une nouvelle fois survendus par Aulas et ces délires de fin de règne ne garde que ceux qui s investissent les autres fout les en CFA

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.