Derby : Piquionne met le feu

Derby : Piquionne met le feu

Après les déclarations de Frédéric Piquionne sur le derby, l’AS Saint-Etienne a publié un communiqué indigné.

Sur le site l’équipe.fr, Piquionne a expliqué mercredi après-midi son état-d’esprit avant ce derby : « J'ai coché la date depuis longtemps sur mon calendrier et je m'attends à un match particulier pour moi (…). Là, je sens que ça va être très tendu ! Je sais que je vais me faire insulter, qu'il y aura des banderoles sur moi, qu'on va me jeter tout et n'importe quoi... Bref, qu'on va tout faire pour me déstabiliser. Mais croyez-moi, rien ne me déstabilisera. Ça ne me fait pas peur ! Je vais y aller très sereinement. D'ailleurs, je m'y suis déjà préparé. Je me suis mis une carapace pour réaliser le meilleur match possible. Souvent, retourner dans mes anciens clubs me réussit. (…) J'espère avoir du temps de jeu, j'aimerais faire taire un peu tout le monde là-bas».
Au sujet des dirigeants stéphanois, Piquionne a ajouté : « Ils ne voulaient pas me laisser partir et maintenant que je suis parti, ils me crachent dessus. Je ne vais pas leur serrer la main.»

Résultat, l’AS Saint-Etienne a publié un communiqué vengeur sur son site : « La direction de l’AS Saint-Etienne regrette, qu’à l’approche du derby, le joueur manque à ce point de sens des responsabilités. Se permettre de dire publiquement que, depuis qu’il est parti, les dirigeants lui «crachent dessus», relève de la diffamation. Prétendre que les supporters stéphanois vont lui «jeter tout et n’importe quoi», c’est faire offense à notre public, élu par la Ligue de Football Professionnel, meilleur public de France, pour la deuxième saison consécutive. Pour la direction et pour le club, la page Frédéric Piquionne est bel et bien tournée depuis plus de 18 mois. Aucune polémique ne sera entretenue par les dirigeants stéphanois. »

Tags :

ol

football

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.