Un go-fast à moto arrêté, un caïd lyonnais interpellé

Un go-fast à moto arrêté, un caïd lyonnais interpellé
LyonMag

L'interception d'un go-fast jeudi sur une aire d'autoroute à Dijon a entraîné l'interpellation de quatre personnes.

Après un an d'enquête, les forces de l'ordre avaient identifié un système plutôt particulier employé pour ramener de la drogue à Lyon en provenance de Hollande : via une moto, sans voiture ouvreuse.

Après l'arrestation du pilote de la moto qui renfermait 7 kilos de cocaïne et d'héroïne, la BRI a mis la main sur trois complices présumés. Dont Salah Z., un caïd lyonnais connu pour le faste qui l'entoure. Le Progrès rappelle son mariage organisé il y a plusieurs années dans une ambiance digne du Parrain, avec invités de marque.


Lors de la perquisition du domicile du quadragénaire, les enquêteurs ont retrouvé 100 000 euros en espèces ainsi que des bijoux enterrés.

Une information judiciaire a été ouverte.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ADN10SOD@gmail.com le 02/07/2017 à 22:26

Vous êtes ke des personnes aveugles ki pensé ka l'argent, vous êtes mauvais et vous devrez rendre compte plus tard et ceci est la vérité

Signaler Répondre

avatar
Commerçant le 31/10/2016 à 17:52

SOS racisme devrait porter plainte, on ne fait qu’ennuyer le commerce de banlieues !!

Signaler Répondre

avatar
Muslim69 le 31/10/2016 à 17:30

Pas de clients pas de dealers

Signaler Répondre

avatar
djamila.bouafia@sfr.fr le 31/10/2016 à 15:39

mais vous êtes con... pourquoi hollande ? toujours hollande.vous n etes que des laches derriere leur ordi a critiquer...les gens font des conneries et c est la faute a hollande. Ayez des coronaisses et devenez presidentet gouverner... Pff balourd

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 31/10/2016 à 10:52

Hollande fait du trafic de drogue maintenant ? De pire en pire.

Vivement 2017

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.... le 31/10/2016 à 09:21

Une aiguille dans une meule de foin .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.